Toux sèche depuis 2/3 mois

madame1982 Messages postés 4 Date d'inscription mardi 19 décembre 2023 Statut Membre Dernière intervention 17 juin 2024 - 19 déc. 2023 à 16:36
madame1982 Messages postés 4 Date d'inscription mardi 19 décembre 2023 Statut Membre Dernière intervention 17 juin 2024 - 17 juin 2024 à 15:07

Bonjour, j'ai une toux sèche qui veut pas passer, mais que la journée et plus l'après midi, une toux sèche qui se déclenche par une sensation de chatouilles ou démangeaisons dans la poitrine, parfois ça me gratouille en haut de l'estomac, mais surtout dans la trachée.

La nuit rien du tout c'est même en position allongée que je suis le mieux.

J'ai déjà fait pas mal d'examens, scanner cervico thoracique il y a 10jrs ou rien juste un petit nodule à la thyroïde, prise de sang cet été RAS, fibroscopie le 29/08 (je suis suivi pour une toute petite hernie hiatale) RAS. Je n'ai pas de remontées acides pas de brulures et pas de maux d'estomac (sauf quand je mange trop).

Mon médecin m'a prescrit IPP, antihistaminique, et ventoline depuis qq semaines >> mais pas plus d'évolution.

Allergie? RGO (j'en doute)? mycose ?

Avez vous déjà eu cela ? merci de vos retour.

A voir également:

3 réponses

DCI Messages postés 87557 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juillet 2024 37 463
Modifié le 20 déc. 2023 à 09:57

Bonjour,

"RGO (j'en doute)" : A ne pas écarter

"je suis suivi pour une toute petite hernie hiatale" : c'est un facteur à retenir car une HH est très souvent à l'origine de reflux gastro-oesophagiens. Ceux ci n'entrainent pas forcément des sensations de brulures mais génèrent souvent des quintes de toux sèche, de façon inattendue, et de façon variable dans la journée.

Un test avec un traitement spécifique pendant au moins un mois: soit Gaviscon ou équivalent après chaque repas, soit idem + un IPP, serait intéressant.

Parles en à ton médecin.


madame1982 Messages postés 4 Date d'inscription mardi 19 décembre 2023 Statut Membre Dernière intervention 17 juin 2024
20 déc. 2023 à 14:50

je vous remercie pour votre réponse.

Mais ce qui est curieux est qu'allongée ou la nuit je suis très bien, cette toux ne vient que la journée et plus particulièrement l'après midi, cette sensation que ça me chatouille dans la poitrine et m'oblige à tousser car ça "gratte" de l'intérieur en quelque sorte >> les RGO dans la grande majorité des cas handicape la nuit ou allongé, mais pas mon cas.

Cette piste du RGO est la piste facile je trouve car oui j'ai une petite hernie hiatale mais tellement petite que lors du scanner ils ont rien vu, et la dernière fibro n'a rien montré (sauf la présence tjs de cette mini hernie), IPP et Gaviscon j'en prend depuis un moment et rien, ça n'aboutit jamais nul part.

Mais que peut il "démanger" de l'intérieur cette sensation de chatouille qui m'oblige à tousser pour me "soulager" en quelque sorte. ça chatouille sous la poitrine vers la trachée à peu près. Et j'ai comme des glaires dans le fond de la gorge comme si les mucus nasaux restent là.

Merci pour vos témoignages et vois réponses.

DCI Messages postés 87557 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juillet 2024 37 463
20 déc. 2023 à 18:42

Si la piste RGO ne te paraît pas plausible, il te faut voir côté Orl ou pneumologie.

Mais je n'abandonne pas tout à fait la piste RGO.

J'ai exactement les mêmes symptômes que toi sur une HH !

Je me traite (je suis médecin...) depuis des années par IPP et Gaviscon. Mais cela n'empêche pas la survenue de quintes, soit sans explications, soit juste après avoir ingéré un produit ou une boisson mentholée par exemple, ou une boisson alcoolisée. il s'y ajoute souvent une salve d'éternuements.

Mais je n'ai jamais pu trouver de solution définitive...A part envisager une chirurgie de la HH. Mais résultat non garanti. Donc, abstention.

0

Bonjour.

Je me permets de vous répondre car j'ai eu les mêmes symptômes pendant très longtemps (gorge qui gratte ,suivi de toux irritatives ).

Je voyais mon généraliste tous les 3 mois et je lui en parlais à chaque fois 

Il a  minimise ces symptômes à chaque fois ...et je restais comme ça !!!

Jusqu'au jour où j'ai décidé ,moi même de consulter un pneumologue ,qui m'a détecté un asthme sévère .

J'ai donc perdu des années avant de soigner mon asthme , à cause d'un médecin négligeant...

Je vous conseille donc de voir rapidement un pneumologue...

J'espère ,pour vous que ce ne sera pas grave .

0
DCI Messages postés 87557 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juillet 2024 37 463 > Josse63
20 janv. 2024 à 15:27

Pour info => "Mon médecin m'a prescrit IPP, antihistaminique, et ventoline depuis qq semaines >> mais pas plus d'évolution."

Donc....

0
PHORDE Messages postés 184 Date d'inscription vendredi 2 janvier 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 9 juillet 2024 29
20 janv. 2024 à 15:47

L’avis d’un pneumologue me paraît important 

0
DCI Messages postés 87557 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juillet 2024 37 463 > PHORDE Messages postés 184 Date d'inscription vendredi 2 janvier 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 9 juillet 2024
20 janv. 2024 à 15:49

Certes à ne pas négliger. Mais je reste dubitatif....

0
madame1982 Messages postés 4 Date d'inscription mardi 19 décembre 2023 Statut Membre Dernière intervention 17 juin 2024
Modifié le 21 déc. 2023 à 12:34

Vous aussi vous avez ces sensations de démangeaisons de l'interieur de chatouilles et qui font tousser?

Je désespère je souhaite que cela passe car ça va faire 3 mois et ça fatigue et pèse sur le moral. Je vous avoue ça me fait flipper les rgo pourtant c'est on va dire banal entre guillemets tellement tellement de monde en on, rassurez moi s'il vous plaît rien de grave en soit??

DCI Messages postés 87557 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 15 juillet 2024 37 463
Modifié le 21 déc. 2023 à 13:03

A distance, et en ne pouvant me baser que sur les déclaration de la personne, vous comprendrez que je m'interdises d'affirmer quoi que ce soit sur la bénignité ou la gravité d'une affection.

Je ne fais qu'évoquer mon sentiment perso. Point. Et laisse au médecin traitant ou à tout autre praticien connaissant parfaitement le ou la patiente, la décision finale.

-1