24 ans encore puceau l'avis des filles

[Fermé]
Signaler
-
 Yann -
Bonjour,

voilà je suis un gars encore puceau à 24 ans et il faut dire que je le vis de plus en plus mal, ado je n'étais sans doute pas prêt, bien sur j'avais des réflexions par rapport aux vantards moi j'étais le puceau mais maintenant les années ont passée et comme rien ne s'est passé je me sens un peu déconnecté, je suis attiré par certaines filles, des femmes il y a des trucs qui se passent je sens que pourrais aller plus loin mais voilà je me dis : elles ont de l'expérience, leur dernier mec avait de l'expérience elles n'ont plus 15 ans alors que quand elles vont apprendre que je suis puceau, elles vont se foutre de moi.
Etre puceau à 24 ans, cela doit faire un peu peur aux filles ? non qu'en pensez vous ?

10 réponses

Je pense que beaucoup de filles aimeraient être la première fois d'un garçon... Elles se sentiraient être LA fille, la seule et unique, celle pour qui ça valait la peine de passer à l'acte.
219
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 21672 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

salut ericc


tu as 24 ans, tu es grand maintenant tu vis chez le monde des adultes plus chez les ados immatures donc à part les filles qui vont être excités par ça ou pour qui c'est ridicule très minoritaires, il y a la plupart des femmes qui veulent avoir un chéri et là le fait que tu sois puceau ou pas ne vas rentrer en ligne de compte.

Si tu es puceau c'est peut être par ce que tu es du genre timide et respectueux, c'est un bon point cela a beaucoup de charme mais par contre si c'est parce tu es vraiment bloqué avec les autres, là il faudra que tu fasses un travail sur toi même

donc arrête de te voir comme puceau avant tout, tu as plein de qualités et après oui tu es puceau mais ce n'est pas une honte..

je te réponds car tu es loin d'être le seul mon chéri était puceau aussi comme toi à un âge avancé 26 ans, il était timide mais quand même très charmeur, je voyais bien qu'il avait du mal à prendre certaines initiatives et là il m'a dit la vérité très gêné, j'ai été un peu surprise et bien cela été merveilleux et bien plus fort qu'avec un ex pourtant super expérimenté, meilleur technicien et qui se croyait super baiseur mais voilà on dit faire l'amour et l'émotion cela compte...et crois moi le puceau est devenu très vite un excellent amant.

voilà va à la rencontre des autres sans être obsédé par ça et tout se fera naturellement.

bises
Vous savez, beaucoup d'hommes et de femmes sont dans cette situation sans vouloir le dire...
beaucoup aussi restent des années sans relations sexuelles parce que la vie ne leur offre pas d'opportunités ou qu'ils sont déçus...
là non plus ils ne disent rien, parce que la société met la sexualité à un tel degré d'importance que beaucoup de psys vous certifieront sans rigoler que vous ne pouvez pas vivre sans faire l'amour, ou sans coucher, pour employer ce joli mot de notre temps
Il faut savoir se faire sourd à ces âneries. La vie vient comme elle vient, à chacun son ryhtme!!
begonie
je n'ai pas dit qu'il n'y avait QUE les psys qui disaient ce genre de choses..
je suis d'accord avec vous sur ce qui concerne les spams

mais plus sérieusement oui!! hélas!! les psys qui basent tout ou presque sur la sexualité vous sortent des énormités qui sont plus déstabilisantes qu'autre chose!
Messages postés
74655
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2021
8 857
Je ne pense pas qu'on peut généraliser à partir d'une expérience personnelle, vécue comme telle.
Tout dépend pour quel problème quelqu'un consulte.
Et n'oublions pas que la sexualité fait partie de l'individu tout comme ses autres besoins de respirer, boire, manger, se sentir en sécurité, s'accepter, etc....
Mais là on entre dans un autre débat, hors sujet (peut-être).
begonie je ne parle absolument pas de mon cas (ouf lol) mais des études que j'ai faites, et qui m'on parues totalement ahurissantes!
bien sur que la sexualité fait partie de la vie, comme le reste et pas plus!!!
mais c'est vrai que c'est un autre débat.
je dis simplement que bcp de gens vivent sans vie sexuelle à cause des aléas de la vie, et ne se sentent pas plus mal!
Messages postés
74655
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2021
8 857
" bcp de gens vivent sans vie sexuelle à cause des aléas de la vie, et ne se sentent pas plus mal! "

La sexualité ne se limite pas aux rapports sexuels. Elle fait partie entièrement de l'individu tout au long de la vie.
Je pense que nous ne sommes pas sur la même longueur d'ondes.
Messages postés
78815
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 octobre 2021
33 088
Bien sûr, les "aléas de la vie" sont très souvent à l'origine de difficultés sexuelles, mais dans ce cas, c'est généralement plutôt mal voire très mal vécu. Et le sentiment de dévalorisation finit par s'ajouter.

Il faut différencier l'absence de sexualité par choix personnel ou désintérêt "physiologique" de celle que l'on doit supporter en attendant et en espérant des jours meilleurs.
Pas possible!!
un mec qui ne saute pas sur tout ce qui bouge, ça existe en core ??
félicitations!!
et bien pour moi cela prouve qu'un homme est encore capable de "faire l'amour" et non de "coucher" ou "tirer un coup"..

ça réconforte!!!
Messages postés
102032
Date d'inscription
mercredi 7 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 juin 2021
18 540
Bonsoir.

Non ,je trouverais ça plutôt excitant moi. lol

Mon meilleur ami qui a 34 ans,vient de rencontrer son premier vrai amour. Il a eu peur de lui dire. Mais , elle n'est pas partie...

Tu as encore de la marge tu crois pas ?

A+
Je m'appelle Yann, j'ai tout comme toi 24 ans et je suis dans la même situation et ressens exactement les mêmes chose que toi.

Plusieurs défauts entrent en jeu pour ma part, je suis trés mince (50Kg pour 1.82m) timide, j'ai beaucoup de mal à entammer une conversation avec une fille et encore + si celle-ci me plait.

Les filles ont un 6e sens et ressentent ces choses là et de nos jours, il est trés rare que l'individu regarde la beautée intérieure et se fie aux apparences.

Ne désespère pas car tu n'es pas le seul à vivre cette situation qui pour ma part est difficile, et je pense que tôt ou tard la roue finira par tourner...

Salutations
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 19 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
19 juin 2011
5
salut tout le monde, je profite de ce poste pour raconter ma vie lol parce que je suis à peu près dans la même situation et comprend parfaitement ce que tu ressent. Je suis une fille de 20 ans et je suis toujours vierge, faute de n'avoir encore trouvé la personne m'attirant suffisamment pour le faire.

En fait, jusqu'à maintenant je ne suis jamais tombée amoureuse et je n'ai jamais pu m'engager dans une relation dite "sérieuse" par manque d'implication et d'envie. Ma plus grande relation a durée 3 semaines et ce parce que, pour une fois j'ai voulu attendre un peu avant de casser, mais sinon mes relations durent juste le temps d'une soirée ou quelques jour, voyant à chaque fois que rien ne se passe de mon côté.

J'ai toujours assumé et revendiqué le fait que j'attendais d'être vraiment amoureuse pour le faire, l'acte étant quelque chose de très symbolique pour moi. Mais le cap des 20 ans passé je n'assume plus du tout et le vis assez mal.
Jusqu'à maintenant je pensais qu'il fallait juste attendre que je rencontre la bonne personne pour ça et que le reste suivrai mais j'y crois de moins en moins et je me demande si je ne fais pas un blocage, peut être que les choses sont plus complexes et relèvent d'un problème plus profond.

Maintenant le problème c'est que n'assumant plus ma virginité je n'ose plus en parler librement et je commence à en avoir honte, même auprès de ma meilleure amie donc c'est pour dire, je lui dit que j'assumais parfaitement le fait de ne pas pouvoir le faire avec n'importe qui juste par fierté mais c'est tout le contraire.

De plus, il y a quelques mois j'ai essayé de le faire avec un ex, mais au moment de la pénétration ça me faisait tellement mal que nous avons dû arrêter, je l'ai très bien vécu malgré le fait que j'allais à l'encontre de mes principes (je ne l'aimais pas et je ne comptais pas m'engager dans une vraie relation avec lui mais sur le moment je croyais être capable d'avoir une relation sexuel avec lui sans l'aimer et je pensais en voir soudainement envi)et comme j'ai tendance à prendre les choses comme elles viennent et à ne jamais regretter ce que je fais, je n'ai donc pas de problème par rapport à cette expérience chaotique et bizarrement très drôle mais maintenant je me dis que la prochaine fois que j'essaierai de la faire, j'ai peur d'avoir le même problème et donc d'afficher ma virginité et c'est ça qui m'angoisse le plus.

Enfin voila, si je poste ce message c'est dans le but de pouvoir en parler et pourquoi pas prendre contact avec des gens qui ont été ou qui sont dans la même situation que moi et donc qui comprennent parfaitement ce que je ressent parce que; tout comme ericc, je commence vraiment à me sentir seule et à part..
BRAVO !!! lol
Messages postés
482
Date d'inscription
samedi 12 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2011
217
Ben oui ça existe encore, et il est pas le seul.
Félicitation ;)
merci pour vos réponses, cela fait plaisir et cela me rassure même si j'ai l'impression d'être à part.
Messages postés
40847
Date d'inscription
samedi 3 mai 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 mai 2021
4 109
Que tu te sentes à part, c'est compréhensible. Mais je suis personnellement sure qu'il y a plus d'hommes dans ton cas que tu ne le crois. Ca ne m'étonnerait pas qu'il y ait beaucoup d'hommes qui s'inventent des expérience pour ne pas avoir à dire qu'ils sont vierges (bien que ça ne regarde personne d'autre qu'eux même).