11 ans et je regarde films porno.

Résolu/Fermé
valentine - Modifié par p.horde le 24/04/2011 à 21:08
^^Marie^^
Messages postés
113925
Date d'inscription
mardi 6 septembre 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
- 25 avril 2011 à 12:26
Bonjour,




Tout à commencé un après midi avec une copine chez elle pour rigoler nous somme aller voir un site porno et depuis je ne peut plus m'en passer dés que je m'ennui je vais vite sur mon ordi et me mais à en regardé j'aimerais que sa cesse . COMMENT FAIRE ? aidez moi SVP merci

PS : Je sort énormément ( j'ai 11 ans )

3 réponses

ZephyrDuSud
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 24 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2011
3
24 avril 2011 à 23:43
Une chose est sûre Valentine, c'est que tu as un âge où tu es dans le début de l'adolescence, et à ce moment, la sexualité est quelque chose d'extrêmement important, et qui bien sûr aura une importance toute ta vie, et elle en a pour chacun d'entre nous. Le corps d'une jeune femme change à l'adolescence, et beaucoup de peurs peuvent apparaître à ce moment là. Il est important de pouvoir en parler.

Je crois que le fait de regarder des films pornos, et par exemple de se masturber en même temps, est quelque chose qui peut arriver, et il ne faut pas que tu culpabilises parce que ça t'es arrivé. Tu sais, ça arrive à beaucoup de personnes, c'est très courant. Il y a donc une chose importante, c'est de ne pas en avoir honte. Cela te permettra de te faire moins de souci, de moins t'inquiéter.

Ce qui est sûr, c'est que tu aimerais probablement vivre une relation amoureuse avec quelqu'un. Regarder des films pornographiques est peut-être un dérivatif par rapport à la difficulté de rencontrer quelqu'un avec qui tu pourras vivre une véritable relation, avec une sexualité de couple.

Je pense que si une fois de temps en temps, ça t'arrive, je te rassure, ça n'est pas grave, ça fait partie de la sexualité. Mais essaye de faire en sorte que ça n'envahisse pas ta vie.
Un des problèmes que ça pose, c'est que les films pornographiques risquent de constituer une sorte de modèle par rapport à ce que sont les relations sexuelles, alors que dans la réalité, ça ne se passe pas forcément comme ça.

Les films pornographiques sont la plupart du temps faits avec des acteurs professionnels, qui ont l'habitude d'avoir des relations sexuelles avec des personnes que souvent ils ne connaissent pas.
Il y a donc toute une dimension d'amour et de tendresse qui est réduite à pas grand chose, alors que lorsque tu auras une relation sexuelle avec un garçon, un jour ça t'arrivera, si ce n'est déjà fait, et tu verras que ce n'est pas pareil. Les films pornographiques ont tendance à nous faire croire qu'avoir des relations sexuelles avec quelqu'un est quelque chose de très facile. Tout est idéalisé. En gros, ces films permettent d'avoir l'impression de vivre ses fantasmes en direct, comme si tout dans la vie était si facile. Mais dans la réalité, c'est plus compliqué d'avoir des relations sexuelles, c'est souvent quelque chose qui se fait lorsqu'on rencontre une personne par qui on est attirée, mais qui n'arrive pas comme ça, directement, dès la première rencontre.

Si tu sens que ça envahit trop ta vie, essaie de faire des activités extérieures qui vont te permettre de mettre ton énergie dans quelque chose de positif et en relation avec les autres. Un sport, par exemple. Etre collée à des films pornos ne fera pas vraiment avancer ta vie, tu risques d'y passer beaucoup de temps, sans que pour autant ça t'aide. Plus tu vas passer de temps et plus ton estime de toi-même risque d'être attaquée.

Tu peux aussi essayer d'en parler à un adulte en qui tu as confiance et pour lequel tu sens qu'il ou elle t'écoutera sans te juger.
Si jamais ça prend trop de place dans ta vie, tu peux aussi, de toi même, faire la démarche d'aller voir un psychologue ou un psychanalyste, avec qui tu pourras parler de ta vie intime et de tes difficultés en toute sécurité, et dans le respect du secret de ta vie.

voilà, j'espère que ces quelques éléments pourront t'aider. N'hésite pas à dire ce que tu en penses.
8