Positive au HPV je n’y comprend plus rien

Rox93 - Modifié le 4 janv. 2023 à 12:05
 555555 - 4 janv. 2023 à 20:00

Bonjour à tous, j’ai besoin de réponses à mes questions, ma gynécologue étant plutôt vagues dans ses réponses, je dirai même plutôt fermées aux questions, dès que je sors d’un rdv avec elle je suis toujours plus perdue qu’en m’y rendant.. 

Voila le contexte, j’ai aujourd’hui 32 ans, mon ex conjoint courant l’été 2020 m’a annoncé qu’il était porteur du papillomavirus, post rupture j’ai immédiatement fait un frottis et fin d’année j’étais porteuse du virus moi aussi. Frottis normal, mais présence de virus. « Rien d’inquiétant, la plus part des gens l’élimine en 1 an » selon la gynécologue.

Fin 2021, pour le suivis des un an, présence du virus toujours et frottis anormal, donc coloscopie pour enlever cette « toute petite zone inflammée » sur mon col, et découverte d’une lésion de bas grade. « Rien d’inquiétant, lésion de bas grade c’est pas un cancer, on se revoit l’année prochaine. Le virus sera peut être parti, souvent il faut 3 ans pour se débarrasser du virus ». Toujours selon ma gyné. Déjà les délais ont changé…
 

Fin 2022, donc 2 ans avec la découverte de l’infection, 1 après le premier frottis anormal, on fait un frottis de contrôle. Le verdict tombe, frottis anormal, « on refait une coloscopie et après on passe au laser parce qu’on va pas faire ça tous les ans ».  selon la gynécologue.


Je me rend au rdv il y a 2 jours. Elle me parle d’un ton grave, lassée de me voir stressée et de devoir répondre à mes questions. Elle me dit « bon écoutez, le papillomavirus ne s’en va pas comme ça, fallait pas l’attraper. Là il doit être partout dans l’atmosphère de votre vagin, et puis là ça fait quand même 3 ans… euh non attendez j’ai mal compté, cela ne fait qu’un an et demi que votre frottis est anormal, bon, on oublie le laser, on fait une coloscopie et on se donne à nouveau un an pour voir si le virus s’en est allé. Donc rdv l’année prochaine ».

Impossible d’aborder le sujet cancer, ni le sujet grossesse, j’ai juste eu droit à un « bah c’est mieux de pas avoir d’enfant tant que vous êtes positive, maintenant.. vous serez peut être positive toute votre vie hein ». Concernant la nouvelle « toute mini lésion » qu’elle m’a prélevé avant hier, on est d’accord qu’elle peut s’avérer être pré cancéreuse? Pour info, présence d’une dizaine de HPV, mais pas du 16 ni du 17. 
 

Lorsqu’on dit « on met 1 an, puis 2 ans, puis 3 ans à se débarrasser du virus », elle compte depuis le frottis qui a détecté le virus? Ou depuis le premier frottis anormal? La coterisation peut-elle engendrer des problèmes pour une future grossesse? La coterisation peut elle en soit éliminer le virus? Selon elle oui, selon internet non. Y’a t’il des chances que j’élimine réellement ce virus toute seule durant cette 3eme année, ou est-ce peine perdue? Dois-je demander à passer au laser ou statistiquement est-il possible que le virus s’en aille, sachant qu’il « doit être partout dans l’atmosphère »?

Je vis depuis fin 2021 dans l’attente de résultats, je ne sais même plus à quoi servent les examens quand je m’y rend. Un coup elle veut faire du laser, puis en fait non, puis j’ai peut être un cancer, puis en fait ce n’est qu’une lésion de bas grade. Un jour je vais éliminer le virus toute seule puis un jour je dois vivre avec. Auriez vous des retours à me fournir, entre internet, les documentaires, ma gynécologue qui ne répond pas à mes questions, je ne comprend plus rien.

J’ai 32 ans, dois-je renoncer au projet bébé prévu en 2024/2025 dès aujourd’hui? Dois me préparer à l’idée qu’on va peut être tout m’enlever si je suis encore positive au HPV fin 2023?

très gentillement, merci de vos retour, et malgré tout, une très belle année à vous 

A voir également:

1 réponse

Changez de gynécologue, et vite.

Et pour l'instant tant que vous êtes positive effectivement c'est mieux d'attendre.

0