N'avoir jamais connu l'amour à 18 ans (homme)

Signaler
-
Messages postés
65969
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 août 2020
-
Bonjour / bonsoir,

Voilà un sujet si banal, si classique ici mais bon... qui ne tente rien n'a rien alors je tente ma chance ici...

J'ai 18 ans, je suis plutôt banal, 1m80, corpulence normal. Je suis drôle, sociable, je suis respectueux de la gente féminine, galant, gentil... Niveau beauté je pense être dans la moyenne, je m'habille bien, je suis propre, pas d'acné, on m'a fait 3/4 compliments sur ma bauté mais voilà... Je suis seule depuis ma naissance, je n'ai jamais connu une seule relation, aucune affection (hors amical / parental), bref niveau amour / attention chez moi c'est le néant.

Jusqu'en 3 ème, je n'avais jamais réellement prêté attention a tout ce qui est relation amoureuse, disons que moi j'aimais beaucoup rigoler avec mes potes, faire du sport, pratiquer ma passion, kiffer quoi ! Et c'est en 3 ème que j'ai eu pour la première fois envie de sortir avec une fille, jme suis beaucoup attaché a elle, mais bon je suis resté son ami, elle m'avait friendzone... Mais bon c'est passé rapidement et malgré qu'elle me l'ai dis en face, j'ai continué a espérer...

Puis voilà la 2nd ou personne ne me plaisait réellement, fin disons que les filles qui me plaisées étaient déjà toutes en couple donc rien à faire....

Voilà la première... Une très bonne année niveau pote, et c'est a partir de là ou je commence a bien m'habiller, bien me coiffer, porter de la marque... Mais voilà, les seules filles qui me plaisées étaient là encore en couple... Il y en avait bien 2 ou 3 libres mais je n'avais pas vraiment le courage de venir leur parler... Et puis niveau réseaux sociaux, je n'étais pas vraiment actif... A vrai dire je détestait et je déteste toujours parler message, c'est pour ca d'ailleur que les seules filles avec qui j'avais tenter étaient dans ma classe...
Au lycée, ca parle de sexe des fois ou de couple.... Et c'est a ce moment qu'un vide commence a se former en moi, un besoin, une honte et même un complexe...
Tout ce que je voulais (et ce que je veux toujours) c'était quelqu'un pour qui je comptais, quelqu'un que je traiterais comme une princesse, que je prendrai dans mes bras, quelqu'un qui s'inquiéterait pour moi...bref de l'attention et de l'affection...
Étant quelqu'un de plutôt habile avec les mots, j'arrivais toujours a esquiver les conversations a propos de ça, du style "Et toi alors avec les meuf ?" ou alors quand ça parlait de sexe je partais tout simplement... J'avais et j'ai toujours tellement honte...
Bien évidemment je n'en parlais a personne, je suis quelqu'un de très introverti, qui ne montre aucun sentiment, je ne montre jamais quand je suis triste ou pensif...

Et puis voilà la seconde, je pensais très souvent a ce manque, voir des couples dans la rue me brisait le moral, et puis il suffisait d'une réflexion, pensée ou idée a propos de ça pour que je devienne froid, triste, défaitiste...
Toutes les semaines, le soir, je me posais en boucle cette question : "pourquoi je ne plais a personne ?"
J'essayais de me comparer avec mes potes, avec des gens, regarder des tutos, lire des trucs...
Mais a chaque fois, il n'y avait aucune raison, rien...
Ca me rongeait de l'intérieur et ce ne me rendait même plus triste, mais ca m'énervait.
Ca m'énervait de voir tous mes amis, presque comme moi y arriver, de voir des gens pas très beau y arriver.... Mais pas moi... Alors que je suis potable...
Bref, l'année c'est terminé... Encore un été de plus seul, sans avoir réussi a décrocher un bisou ou je ne sais quoi... Le sexe ne m'attirerai même plus, tous ce que je voulais c'était de l'affection.

Me voilà cette année, dans une nouvelle école, avec très très peut de fille, (et le peu qu'il y a ne me plaît pas). Avec très peu d'ami, dans une ville vide, triste loins de mes anciens amis avec qui je n'ai pour la plus grande majorité pas gardé contact car je déteste parler par message...
Et me voilà seul... Si seul... Dans mon appartement vide, avec la journée presque aucun fun... J'ai donc décidé en milieu d'année, avec honte, d'installer Tinder... Mais bon etand donné que je n'aime pas parler... Et bien ca ne m'a pas servi a grand chose.... L'été est là, je suis de retour dans ville, mais je suis seul...
J'essaye d'esquiver mes pensées, d'esquiver cette question... Mais j'ai tellement envie de trouver quelqu'un....
Je ne sais pas vraiment draguer, je n'ai même jamais draguer, j'ai a peut près confiance en moi, mais je n'ai pas le courage d'aborder des gens dans la rue, par peur de passer pour un lourd...
Et ceci me complexe énormément, si vous saviez a quel point j'ai honte d'être seul... C'est la seul chose qui arrive ae faire verser quelques larmes.... Et j'ai si peur de ne jamais plaire a quelqun, de finir ma vie seul...

Voilà mes questions :

Pourquoi est ce que je n'y arrive pas ?
Est ce normal ?
Comment retirer ce complexe / honte ?
Des conseil ?

Merci a tous ceux qui prendront le temps de lire et de me répondre...

Excusez moi pour les fautes et autre soucis d'écriture... (je déteste le français)

2 réponses

Messages postés
97696
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 août 2020
13 020
Bonjour,
Tu as grandement besoin de parler et je pense que tu souffre de manque de confiance en soi, d'inhibition et tout ceci peut se corriger avec une thérapie cognitive et comportementale ( TCC )
Clique sur le lien en bleu pour en savoir plus
Il faudrait absolument consulter un professionnel, le mieux serait un médecin psychiatre.
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral consultation de 46,70 € remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

Si cela te semble difficile, je te aussi propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter.
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département «  :

https://www.filsantejeunes.com/carte_mda
Bonjour,

La première chose qu'il me semble important de pointer est qu'il n'est pas du tout anormal de n'avoir eu aucune relation amoureuse et/ou sexuelle à 18 ans. L'âge moyen de la première relation sexuelle est environ 17 ans, mais de nombreuses personnes n'ont de relations amoureuses et/ou sexuelles que plus tard. On peut n'en avoir jamais connu à 25 ans et ce n'est pas une honte. Ce genre de relation peut prendre du temps et ne se construit pas facilement. Ne pas être en couple à 18 ans ne te condamne pas à ne jamais y arriver au cours de ta vie. Mais il est compréhensible que cela t'inquiète, c'est aussi le cas d'autres jeunes qui n'ont pas encore été en couple ou qui n'ont pas eu de relation sexuelle à 18 ans ou après. C'est une question qui peut être source de beaucoup de pression sociale et qui peut prendre une place importante dans l'estime de soi, particulièrement durant l'adolescence et au début de l'âge adulte. Mais il n'y a aucune honte à être seul, on peut même vivre très heureux en étant célibataire et en n'ayant aucune expérience de couple.

Tu as peur de ne pas plaire. Tu dis toi-même que tu n'oses pas forcément dire aux filles qui t'intéressent qu'elles te plaisent, et peut-être qu'il en est de même pour les filles à qui tu plais. C'est difficile pour beaucoup de personnes d'avouer à une personne l'attirance qu'on ressent pour elle. Donc elles sont peut-être simplement timides.

J'ai le sentiment en te lisant que tu fais beaucoup d'efforts pour plaire. C'est épuisant et tu risques d'en retirer surtout de la frustration. Le meilleur moyen de trouver une personne avec qui former un couple est d'être naturel. Tu pourrais sans doute trouver une partenaire en suivant des tutos, en te comparant aux autres pour les imiter ou au contraire ne pas les imiter, en faisant attention aux vêtements que tu portes et à ton apparence en cas général... Mais tu ne seras pas toi-même dans cette relation, tu auras du mal à t'épanouir, et le couple aura moins de chance de durer (puisque l'affection est ce que tu sembles rechercher). Et l'important c'est de trouver la personne qui nous convient plutôt que d'être en couple à tout prix, non ? Être toi-même, ça passe notamment par le comportement. Donc si tu es une personne plutôt inhibée, apprendre à draguer n'est peut-être pas ce qui t'aidera. Montrer ton intérêt à ta manière, même de manière maladroite, saura toucher la personne qui t'intéresse si c'est la bonne ! Et être naturel peut aussi aider à se sentir plus confiant que lorsqu'on essaie d'être ce qu'on n'est pas.

Donc mes conseils seraient :
- Accepter de prendre le temps, il n'y a pas d'urgence.
- Être toi-même, ne pas te forcer à faire des choses pour plaire.
- Assumer le fait de n'avoir pas encore d'expérience dans le domaine et d'être célibataire. C'est difficile, mais lorsqu'on assume et qu'on arrive à dire fermement à ceux qui oseraient se moquer "Et alors ? C'est ma vie et mon droit.", on donne l'impression de ne pas être touché et ils ne peuvent plus utiliser ce genre de choses contre nous. Ça peut aussi être un moyen de prendre confiance en soi et de combattre la honte. Enfin, si une fille s'intéresse à toi et qu'elle sait que tu es célibataire, elle osera peut-être plus facilement t'avouer ses sentiments.

En somme, il s'agit globalement de lâcher prise.

Tu peux aussi bien évidemment suivre le conseil d'Andy31200 de consulter un.e psychiatre ou un.e psychologue si tu en ressens le besoin ! Il ne faut pas hésiter à demander de l'aide lorsqu'on souffre, et il n'y a aucune honte à cela, au contraire.
Messages postés
65969
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
11 août 2020
5 541
Bonjour

Du même avis Automne !