Je sais plus quoi faire...

Signaler
-
 Vanessa -
Bonjour, je m'appelle Eden, j'ai 17 ans et il y a maintenant 2 ans et demi que mon harcèlement a pris fin... Après avoir rompu avec mon premier copain, il y environ 1 an, je me suis comme "réveillée" et, comme un état de rémanence, j'ai éprouvé à nouveau les mêmes souffrances qu'au collège, comme si ces années passées me rattrappaient subitement... Cette année scolaire a été éprouvante : j'ai parlé à mes parents de ce qu'il s'était passé, mais... Ils se sentent complètement impuissants face à ma situation et je sais qu'ils ont eux aussi besoin d'aide de leur côté, alors j'ai essayé de m'en sortir seule (a moitié, car je continue de parler à mes parents, sans néanmoins solliciter leur aide...).
C'est dur. Je n'arrive pas à savoir qui je suis, à savoir jusqu'où ma peur va. Je veux dire, quels sont les réponses que mon inconscient apportent aujourd'hui au harcèlement ? Quels sont les comportements qui me sont dictés non pas par MA personnalité, mais par la peur que tout recommence ? J'ai l'impression de voler en éclat... J'ai beau faire des efforts, je sens toujours qu'il suffirait d'un pas de travers pour redevenir prisonnière de mes pensées... J'ai beau me répéter que le suicide ne sera jamais une solution, que ce n'est pas quelque chose que je puisse me permettre, il y a des jours où j'arrive plus à savoir pourquoi est ce que je reste éveillée, ni même ce que je fais ici... J'ai l'impression de n'avoir aucun contrôle sur moi-même. J'ai de l'anxiété sociale, c'est compliqué de sortir. J'y arrive de plus en plus, j'ai fait les course avec mon frère aujourd'hui. Mais si quelqu'un était venu nous parler, mon esprit se serait comme coupé... J'entends ce que disent les gens, mais mes pensées "crient" par dessus, tout se mélange et je ne comprends rien... J'arrive pas à les voir. Parfois, je suis incapable de me rappeler du visage des gens avec qui je traîne... C'est comme si je me coupais du monde sans n'avoir aucun contrôle dessus. D'autres fois, quand j'arrive enfin à comprendre ce qu'on me dit, j'arrive pas à rester "éveillée", présente dans la réalité... C'est épuisant, et à tout ça s'ajoute le sentiment d'être complètement inutile. On ne veut pas me demander mon aide, car je ne sais pas être honnête. Dés qu'on me demande mon avis, automatiquement, sans même que je le pense, je prononce ce que les gens voudraient entendre. Et je suis incapable de dissocier ces paroles de mon véritable avis... Alors que dans le fond, je sais que je ne pense pas ce que j'ai dit. Je n'arrive plus à savoir comment agir, comment je veux agir... Tout se mélange... J'essaie de rester positive. Je veux rester positive, me dire que ce n'est que le début de la guérison... Je n'ai pas écrit de lettre de suicide depuis plusieurs mois, je ne me mutile - presque - plus, j'ai repris du poids, même si c'est encore assez effrayant... Mais c'est dur, ça fait mal de savoir que je me suis construite sur le harcèlement et que je dois désormais déconstruire cette pièce de moi-même pour me trouver... Et j'ai peur. Peur de me tromper, peur de ne pas faire les choses comme il le faudrait, d'aller trop vite, de ne pas aller dans la bonne direction, peur d'aller nulle part...Peur de devenir toxique pour mon amie... J'aimerai lui dire, mais elle a elle aussi ses problèmes, ce ne serait pas juste... Je ne saurais pas l'aider. Elle compte sur moi, et ça m'effraie. Je ne suis pas capable d'entretenir une relation saine avec quiconque... Mais je ne veux pas l'abandonner... Ça fait une semaine que je ne lui envoie plus de messages... Une semaine qu'elle continue à m'en envoyer... Elle sait pour mon anorexie, elle sait pour mon harcèlement, mais moi j'ignore à quel point ça l'affecte... Elle est la seule personne qui ne fasse pas partie de ma famille à qui je fais confiance, et une part de moi sait que je suis en train de la faire souffrir. J'ignore combien de temps il me faudra pour guérir... Et je ne veux pas qu'elle reste à mes côtés plus longtemps. Mais j'ai besoin d'elle... Je veux être présente pour elle, autant qu'elle l'est pour moi... Mais j'en suis pas capable, je m'en sens pas capable... Je sais plus quoi faire... Avec tout le monde, je sais pas comment aider mes parents, j'ai peur pour mes frères, peur qu'il leur arrive la même chose qu'à moi, peur qu'ils prennent exemple sur moi... J'ai peur de tout...
Je crois que j'avais juste besoin de parler... Désolée pour ce pavé, merci d'avoir lu jusque là...

2 réponses

Messages postés
72448
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 juin 2021
7 810
Bonjour

Tu n'as pas eu le bénéfice d'une aide psychologique et émotionnelle après cette situation de harcèlement il y a 2 ans ?
Je n'en ai parlé que très récemment, et la seule fois où je me suis dirigée vers un.e professionnel.le, c'était au mois de février, j'étais partie voir la psychologue du lycée. Elle voulait me faire suivre une thérapie, mais je n'ai jamais eu l'occasion de retourner la voir (les terminales étaient prioritaires pour la voir...). Avant le mois d'Aout 2020, personne n'était au courant pour ce qu'il s'était passé...
Messages postés
72448
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
10 juin 2021
7 810
Et voilà .... en tenant compte de ce qui se passe et de ce qui s'est passé depuis ces dernières années, je te conseille vivement de prendre contact avec des professionnel(le)s de la santé en dehors de ton école comme la psychologue n'est pas assez disponible.

Tu as plusieurs moyens :

En tenant compte de ton âge tu peux contacter une MDA (Maison des Adolescents) pour y obtenir un rendez-vous et ceci pour un entretien. J'espère qu'il y en a une près de ton domicile. C'est gratuit et confidentiel.

Ta santé psychologique et émotionnelle nécessite une prise en charge thérapeutique au plus vite.

Voilà un lien vers l'information et des adresses des MDA selon les régions en France :

https://www.filsantejeunes.com/cest-quoi-une-maison-des-adolescents-6710

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

Sur filsantejeunes , site sérieux à disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où se trouvent les informations concernant les MDA, tu verras que tu as aussi la possibilité de contacter les professionnel(le)s de la santé de ce site, personnellement, via Mail ou Téléphone (gratuit et confidentiel) ils t'écouteront et te seront de bon conseil.

Merci de nous donner ton avis au sujet des propositions.

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
Rebonjour,
Merci beaucoup,
J'ai été voir et il y a bien une MDA près de chez moi... Etant donné que je n'ai pas vraiment de moyen de transport pour m'y rendre, je vais les contacter par mail, pour commencer.
Merci beaucoup pour ces pistes, vraiment.
Bonne soirée à vous.
> EdenWe
Super bon courage à toi ????