Besoin d'un avis

Signaler
-
Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
-
Bonjour,

Je présente des symptômes qui demeurent à l'heure actuelle inexpliqués depuis plus de quatre mois.
J'ai un gêne permanente à la jambe droite, comme une sorte de "tension" musculaire, laquelle s'associe à des fasciculations diffuses à l'ensemble de mon corps.
J'ai également la même tension qui se prolonge du côté droit mais à mon bras qui me parait rigide, même sensation à la main droite ou l'on dirait que j'ai fais de la musculation la veille (ce qui n'est pas le cas).
J'ai également eu des fourmillements, picotements, sensation de fraîcheur soudaine dans les jambes. J'ai pu noter des sortes de vibrations sous les pieds aussi.
Depuis j'ai vu 4 neurologues, effectué un EMG, une IRM cérébrale, un IRM du rachis. Tout revient normal, RAS, passez votre chemin ...
J'ai été particulièrement anxieux durant ces derniers mois, avec une tendance à l'hypocondrie suite à ces symptômes déroutants.
Je ne ressens pas de faiblesse particulière, que ce soit aux jambes ou au bras mais j'ai une impression de fatigue aux membres mentionnés précédemment. Un peu de marche et c'est comme si j'avais fais 10km ...
La neurologue que j'ai vu pour l'EMG me parle d'intolérance à l'effort mais je ne sais pas quoi en penser.
Je suis particulièrement anxieux à propos de la S.L.A, la maladie de Charcot. Tout ceci me bouffe la vie et je ne sais vraiment plus quoi faire. Il m'arrive d'être dans le brouillard complet, de ne plus savoir penser, d'avoir des idées noires pour mettre fin à cette situation que je juge intolérable ...
J'ai 24 ans et les spécialistes que j'ai vu jusqu'à présent me disent que je fabule, que tout ceci est une manifestation de l'anxiété généralisée qui m'assaille. Mais je ne veux pas y croire. Je suis donc sous AD et anxiolytique depuis maintenant plus d'un mois ... Sans changement notable sur ma condition.
Que faire ?

Merci de vos réponses ...

9 réponses

Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
13 690
Bonjour,
Tu ne fabule absolument pas et si tous les examens n'ont rien retrouvé, et seulement dans ce cas, il va falloir penser effectivement à une composante psychosomatique du symptôme

J'ajoute que parfois ,notre psychisme nous joue de sales tours et une souffrance psychique inconsciente peut très bien se convertir en souffrance physique où les symptômes sont bien présents et la souffrance authentiquement ressentie par le patient cela peut aller jusqu'à la somatisation, voire même la conversion
http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/contents/756-trouble-de-conversion-le-corps-n-obeit-plus
Et aussi lire :
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/754-maladies-psychosomatiques

Clique sur les liens en bleu

As tu consulté un médecin psychiatre ?
Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
13 690
Cette angoisse est légitime mais exagérée puisqu'elle te pourrit la vie, prends rapidement RDV
NB : le tutoiement est une habitude de convivialité sur ce forum mais si ça vous gène...;-)
Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
13 690
Mais de rien Jack et oui, repasse donner de tes nouvelles ou si autre question
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 1 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 septembre 2020

Bonjour Andry31200,

J'ai pris rendez-vous aujourd'hui avec un psychiatre pour la semaine prochaine.
En attendant, je psychote, je délire, je fais des crises d'angoisse à répétition.
Il m'a suffit de voir des tressautements sur mon pied droit pour que la spirale infernale revienne de plus belle (après une journée, hier, ou tout semblait plutôt bien).
Toujours cette jambe droite qui me fait souffrir, qui me parait plus raide et des lancements dans le bras jusqu'à l'omoplate.
Je vois tout de plus en plus noir, j'ai peur de faire une bêtise, je pense à des choses auxquelles que je ne devrais pas penser à mon âge...
Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
13 690 >
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 1 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
1 septembre 2020

Normal que tu ais des idées noires, c'est réactionnel à ta situation, patience, le RDV est assez proche, courage
Bonjour,

Merci pour votre message.
J'ai bien pris connaissance des liens fournis dans votre message. Il se peut que effectivement la composante psychosomatique soit une piste intéressante. Il est ahurissant de voir à quel point notre esprit peut avoir des répercussions sur notre corps !
Je n'ai, pour l'heure, pas consulté de médecin psychiatre. Me le conseillerez-vous ?
J'ai de nouveau R.D.V avec mon neurologue pour le 10 septembre mais sans grand espoir de me faire entendre à ce stade. Pour lui tout va bien, l'examen clinique est sans particularité, l'EMG pratiqué démontre qu'il n'y a pas d'atteinte du système nerveux central et/ou périphérique. Je comprend qu'il se borne à sa spécialité et je n'entend pas remettre en cause ses compétences.
Aurai-je des raisons de me tourner vers la médecine du sport ? Je n'ai pour l'heure pas eu d'examens radiologiques autres que des IRM, notamment de ma jambe droite sur laquelle se focalise la plupart de mes troubles.
Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
13 690
"Je n'ai, pour l'heure, pas consulté de médecin psychiatre. Me le conseillerez-vous ? "
Oui, tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés
Re(bonjour),

Merci pour tout. Je vais prendre les choses en main.
Je dois admettre que je suis très angoissé par une maladie, la SLA. Celle-ci me hante nuit et jours depuis que j'ai ces satanées fasciculations et, malgré un EMG négatif, je ne cesse de me tourmenter à l'idée de cette maladie.
Comment m'en sortir ? Cette angoisse est-elle selon vous légitime ?
Bien à vous,

Jack
Re,

D'accord pour le tutoiement, ça ne me pose pas de problème :)
Je vais donc travailler sur moi-même afin d'être plus serein. Début de semaine prochaine je me dirige vers un psychiatre, cela ne peut être que bénéfique.
En tout cas merci de ton aide. Je reviendrai ici pour donner de mes nouvelles.
Merci encore.

Jack.
Bonjour,

J'avais déjà posté sur ce forum pour des troubles anxieux.
Je viens d'être hospitalisé suite à des douleurs dans le haut du dos, le bas du dos et une jambe en "carton", comme si j'avais une jambe de bois, et cela depuis quelques mois. La douleur irradie également dans les bras et les mains mais de manière plus aléatoire.
J'ai également des paresthésies à la jambe gauche, picotements aléatoires, sensation de ruissellement, fourmillement, fasciculations diffuses.
Avant mon hospitalisation, j'ai passé un EMG (RAS), un IRM cérébral (RAS), puisque mon médecin suspectait une éventuelle SEP.
Une simple radiographie effectuée en hospitalisation a révélée une "scoliose à grand rayon de courbure, pas de discopathie ou d'anomalie significative".
Le compte rendu conseille une IRM dorso -lombaire afin d'éliminer une compression.
Ce que je ne comprend pas c'est que le Docteur me parle d'arthrose (à 25 ans ! je sais que c'est possible mais rare) alors même qu'il n'avait pas les clichés radiographiques et que le compte rendu de la rhumatologue ne mentionne pas cette arthrose mais seulement une scoliose.
Je ressors avec des anti-inflammatoires et du doliprane sans savoir donc vraiment ce que j'ai.
Pensez-vous que les signes cliniques soient en faveur d'une compression ? J'ai un RDV pour le 26 octobre mais hélas les douleurs deviennent insupportables et j'ai l'impression d'avoir moins d'appui sur ma jambe droite.
Dois-je selon vous me rendre aux urgences ? De ce que je comprend, une compression - si tel est le cas - ne doit pas être prise à la légère, comment comprendre le comportement des médecins de l'hôpital qui me laissent rentrer chez moi ?

Merci par avance,
Messages postés
99452
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2020
13 690
Vraiment désolé mais je ne puis rien ajouter, as tu vu le psychiatre ?