Besoin d'affection [Fermé]

Messages postés
33
Date d'inscription
samedi 16 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2010
- - Dernière réponse :  123 - 29 oct. 2017 à 23:18
Bonjour,

Depuis toujours, j'ai un besoin d'affection qui, je pense, est anormal. Lorsque je ne le reçois pas, je suis malheureux et je me sens non aimé.

Est-ce que quelqu'un d'autre connais cette sensation ? Comment puis-je "guérir" ?



Michel.
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
620
Date d'inscription
lundi 21 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2014
235
129
Merci
Bonjour,

ça me semble plutôt normal, comme situation...

Je ne crois pas qu'il faille en guérir, mais au contraire en profiter.

Et il me semble que ton problème n'est pas le besoin d'affection, mais le manque d'affection.

Un grand besoin d'affection sous-entend souvent une grande sensibilité qui peut arriver à être bloquante dans ses rapports avec les autres (peur d'être ridicule, repoussé).

Et, pour recevoir de l'affection, il faut aussi en donner.

Assez souvent, les gens qui sont en manque d'affection sont (excuse-moi si je me trompe), paradoxalement, ceux qui ont du mal à se montrer affectifs, à faire le pas vers l'autre. D'autant plus pour un garçon qui, traditionnellement, doit avoir un comportement plus dur, plus "mâle", et ne pas exposer ses sentiments.

De toute façon, je pense que tu dois montrer tes sentiments, dire à ton entourage que tu as besoin d'affection, leur en donner et en recevoir.

Et puis, bien sûr, comme l'a dit Gungnir, il te faut trouver la personne avec qui tu pourras échanger toute l'affection nécessaire, étant entendu qu'elle partagera ce besoin d'affection. Puis tu auras des enfants qui, eux aussi, enrichiront encore tes échanges affectifs...

Tu vois, la vie est faite pour toi !

Ne guéris surtout pas. Prends patience et choisis bien celle qui t'accompagnera, et tu seras alors comblé.

Bonne route.

Gégé

Dire « Merci » 129

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine 12626 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Publi-information
"De plus, ce sont des personnes qui aiment recevoir et donner de l'affection mais pas avec moi."

Je crois que *l'affection est efficace* quand on l'a reçois de personnes desquelles on a envie de recevoir de l'affection.
Je crois que pour offrir de l'affection, il faut effectivement être désirable. Et pour être désirable, il faut se sentir désirable. Car l'autre partage notre opinion sur nous-même. Donc si on ne se dit pas désirable, l'autre pensera la même chose et nous fuira. D'où peut-être 2 éléments : et se sentir désirable, et donner de l'attention que l'on trouve agréable à l'autre.
merci bcp bcp, il est bien cet article
Merci beaucoup pour cette article
Un gros merci pour cette réponse qui répond exactement a mon problème actuel. Cela me fait grandement du bien de voir que je suis normal.
Messages postés
98516
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
14 juin 2019
3092
2
Merci
Bonjour MS-informatique,

Vous cherchez des réponses auprès des gens qui vivent la même chose que vous.
Vous êtes un homme adulte et comme n'importe quel individu le besoin d'affection est un besoin normal.
La question que je me pose est : " comment s'exprime chez vous ce besoin que vous décrivez comme anormal ? "
Cette question uniquement pour mieux saisir votre demande et permettre ainsi aux personnes qui vivent les mêmes sensations de malaise de vous répondre et/ou de témoigner.
A + et
Publi-information
Messages postés
482
Date d'inscription
samedi 12 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2011
53
1
Merci
Y a selon moi aucune solution à cela.
Je suis dans le même cas, besoin d'avoir quelqu'un à prendre dans mes bras et tout mais bon, c'est ainsi.
Faut trouver l'être chère et trouver cette affection avec cette personne.
Messages postés
620
Date d'inscription
lundi 21 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
24 octobre 2014
235
0
Merci
Gungnir

D'abord, il est clair qu'on n'a pas tous le même besoin d'affection, ni la même façon de manifester nos sentiments ou d'accueillir les sentiments des autres.

J'ai plein de question...

Selon toi, quelles sont les raisons pour lesquelles les gens que tu aimes, tes proches, refusent ton affection, ou du moins tes marques d'affection ?

Est-ce que c'est quelque chose de systématique, que tu observes avec tout le monde, ou bien n'y a-t-il que quelques personnes qui ne le souhaitent pas ?

Comment t'y prends-tu pour montrer ton affection ? Quels sont tes gestes, ta façon d'établir le contact ?

Comment tous ces gens expriment leur refus ? Est-ce qu'ils te repoussent, te fuient, te disent carrément de prendre des distances ?

J'aimerai comprendre...

Gégé
Gungnir
Messages postés
482
Date d'inscription
samedi 12 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2011
53 -
Selon toi, quelles sont les raisons pour lesquelles les gens que tu aimes, tes proches, refusent ton affection, ou du moins tes marques d'affection ?

J'en sais strictement rien, j'ai déjà essayer d'aborder le sujet avec quelques personnes et ils refusent totalement de discuter de cela. Donc pour en connaitre les raisons, cela me semble impossible.


Est-ce que c'est quelque chose de systématique, que tu observes avec tout le monde, ou bien n'y a-t-il que quelques personnes qui ne le souhaitent pas ?

Oui je pourrais définir cela de systématique. Pour te donner une idée.
Dans le temps où j'avais des "amis", j'étais le seul à n'avoir jamais droit à la bise ni au "salut".


Comment t'y prends-tu pour montrer ton affection ? Quels sont tes gestes, ta façon d'établir le contact ?

Justement, je peux pas l'exprimer :S Mais si j'en avais la possibilité, ça sera un bisou sur la joue, enlacé la personne dans mes bras, des paroles pour lui montrer que je tiens à cette personnes.
Et comme je n'ai jamais eu de copines, c'est pas pour me faciliter les choses :S
Gungnir
Messages postés
482
Date d'inscription
samedi 12 septembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2011
53 -
J'ai oublié celle-ci

Comment tous ces gens expriment leur refus ? Est-ce qu'ils te repoussent, te fuient, te disent carrément de prendre des distances ?

Ils font les 3 ou ils me le font comprendre. Étant très sensible, timide et susceptible.
J'ose même pu faire de gestes de peur d'être encore et toujours repoussé.
Messages postés
37
Date d'inscription
vendredi 31 décembre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
7 juillet 2011
7
-2
Merci
Bonjour MS-INFORMATIQUE. On ne guérit pas d'un manque d'affection. Si tu as de temps en temps de l'affection elle doit être prise en compte. Il y a des échanges personnels qui ne suffisent pas et ne sont donc pas des échanges affectifs pour autant. Le besoin d'affection pour se sentir aimé est indispensable parfois, mais il ne faut pas confondre les besoins. Se sentir aimé est parfois quelque chose que l'on puisse ressentir en lisant un e-mail ou cette phrase-ci. L'affect est physique, le toucher, mettre la paume de sa main quand on frotte son propre bras est un geste affectif. Si ces "touchés" ne sont pas de bonne qualité ce n'est plus de l'affect, c'est peut-être autre chose comme de l'agressivité, du mépris, de la haine aussi, pourquoi pas ? Alors, quand quelqu'un te serre la main avec affect, bien veillance, ceci peut que faire du bien.