J'ai eu des rapports sexuels avec ma cousine

Yurei - 28 déc. 2022 à 05:55
Andy31200 Messages postés 137995 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 1 février 2023 - 28 déc. 2022 à 14:50

Bonjour, il y'a environ 6 ans de ça j'entretennais des rapports sexuels très intense avec ma cousine.

Elle venait pendant les vacances et on passait 1 mois à 2 ensemble un mois signifiait 30 jours de coït non stop de jour et de nuit avec gros baisers langoureux dès qu'une occasion tout seul se présentait il faisait très chaud. Et cette époque une partie de la maison était en travaux et on s'y retouvais tout les jours pour nos séances avec petit matelas installé fellation et doigté tout le délire. Pendant la nuit le lit faisait trop de bruit alors les ébats se poursuivait parterre. A cette époque je savais pas ce que c'était le sperme j'avais même pas encore éjaculé volontairement pour la première fois. J'avais aux environs de 12 ans nous avions le même âge avec 2 mois d'écart.

2 ans après nous nous sommes revus pendant les vacances mais l'éventualité d'une grossesse nous a bloqué. Aujourd'hui nous n'abordons même plus le sujet mais au fond de moi je sais que je voudrais le refaire mais cette fois avec plus de sérieux. J'ai 19 ans aujourd'hui et en regardant ma demi soeur je ne peux m'empêcher de fantasmer je sais pas quoi faire.

1 réponse

Andy31200 Messages postés 137995 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 1 février 2023 26 760
28 déc. 2022 à 14:50

Bonjour,

Si le sexe et les couples entre cousins ne sont pas interdits, outre le tabou qui règne dessus il y a des choses à prendre en compte avant de concrétiser les choses :

1) Sera- t-il concevable de l'officialiser devant votre famille ?

2) En admettant que vous vous mettiez en couple puis vous sépariez, comment allez-vous gérer la suite ? Vous pourriez être contraints de vous revoir fréquemment tout en cachant à votre famille ce qui vous est arrivé. Ça peut être particulièrement dur à vivre surtout si la rupture n'est pas d'un commun accord (c'est très rarement le cas, la plupart du temps, il y en a au moins un qui souffre)

3) En admettant que vous alliez plus loin, quid de vos enfants ? Si les relations entre cousins sont tabou, c'est notamment à cause des problèmes de consanguinité que ça implique. Serez-vous prêt à élever un enfant qui souffre de tels problèmes ? Ou au contraire êtes-vous d'accord sur l'avortement si des problèmes pré-nataux devaient être repérés ?


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0