Prostatite

Signaler
-
 superange -
Bonjour,
Bonjour, j'ai 29ans bientot 30, du Québec. En début 2008, j'ai souffert de symptômes ressemblant à une infection urinaire : j'avais des douleurs pelviennes, au pénis, testicules, envie fréquente d'uriner, ça chauffait aussi. J'ai été aux urgences et ils ont rien trouvé après test d'urine, test de sang, touché rectal etc. Le médecin m'a dirigé vers une Echo abdo. Les anti-douleurs ne semblaient pas efficaces.

Au fil du temps, mon médecin de famille m'a donné du vésicare car il pensait que c'était un trouble de la vessie. J'ai souffert comme ça pendant 6-7 mois à intervalles variées, soit parfois aucun problème, puis une crise durant de 1 à 3 semaines. J'ai été correct pendant 3 mois par l suite, puis une autre crise, surtout des douleurs au pénis. On m'a enfin dirigé vers un urologue. Apres m'avoir donné un antibiotique et refait des tests d'urine, il m'a dit que c,était probablement une prostatite chronique non bactérienne ou un syndrome pelvien chronique. Les douleurs ont continuée un temps puis ont disparues presque à 99% pendant 1 an.
Récemment, le tout a recommencé. Le tout a débuté par des mictions la nuit, puis les fameuses douleurs au pénis et pubis. Je ne vais pas énormément plus au toilette, la nuit de peux me réveiller une fois pour aller uriner. C'est surtout les douleurs qui sont difficiles à vivre. Je n'ai toutefois pas de douleurs la nuit et j'en ai moins debout ou allonger.
Il est à noter que je ne sais pas quoi aurait pu faire revenir le problème : le froid ? faux mouvement ? se retenir d'aller uriner ? trop se retenir avant d'éjaculer ? Alimentation ? Stress ?
Le stress doit augmenter la douleur mais pas la causé, ni la nourriture.

Mon urologue m'a redonné des anti-inflammatoires et m'a donné un rendez-vous dans 6 mois pour un suivi.
Il est à noter que je n'ai pas de douleurs en érection ni en éjaculant. Je n'ai jamais uriné du sang ni de petit jet. C'est arrivé d'avoir un feeling qu'il me reste de l'urine mais que rien ne sort, mais c'est rare. Le pire ce sont les douleurs.

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des trucs pour réduire les douleurs ? Quel sera la cause de tout ça ? Je ne suis pas inquiet car je sais que ça part et revient et si j,étais vraiment mal en point de façon grave, même la nuit, j'aurais des douleurs. Et après tout les tests fait il y a 18 mois + mon examen annuel fait en avril 2009 .. aucune crainte, mais des douleurs ! Le début des douleurs s'est souvent faite en janvier soit dans l'hiver Québécois.
A voir également:

1 réponse

Bonjour !
Vous n'avez pas une vie saine, et vous récoltez les conséquences la viellesse frappe tot à votre porte.
Pas de panique, révisez votre hygiéne de vie, et lisez moi bien:
Douleur et démangésons impliquent inflammation.
Besoin d'uriner à tout moment, controler votre appareil urinaire et genital par des analyses et des échographies, une prostatite prématurée n'est pas ç exclure surtout si accompagnées de mixions plus ou moins jaunatres. Rien n'est trop tard pour vous soigner, à condition de vous prendre en charge sérieusement.