Gros hile gache

Signaler
-
Messages postés
78563
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 septembre 2021
-
<gr<gras>as></gras>Bonjour,
habitant a constantine ( algerie),agé de 63ans (13 jan 1946),atteint de cancer du poumon (gros hile gauche depiste il y a 4mois.je suis egalement un ancien fumeuret journamiste de profession
j'ai deja passe, apres tracage de la tempe droite, 06 seances (04 min chacune ) de radiotherapie sur les deuixcotes du visage (de profil).j expliqiue ce traitemment aux rayons par
le maitre assistant oncologue du chu de la ville a decide d entamer des le 7 octobre des seances de chimioJe dois precise rque . si j a i bien compris, la dose prevue pour le 07 octobre a ete attenuee ( a savoir partagéee en 3 fois , les 8 et 9 octobre.apres le 9 oct, j'ai du me reposer20 jours
je me suis presente le 27 octobre, commele note sur ma fiche de chimio, mais la residente m a demande des analyses (fns , creatinine,...) en l absence du medecin chef du service.ces dernieres lui seront remises dimanche prochain en raison du week end rprolongé.

Si vous voulez bien, aiderz moi svp a repondre auw questions suivantes:
1) ditesmoi si le processus suivi jusqu la est est correct
2) quelles sont les chances de survie a ce type de cancer (gros hile gauche)
3) ce que je croins le plus reste le risque d erreur medicale
4) un dernier point. j ao constaté que la plupart des patients( autres cas de cancer) commencent generalement par la chimio. est ce une regle. aider moi a comprendre merco a tous. ABOUBAKER
A voir également:

1 réponse

Messages postés
78563
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 septembre 2021
32 451
Bonjour,


Tu parles d'un cancer du poumon.

Puis tu parles d'une "...radiotherapie sur les deuixcotes du visage (de profil)..."

Ton cancer du poumon a t-il entrainé des problèmes cérébraux ?

Sinon, pour toutes tes questions, il te faut faire confiance aux cancérologues qui te suivent. Il faut savoir aussi que tous les cancers du poumons (ou d'ailleurs) ne se traitent pas forcément de la même façon.