Arrêt imurel pour rch

Fermé
noroem - 8 févr. 2010 à 14:09
Umangha55
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 13 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2013
- 13 sept. 2013 à 23:18
Bonjour,
J'ai une rch déclarée depuis deux ans et demi à l'âge de 30 ans et après pentasa et cortisone je suis sous imurel depuis presque deux ans. Je n'ai plus de crise, je songe à arrêter le traitement même si mon médecin traitant me dit que c'est à prendre à vie. J'aimerais savoir si l'une de vous aurait arrêté le traitement et quels en ont été les effets, surtout si rechute après l'arrêt. Merci
A voir également:

19 réponses

Je vous conseille àtous d'essayer les probiotiques, car avec tout ce que vous avalez comme médicaments je ne pense pas que votre corps soit capable de vous guérir. Pour ma part après plusieurs années de Pentasa je fais confiance à mon homéopathe, le pentasa me donnait des crises de sciatiques violentes, c'est terminé ! Grace aux probiotiques je n'ai plus de douleurs atroces, j'ai aussi supprimé tous les aliments qui favorisent les poussées (ail, agrumes, poivrons, laitages, boissons gazeuses... ). La medecine française s'occupe très mal de cette maladie, alors qu'en allemagne ils sont déjà passés aux probiot et aux régimes alimentaires. Le tout c'est de trouver pourquoi nos intestins ne fonctionnent pas normalement et pas de soigner juste les effets. En les écoutants on ne peut pas guérir !
Tous à nos probiotiques !
43
jamais l'homéopathie ne guérira une GRAVE maladie; bien sûr il faut apprendre à mieux s'alimenter et éviter de nombreux aliments que vous conseillera un nutrtsioniste pour votre cas; mais si vous prenez de l'imurel (que je n'ai pas pu - hélas - tolérer après 3 semaines), et vous le tolérez, il ne me parait pas judicieux d'arrêter net ce médicament puisqu'il vous réussi bien. Oui, la maladie est injuste, elle frappe sans que l'on comprenne pourquoi et depuis l'âge de 23 ans (j'en ai 76) j'ai pris des milliers de médicaments grâce auxquels j'ai pu travailler, sortir mais bien sûr me voir interdire des sports sauf la natation. La vie est ainsi, ne gachez pas les bons résultats sous le prétexte de: "je dois prendre de l'Imurel à vie, quelle horreur! ". C'est peu de choses. Quant à la personne qui vous a répondu qu'en France on ne savait pas soigner et que c'est mieux en Allemagne, je trouve cela bien triste (je ne suis pas médecin) de si mal influencer les vrais malades; les probiotiques ne sont qu'un ADJUVANT qui peut améliorer la qualité de vie mais j'en suis allergique, ce qui veut dire que chaque être humain est unique. Je vous suhaite courage et persévérance.
0
bonjour... de mon coté la rch a été diagnostiquée en 2003... suivi par 5 année de poussées plus ou moins maitrisées jusqu'en 2008 ou je n'arrivais pas a descendre la cortisone sous la barre des 17.5 mg(cortico dependance) apres 1 an de traitement (cortisone immurel) j'ai rencontré un homéopathe qui m'a aidé à arreter la cortisone avec homeo et pro et pre biotiques ; avec un regime alimentaire équilibré 'methode viva mayr )je n'ai plus de troubles digestif, j'ai perdu les 20 kgs pris sous cortisone et j'ai pu arrêter l'immurel (remplacé quand meme par du fivasa ) en janvier 2013... grosse peur car en 2007 j'avais mal supporté le pentasa... j'ai toujours des probiotique chez moi .Je fais une cure tous les 3 ou 4 mois..mes petites granules quand j'ai mal au ventre ou un gros stress mais le gastro m'a prevenu c'e sera fivasa à vie alors sauf si la medecine fait d'autres avancées...
0
rch211
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 20 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2013
1
20 juin 2013 à 16:12
bonjour,
arrêter le traitement si le gastro n'est pas ok c'est courir le risque d'une autre poussée que ton traitement actuel ne sera probablement pas capable de stopper.
alors, si tu vas bien avec ce traitement, continue plutôt à le prendre.
probiotiques, homéopathie ... peuvent améliorer le quotidien mais il ne faut pas qu'ils remplacent le traitement du gastro.
cette maladie évoluant par alternance de périodes stables et de poussée, le fait de sentir bien signifie qu'elle est contrôlée, pas qu'on est guéri...
bon courage :-) !
1