Essai bb2, nous n'y arrivons pas ..vos avis !

kairette Messages postés 3 Date d'inscription lundi 23 novembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 24 novembre 2009 - 23 nov. 2009 à 10:17
 kairette - 23 avril 2010 à 09:41
Bonjour,
bonjour à tous,
je suis Claire, j'ai 31 ans et j'ai déjà une petite fille de 3 ans et demi. Pour ma fille, je n'ai eu aucun soucis pour l'avoir: enceinte tout de suite après 12 ans de pillule, grossesse de rêve.

pour notre deuxième enfant, nous galérons et je voudrais votre avis.

voilà l'historique:
septembre 2008 arrêt de la pillule,
octobre, enceinte
fausse couche à 2 mois
je l'ai super mal vécu

mars, de nouveau enceinte,
fausse couche à 1 mois
l'horreur...

juin re fausse couche à 3semaines

de là: bilan hémostase, recherche d'anticorps (je suis o- mon mari est a+), échographie: ras.

depuis, je ne tombe même plus enceinte .... alors que d'habitude ça marche tout de suite (même si ça tient pas)


qu'en pensez vous ???? si des filles sont ou ont été dans ma situation, merci de me remonter le moral, je n'en peux plus .... où si quelqu'un voit quel peut être mon problème ?


merci d'avance pour votre soutien

Claire

6 réponses

Bonjour,

Je me permets de vous répondre car j'ai +/- le même parcours que vous...
j'ai eu mon petit garçon à 27 ans. Il a aujourd'hui 3 ans 1/2. Pareil, grossesse rapide, qui se passe super bien, bref le rêve. Avec mon mari, nous avons voulu mettre le 2nd en route il y a 2 ans maintenant.
J'ai arrêté la pilule en septembre 2007, je suis tombée enceinte du 2nd en janvier 2008, mais au bout de 2 mois de grossesse, fausse couche et curetage. Un vide énorme et un grand chagrin. En octobre, je perdais ma maman d'une tumer aux cervicales, re-choc dans la même année.
Depuis, plus rien ne se passe. On m'a mise sous duphaston pour régulier mes cycles, on a fait une hyperstimulation ovarienne mais rien. Mon mari a passé un spermogramme, très bon résultat.
En gros, rien ne clochait, bon spermogramme, bonne ovulation à chaque cycle. Le doc me fait passer une hystérosalpingographie, et on découvre que ma trompe droite est légérement bouchée (curetage?), le liquide de contraste suffit à lui seul à déboucher la trompe. le médecin me dit que les trois mois qui suivent on est hyperfertile mais pas pour moi apparemment.
Il m'avoue ne pas pouvoir expliquer cela et me dit qu'après les fêtes de fin d'année, il me dirigerait vers un centre de procréation médicalement assistée...mais mon mari et moi n'en pouvons plus d'attendre, alors j'ai pris rdv avec une gyné spécialiste en infertilité.
Le rdv a eu lieu le 9 novembre 2009. D'après elle, le doute par rapport à la trompe abîmée subsiste, dès lors l'insémination artificielle est recommandée.Je commence la 1ère insémination mi-décembre.



Si je vous raconte mon parcours, c'est pour vous dire que je passe aussi par vos états d'angoisse.
êtes-vous sûre d'être bien suivie? Il semblerait que vos "petits" aient du mal à s'accrocher, vous a t'on prescrit de la progestérone pour aider à la nidation???
Dans votre cas, les fausses couches répétitives peuvent aussi avoir endommagé les trompes, il y a peut-être des petites adhérences (peaux qui obstruent un peu le passage), je vous conseillerais de passer une hystérosalpingographie
en tous les cas, n'attendez pas davantage... Vous avez apparemment une facilité à tomber enceinte, mais peut-être que votre corps ne produit pas assez de progestérone et le bébé décroche facilement...je suis moi aussi 0- mais ça ne rentre pas dans le problème de fertilité...

Ne perdez pas courage car il vous reste beaucoup de moyens de savoir ce qui ne fonctionne pas bien...
Faites aussi un bilan sérologique (il peut y avoir une ancienne infection qui cause ces fausses couches comme le chlamidiae).
En tous les cas, la progestérone aide à la bonne tenue de l'oeuf (Duphaston, Utrogestan).
Moi, je dois en prendre à chaque fin de cycle au cas où et le jour de l'insémination, je devrai prendre utrogestan pour aider à la nidation.

mais surtout n'hésitez pas à voir d'autres médecins spécialistes pour avoir différents avis médicaux et surtout pour qu'on prescrive des examens comme le taux de progestérone, l'état des trompes. On vous demandera peut-^^etre de faire passer un spermogramme à votre mari, les fausses couches peuvent aussi être causées par une anomalie de la physiologie des spermatozoïdes...

j'espère que j'ai pu vous donner des pistes que vous pourrez explorer.
Dans votre cas, je pense que quoi qu'il y ait, ce n'est pas grave et qu'avec l'aide d'un bon médecin vous pourrez enfin garder votre futur bébé.

Bon courage.