Section du tendon d'Achille

- - Dernière réponse :  Cymsou - 3 sept. 2019 à 21:35
Salut tout le monde,

Je viens vous voir parce que je cherche des informations et des témoignages d'autres personnes vivant la même chose que moi.

A la base, tout bien d'un accident courant en accident sportif, mais plutôt rare hors de ce cadre-là, à savoir une section complète du tendon d'Achille. L'accident s'est produit voilà 14 ans de ça.
Le détail, c'est que contrairement à tout ce que je peux trouver sur internet, le tendon n'a pas été réparé, d'aucune manière. En effet, aux urgences, ils ont diagnostiqué une simple entorse, m'ont plâtré le pied à 90°. 4 mois de plâtre plus tard, aucune kiné (réponse à mes parents : à 12 ans, on se remet tout seul de ça).

A part que je m'en suis jamais remis. Entorses et foulures quasi-chroniques (~1 entorse par an, 4 à 5 foulures), pas toujours soignées (ça coûte cher l'hosto et la kiné à la longue faut avouer).
Jusqu'au jour (19 ans, donc 7 ans après l'accident) où j'ai fait un épanchement de synovie lors d'un cours de sport à l'école -de la course d'endurance-. A partir de là, on a commencé à se demander ce qui se passait. J'ai vu à ce moment-là un orthopédiste. Il a pris mon molet et a déclaré : "les cons, comment ils n'ont pas vu que le tendon avait été sectionné".
Il m'a demandé de faire des radios qui ont confirmé le diagnostique.

A ce moment-là et durant 1 an quasiment, j'ai eu à le droit à 1 séance d'orthopédiste par semaine, 2 séance de kiné par semaine (ultra-son, électro-stimulation, musculation du molet, travail de l'équilibre, laser,...), des semelles orthopédiques (mal faites, j'avais encore plus mal avec), et une chevillière à ma taille en protection régulière.

Passé ce délai, l'assurance s'est rendu compte que l'accident était plus vieux et a arrêté de rembourser. Pour des raison financières, on a dû interrompre les efforts.

J'ai maintenant 26 ans, dans quelque mois ça fera 14 ans que l'accident a eu lieu...

Et à l'heure actuelle, ça donne ça :
- douleur quasi-constante dans la cheville droite. Parfois latente qui tire dans le talon, parfois aiguë comme si on enfonçait des aiguilles à tricoter dans ma cheville
- douleur aux genoux
- douleur dans le dos assez souvent (selon ma kiné c'est dû à une mauvaise posture de marche)
- impossibilité de rester debout plus de 3h sans avoir mal
- impossibilité de marcher une journée sans devoir prendre 2 à 3 jours de repos complet cheville sur-élevée
- cheville qui bloque et qui craque quand je force
- perte de 10° d'élongation par rapport à la cheville saine
- perte de puissance à la tension dans le cheville droite par rapport à la gauche
- impression d'avoir une roue dentée défectueuse en guise de cheville par moment (temps humide manifestement).

Alors ce que j'aimerais savoir, à partir de là, c'est :
-> suis-je donc la seule à être victime d'une section du tendon d'Achille non-soignée ?
-> La douleur va-t-elle continuer à aller crescendo ? (pour l'instant, je tente de l'oublier, mais à ce rythme, dans 2 ans, je me gave d'anti-inflammatoire)
-> quel pourrait être les suites et aggravation de la situation ? (j'ai entendu parler de syndrôme du pied de plâtre ou d'hyperlaxie ligamentaire)
-> Quel spécialiste devrais-je voir (orthopédiste, spécialiste des ligaments et tendons, médecine du sport,... )?
-> Y a-t-il des moyens pour soigner mon problème ou du moins calmer les symptômes ?
-> Que puis-je faire pour à défaut protéger au mieux ma cheville ?
-> Quel sport puis-je pratiquer sans (trop) de risques ?
Afficher la suite 

3 réponses

0
Merci
salut
dur dur !!!
je suis en se moment soigné pour une rupture partiel (90% tout de même ) mon chirurgien (qui est un ami) ne ma pas opéré ,il ma dit que sa peux ce rétablir avec 1 moi de plâtre avec le pied en équin (ce que je viens de terminé )et la j'ai une cheviller réglable pour commencé a redresser mon pied et bien sur retendre le tendon.
je suis un ancien basketteur de haut niveau et coach aujourd'hui et bien sur j'ai eu des tas d'entorse ( 6 a le gauche et 2 a la droite ) et dans tout les cas on peux joué avec des petite entorse même douloureuse , mais pas avec une tendinite du tendon d'Achille .
pour ma part je pense que tu devrais voir un chirurgien et si ton tendon ne c'est pas repositionné correctement il vas falloir que tu passe sur le billard .
si tu est dans le 06 je peux te présenté le mien qui est un super !
a bientôt et bon courage
jl
Publi-information
Commenter la réponse de jlc
0
Merci
Salut, je me présente, Benjamin 25ans,

j'ai eu une section TOTALE (pas une rupture) du tendon d'achille il y a environ 8 ans lors d'un accident domestique..le pied dans la vitre.. bref!

Opéré (recousu lol), 4 mois de platres, 4 mois de kiné et...pas vraiment réparé.

Je dois t'avouer que au bout de 8ans, pas un jour sans y penser..En plus, je fais beaucoup de sport, donc pas de chance.

Je cours 3 fois par semaine + foot, et je fais énormément de wakeboard et de snowboard.

A chaque fois que je fais du sport, j'ai toujours inconsciemment peur que ça lache, lors d'une foulée, lors d'une réception..c'est horrible!! 8ans après..

Aussi, qui dit sport dit "douleurs" (tendon qui tire, picotements) et à chaque fois c'est "pourquoi??" lol

sinon, je ne dirais pas que la douleur va crescendo, je dirais qu'elle est constante, toujours pareil... Pas de réelles améliorations.

Pour répondre à tes questions :

- Pas de douleurs annexes (dos, genoux) mais comme toi douleur quasi-constante dans la cheville droite (qui tire dans le talon, parfois aiguë comme si on enfonçait des aiguilles à tricoter dans ma cheville pour reprendre tes termes)

- impossibilité de rester debout plus de 3h sans avoir mal : Moi aussi!

- impossibilité de marcher une journée sans devoir prendre 2 à 3 jours de repos complet cheville sur-élevée : Presque pareil, si ce n'est que je ne trouve pas que mettre la cheville sur-élevée arrange les choses.. Pendant un moment quand je rentrais du sport, je m'étirais..Ben je peux te dire que le tendon me tirait vraiment plus pendant quelques jours..donc..?? je sais pas trop

- cheville qui bloque et qui craque quand je force : Un peu, pas plus que ça.

- perte de 10° d'élongation par rapport à la cheville saine : c'est clair!! Ca fait très peur!

- perte de puissance à la tension dans la cheville droite par rapport à la gauche : Évidemment, mais je pense que l'inconscient joue énormément.. Mon kiné me disait "Vas-y, force, n'ai pas peur". Mais, bon..Mieux prévenir que guérir. Parce que depuis le temps que je joue au foot, avec tous les appuis etc, il a toujours tenu le coup. Mais je force volontairement plus sur la cheville gauche..

Un jour je suis retourné faire un examen "radio", et en demandant ce qu'il pensait de l'évolution etc., cet en**** de radiologue m'a dit : "Ah...de toute façon, ça va repéter un jour ou l'autre, c'est sur!" Sympa...

Voilà, j'espère que mon témoignage t'aura aidé. En tout ne te prive pas de faire les sports que tu veux, moi je ne le fais pas en tout cas, toujours en faisant attention, a bien serrer au niveau de la cheville etc..

réponds moi. @+
Publi-information
Commenter la réponse de bln
0
Merci
expérience rupture tendon d'Achille pas soigné que 2 mois d après chirurgien impossible d'opérer Impossible plâtre( puisque commençais déjà à cicatriser seul ) juste talonnette et les grosses séance de kiné je sors du chirurgien donc je ne connais pas le résultat encore mais si vous avez allez-y assez vite même si vous avez peur des hôpitaux et des piqûres écoute j'allais en reculant je pense que c'est mieux pour récupérer je vous dirai ça plus tard si je le dis bon courage parce que c'est lourd après aucune douleur mets boîte comme canard arrive à conduire mais pour se déplacer c'est pas facile
Commenter la réponse de Cymsou