Sentiment d'être un fardeau

Signaler
-
Messages postés
68692
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2020
-
Bonjour,
Etudiante de 17 ans depuis septembre en biologie, je pensais que la vie des études supérieures serait sympa. Je ne me suis jamais autant trompée.
Je vis seule dans mon appart, je suis séparée de ma meilleure amie. Je pensais m'être fait des amies mais j'ai découvert qu'elles ne me prévenait de rien, que j'étais juste là pour répondre à des questions de cours. Ma vie se résume donc à se lever, aller en cours, rentrer, travailler, dormir. Et ça tous les jours.
De plus, ma relation avec mes parents n'est pas top. Je m'engueule souvent avec eux, car j'ai un caractère assez trempé, ce qui fait que je ne baisse pas la tête quand on me dit quelque chose. Plusieurs disputes ont finies par des phrases du style "Tu ne sais que faire chier le monde", "Tu es stupide", "Reste à ta place, tu n'as que 17 ans, c'est moi qui commande"...et j'en passe.
Ayant eu mon BAC en juin 2020, j'ai eu le droit à beaucoup de réflexions comme quoi mon BAC ne représentait rien, qu'on était une année nulle, que personne ne voudrait de nous plus tard...et mon père me compare trop souvent à mon frère. Celui-ci, à 20 ans, a intégré une école très séléctive. Mon père compare donc mes études à celles de mon frère, en disant "ton école ne vaut pas celle de ton frère", "ton frère va réussir dans la vie", "prends exemple sur ton frère"...et ce qui m'attriste c'est que lui ne se sent pas gêné par ces reamrques. Il se sent flatté.
Depuis plusieurs mois, à peine je dis quelque chose qu'on me dit de me la fermer, que je devrais dire des choses intelligentes.
J'aimerai pouvoir me confier à des ami(e)s, mais je n'en ai réellement qu'une. On se connait depuis 10 ans et je la considère comme ma meilleure amie. Mais ce n'est pas réciproque. Elle m'a dit qu'elle voulait qu'on s'éloigne pendant les études sup. Ca m'a donc faire réfléchir sur le fait que je sois chiante et un fardeau pour les autres...et plus ça va, plus je me dis que oui.
Cette année par exemple, le jour de mon anniversaire, personne ne m'a envoyé de message, personne ne m'a appelé, personne ne me l'a souhaité, pas même ma famille. Je réalise donc l'importance que j'ai pour ceux qui m'entourent...
Même dans mes écuries, où je suis depuis près de 5 ans avec mon cheval, on me critique sans cesse, en disant que je ne mérite pas d'avoir ce que j'ai, ma coach m'en envoie plein la gueule à chaque séance, me disant que même les débutants montent mieux que moi. Et mine de rien, ce genre de réfléxions constantes, ça fait mal.
Enfin, plus récemment, j'ai été malade, mais quand j'en ai parlé à mes parents, ils m'ont dit que je mentais, que je faisais ça pour attirer l'attention, qu'il fallait que j'arrête d'emmerder les gens avec mes problèmes. Ils m'ont dit que je les faisais chier à m'emmener aux écuries, que j'étais chiante à ne pas avoir le permis (normal à 17 ans)...
Bref, on me reproche toujours tout et ça commence doucemment à me mener vers un stade de déprime...
Merci à ceux qui prendront le temps de lire ce texte, ça m'a fait du bien de me confier.

1 réponse

Messages postés
68692
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2020
6 280
Bonjour

Tu vis donc, d'après tes dires, des situations vécues par toi comme injustes et désagréables.

Ces situations paraissent se répéter dans des contextes très variés (en famille, aux études, avec des ami(e)s ...).

On peut donc penser qu'il y a un problème relationnel qui nécessite une réflexion mais avec l'aide de professionnel(le)s dans le domaine de la communication.

Cela se travaille et une amélioration sur le plan communication ne peut se réaliser qu'en " analysant " ces histoires mais avec ta collaboration et ceci pour trouver où le problème se situe chez toi.

Dans ce que tu décris il y a comme un problème d'estime de toi-même, de confiance en toi, d'affirmation.

Je te propose de t'inscrire sur un site sérieux où les discussions sur les Forums et Chats et même en privé avec les professionnel(le)s via mail ou téléphone sont possibles ce que n'offre pas Santé-Médecine.

Voilà un lien vers ce site : https://www.filsantejeunes.com


N'hésite pas et inscris-toi sur ce site à disposition des jeunes de 12 à 25 ans. C'est gratuit et confidentiel.

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie