Medecin abusif

Fermé
pascontent - 23 déc. 2009 à 13:22
superjéjé Messages postés 334 Date d'inscription samedi 23 août 2008 Statut Membre Dernière intervention 6 janvier 2019 - 25 déc. 2009 à 15:22
Bonjour,
voilà je m'interroge et je voudrais prendre votre avis.
j'ai eu mal au pied soudainement et j'ai préféré consulter car je voulais faire une radio (apparement c'est obligatoire de passer par son medecin traitant) , j'ai donc payer la consultation et le medecin m'a dit de revenir pour les résultats .J'ai fait la radio (rien de grave) et je suis parti voir le medecin juste pour qu'il me dise y'a rien de grave , et qu' il faut juste du repos !mais là il voulait aussi que je repaye une consultation !!!
moi je trouve ca abuser ! payer 22 +22+30 pour juste un petit mal au pied!
est il normal que le medecin fasse payer 2 fois !(la 1ére fois juste pour une ordonnance pour une radio)
A voir également:

10 réponses

superjéjé Messages postés 334 Date d'inscription samedi 23 août 2008 Statut Membre Dernière intervention 6 janvier 2019 81
25 déc. 2009 à 15:22
ce n'est pas exactement ça.
le contrat auquel tu fais allusion est un engagement de la part du médecin de mettre en oeuvre les moyens necessaires à ta demande - c'est une obligation de moyen - en aucun cas, en France , une obligation de résultat.

Cette obligation de moyen est (heureusement) modulée par la raison sans quoi il y aurait plethore d'examens complémentaires, plus qu'il n'y en a actuellement.

Le cout de la consultation n'est pas le cout de la prise en charge totale de ce dont tu souffres.
S'il faut que tu soit revu, la consultation est un acte entier qui est une partie de ce contrat.

Contrairement à ce que tu penses, tu n'as pas "droit" à ce que tu souhaites mais à ce que le médecin décidera qu'il faut realiser chez toi.
Si tu veux, un scanner là ou il pense qu'il n'y a pas besoin d'exploration complémentaire, tu ne peux l'exiger, non seulement il est de son droit de refuser mais en plus, s'il cède, il aura peut être à répondre de la prescription de son acte et devra la motiver.

Lorsque tu te rends aux urgences, pour une pathologie parfois bénigne (je dis toi, il n'y a rien de personnel, c'est juste pour désigner un comportement extrèmement fréquent.) souvent (et personne ne pourras dire le contraire, celà fait 20 ans que j'y travailles, j'en sort encore aujourd'hui....) pour une pathologie parfaitement bénigne, pour laquelle moyennant 22 euros, ont t'aurait expliqué que cela n'était rien, come maintenant l'hopital est tributaire de la T2A à savoir un paiement à l'acte, s'il veulent survivre il faut qu'ils fassent du chiffre, eh bien tu auras, une radio, un bilan sanguin, voire un petit arrêt de travail, on te proposera même de revenir...

Gratuit ? non payé par tous, la seule différence c'est que tu n'avances pas d'argent.
Personne ici non plus ne peut prétendre le contraire.
J'ai une activité mixte, urgences et cabinet privé.
Il m'arrive de voir aux urgences des personnes qui sont venues attendre des heures et des heures pour une pathologie qui aurait très bien pu être vue en cabinet.
Le seul motif "on avance pas d'argent..)
et des consultations démultipliées, et une demande quotidienne d'investigations complementaires.

Mais là l'administration nous dit : "faut tout prendre, si on arrive pas à tel chiffre on va fermer des lits..."

Mais souviens toi, il y a obligation de moyens (et encore celle ci se module en fonction des pratiques ucuelles, et en aucun cas de résultat.
Le système est différent
En inde le médecin a obligation de résutat, c'est un autre système.
Super vas tu dire !
en effet il n'est pas payé s'il ne guerit pas son patient
Donc, eh bien lorsqu'il décèle qu'il ne pourra guerir son patient il ne le soigne pas en pretextant qu'il est incompétent -
Blague tirée d'un sketch récent :
aux USA, combien avez vous sur votre compte en banque ?
Rien?
Vous n'êtes donc pas malade
au revoir
3