Problèmes cardiaques, à l'aide !

Résolu
Imersion Messages postés 4 Date d'inscription dimanche 6 septembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 septembre 2009 - 6 sept. 2009 à 15:42
toptitbal Messages postés 25704 Date d'inscription samedi 8 juillet 2006 Statut Contributeur sécurité Dernière intervention 4 mars 2010 - 6 sept. 2009 à 16:44
Bonjour,

MERCI DE LIRE MALGRE LA LONGUEUR DE MON PROBLEME ^^'

je suis ici juste pour poser plusieurs question, et en trouver réponse.
J'ai actuellement 14 ans et je suis une fille qui parle assez vite, dès que je suis en situation où je me démarque des autres je stresse.

Exemple :
le premier jour, on fait l'appel, mon ryhtme cardiaque augmente, je tremble des mains etc.
Autre exemple : quand je dois faire un exposé ou une présentation de livre voir encore flûte à bec, je suis dans un état de stress hors-normes : mes mains tremble, mon coeur bats à la vitesse de la lumière, il m'arrive de tembler du ventre, mes jambes aussi et pardi pour les insultes voir les commentaires très génant "maladie de parkinson" etc...

Récemment, j'avais un problème nerveux, je clignais des yeux très frequement et on se moquait de moi tout le temps.

Au niveau caractère, je travailles très bien, j'ai (du moins l'impression d'avoir ) confiance en moi. On me caractérise de jolie donc dans la vie de tous les jours, je n'ai rien à me repprocher, ds garçons m'aiment etc...


Maintenant, depuis les vacances dernière, il m'arrive de me retrouver avant de me coucher, à mi allongée sur mon lit et je suis bloquée.
Une douleur envahi ma poitrine gauche ( étant donné que s'y trouve le coeur ) j'en déduis ainsi que cela viens du coeur, car cela me le fait souvent et du même côté.
Donc: je suis à moitié allongée etmon coeur crispe mais à un point... je n'arrive plus à respirer . SI je fais le moindre mouvement je sens une sorte de déchirure du coup je reste bloquée, je ne peut pas hurler (supposons que j'ai quelque chose qui entraine par exemple mon décès ou un coma, je ne peux pas hurler pour qu'on vienne me chercher, je resterais là à mourir sur mon lit et je ne pourrais demander de l'aide, je mourrirais et mes parents me réveilleraient en me déccouvrant morte depuis 12 heures.

Enfin, je n'ai pas peur de la mort, mais le soir il m'arrive de pleurer en essayant de ressentir le sentiment de solitude qu'on supporterait si notre esprit était enfermé dans le "RIEN".

Comme ça, je ne suis pas tarée, je ne suis pas frustrée à l'idée de mourir ou autre, je n'ai jamais déprimé et je suis bien dans ma peau malgré ce problème.

- Si je raconte ma vie c'est pour cibler ce qui pourrait me donner ce problème-

De plus, hier je me suis baladée en ville et j'ai senti une douleur dans toute ma jambe et quelques moments plus tard, un mal fou dans l'artère de mon cou côté droit. à l'heure où j'écris j'ai très mal encore à cet endoit je me masse mais cela revient.

Et dernier problème : j'ai parfois la sensation d'avoir une bulle dans mon poumon un jour c'est le droit, l'autre c'est à gauche. donc je respire en ayant cette sensation.

Voilà, oui je ne suis pas une fille comme les autres j'aime me soucier de la mode mais j'ai aussi des pensées vers ce qu'est réèllement le corps humain etc.

Si vous avez eu le courage de tout lire, je vous pries de bien vouloir le donner votre avis.
Pour info, mes parents me disent juste d'aller voir le médecin mais je sais que c'est peut être assez grave voir psy.

Je parles à mes parents de mon stress mais pas en détails.
Ma mère m'a déjà fait remarquer "t'es tarée ma pauvre fille" donc je n'ai pas persisté.
J'aimerais aussi que lors de ce rendrez vous chez le médecin, au détour d'une phrase, il comprenne que j'ai besoin de prendre des médicaments contre le stress car je ne sais même pas si quelqu'un en est déjà arrivé à ce stade là, sachant que mes parents sont toujours dans la salle du médecin et entendent tout. Je voudrais juste prononcer une phrase qui prouve que je stress de manière très importante sans que mes parents ne me prennet pour une folle.

au niveau social : mon père a eu un cancer mais en est sauvé mais la meilleure amie de mon frère et par conséquent une de mes amies en est morte.

J'attends vos diagnostic,
bonne soirée.

3 réponses

toptitbal Messages postés 25704 Date d'inscription samedi 8 juillet 2006 Statut Contributeur sécurité Dernière intervention 4 mars 2010 2 325
6 sept. 2009 à 16:06
Bonjour

"Une douleur envahi ma poitrine gauche ( étant donné que s'y trouve le coeur ) j'en déduis ainsi que cela viens du coeur, car cela me le fait souvent et du même côté."

Non, le coeur est au mileu, c'est sa pointe qui est tournée vers la gauche.
Les vraies douleurs cardiaques sont rétro-sternales.

Tout ce que tu dis évoque un problème d'anxiété, voire de spasmophilie ou d'hypochondrie, pas du tout un problème de coeur...
0
Imersion Messages postés 4 Date d'inscription dimanche 6 septembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 septembre 2009 1
6 sept. 2009 à 16:08
Bien, merci beaucoup.
Il y a un "remède" à cela ?
0
toptitbal Messages postés 25704 Date d'inscription samedi 8 juillet 2006 Statut Contributeur sécurité Dernière intervention 4 mars 2010 2 325
6 sept. 2009 à 16:15
A voir avec ton médecin.
0
Imersion Messages postés 4 Date d'inscription dimanche 6 septembre 2009 Statut Membre Dernière intervention 6 septembre 2009 1
6 sept. 2009 à 16:16
ou dans ce cas avec un psy ?

Bien, merci et bonne continuation ;)
0
toptitbal Messages postés 25704 Date d'inscription samedi 8 juillet 2006 Statut Contributeur sécurité Dernière intervention 4 mars 2010 2 325
6 sept. 2009 à 16:44
Vois ton médecin généraliste d'abord, faut pas tout "psychiatriser" non plus :-)
0