Besoin d'affection

Fermé
MS-Informatique Messages postés 33 Date d'inscription samedi 16 janvier 2010 Statut Membre Dernière intervention 23 juin 2010 - 23 juin 2010 à 22:06
 123 - 29 oct. 2017 à 23:18
Bonjour,

Depuis toujours, j'ai un besoin d'affection qui, je pense, est anormal. Lorsque je ne le reçois pas, je suis malheureux et je me sens non aimé.

Est-ce que quelqu'un d'autre connais cette sensation ? Comment puis-je "guérir" ?



Michel.
A voir également:

5 réponses

GégéLAMBERT Messages postés 620 Date d'inscription lundi 21 juin 2010 Statut Membre Dernière intervention 24 octobre 2014 432
24 juin 2010 à 18:44
Bonjour,

ça me semble plutôt normal, comme situation...

Je ne crois pas qu'il faille en guérir, mais au contraire en profiter.

Et il me semble que ton problème n'est pas le besoin d'affection, mais le manque d'affection.

Un grand besoin d'affection sous-entend souvent une grande sensibilité qui peut arriver à être bloquante dans ses rapports avec les autres (peur d'être ridicule, repoussé).

Et, pour recevoir de l'affection, il faut aussi en donner.

Assez souvent, les gens qui sont en manque d'affection sont (excuse-moi si je me trompe), paradoxalement, ceux qui ont du mal à se montrer affectifs, à faire le pas vers l'autre. D'autant plus pour un garçon qui, traditionnellement, doit avoir un comportement plus dur, plus "mâle", et ne pas exposer ses sentiments.

De toute façon, je pense que tu dois montrer tes sentiments, dire à ton entourage que tu as besoin d'affection, leur en donner et en recevoir.

Et puis, bien sûr, comme l'a dit Gungnir, il te faut trouver la personne avec qui tu pourras échanger toute l'affection nécessaire, étant entendu qu'elle partagera ce besoin d'affection. Puis tu auras des enfants qui, eux aussi, enrichiront encore tes échanges affectifs...

Tu vois, la vie est faite pour toi !

Ne guéris surtout pas. Prends patience et choisis bien celle qui t'accompagnera, et tu seras alors comblé.

Bonne route.

Gégé
132
Gungnir Messages postés 482 Date d'inscription samedi 12 septembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 juin 2011 257
24 juin 2010 à 23:33
Juste une petite chose sur vos paroles.

Vous dites, je cite:

"Assez souvent, les gens qui sont en manque d'affection sont (excuse-moi si je me trompe), paradoxalement, ceux qui ont du mal à se montrer affectifs, à faire le pas vers l'autre. D'autant plus pour un garçon qui, traditionnellement, doit avoir un comportement plus dur, plus "mâle", et ne pas exposer ses sentiments."

Je vous contredis aucunement sur cela.
Je pense tout à faire la même chose mais pour ma part, ça ne fonctionne pas comme ça.
De l'affection, je suis prêt à en donner à toutes personnes à qui je tiens.
Pour ma part, le soucis c'est que les gens ne veulent pas de mon affection donc obligatoirement, j'en reçois pas de la part des gens que j'aimerais.
Même avec des enfants que je connais bien, j'ai de la misère à en recevoir :S
De plus, ce sont des personnes qui aiment recevoir et donner de l'affection mais pas avec moi.
Donc pour conclure, ce n'est pas le cas de tout le monde.
0
Un grand besoin d'affection sous-entend souvent une grande sensibilité qui peut arriver à être bloquante dans ses rapports avec les autres (peur d'être ridicule, repoussé).


Je note cela pour moi-même ... :-)
0
"De plus, ce sont des personnes qui aiment recevoir et donner de l'affection mais pas avec moi."

Je crois que *l'affection est efficace* quand on l'a reçois de personnes desquelles on a envie de recevoir de l'affection.
0
Je crois que pour offrir de l'affection, il faut effectivement être désirable. Et pour être désirable, il faut se sentir désirable. Car l'autre partage notre opinion sur nous-même. Donc si on ne se dit pas désirable, l'autre pensera la même chose et nous fuira. D'où peut-être 2 éléments : et se sentir désirable, et donner de l'attention que l'on trouve agréable à l'autre.
0
merci bcp bcp, il est bien cet article
0