Risque covid 19

Signaler
-
Messages postés
73181
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 avril 2020
-
Bonjour,
Je suis porteur depuis 5 ans d'une valve cardiaque aortique (mécanique), donc sous Coumadine, et à risque aggravé d'endocardite infectieuse. Ma question est est ce que dans le contexte actuel, je dois me considérer comme plsu à risque que tut un chacun et est ce que la raison serait de rester isolé (arrêt de travail), ou est ce que les gestes et précautions sont pour moi les mêmes qu'en temps "normal" (je veux dire hors contexte Covid 19) ?
Merci d'avance de votre réponse.

2 réponses

Messages postés
73181
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 avril 2020
18 790
Bonjour,

A priori, il serait effectivement souhaitable de respecter des mesures de précautions. Non pas que votre coeur serait directement impacté par une infection à Coro, mais parce que les éventuelles complications liées à celle ci, surtout de type insuffisance respiratoire, auraient des conséquences directes sur la fonction cardiaque.
Donc, mieux vaut faire attention.
Parlez en à votre cardiologue, c'est lui qui aura le dernier mot car il connait toutes les caractéristiques de votre fonction cardiaque, ce que nous ignorons.
Merci de votre réponse.
pour reformuler mes interrogations de façon plus concrète, est ce que la raison serait de prendre les devants et demander un arrêt de travail ou bien une vigilance "classique" un peu poussée reste suffisante (je le repete, je suis en très bonne santé par ailleurs)?
Que je me fasse bien comprendre, je ne suis pas du tout en proie à la panique, je ne voudrais cependant pas négliger les risques et "faire le con" de manière inconsidérée.
Messages postés
73181
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
9 avril 2020
18 790
Je vous comprends tout à fait.
J'opterai pour une "vigilance classique plus poussée". Mais, je le répète, j'ignore tout de votre véritable "profil" cardio-vasculaire. D'où ma suggestion de faire appel à votre cardiologue ou votre médecin traitant afin d'obtenir une marche à suivre plus personnalisée aussi bien en fonction de votre profil cardio-vasculaire que par rapport aux risques inhérents à votre poste de travail.