Gaz incontrôlables et incessants

Signaler
-
 Cyberdragonne -
Bonjour,
Je me présente, je suis une jeune étudiante (de 20 ans) en faculté de droit. Mais j'ai un problème majeur qui empiète sur toutes les sphères de ma vie depuis maintenant 3 ans. J'ai des gaz à peu près toutes les minutes, je ne sens pas toujours l'odeur (à part dans un espace très restreint) et je ne le sens pas sortir aussi. Au début de ce problème l' hiver 2017, je remarquais les réactions des gens où que j'allait et surtout dans les bus ou à la fac. Ils se mettent à renifler, soupirer, parfois même se plaindre, parfois accuser leur ami à côté en disant humoristiquement "arrête de péter chacal", ou à me regarder fixement. Mais je me disais que c'était pas moi, je l'aurais senti quand même ! Malheureusement plus le temps passait, moins il y avait de doute sur la personne emitrice : moi. Ce serait naïf de penser qu'un péteur m'accompagne dans tous mes déplacements, bus, files d'attente, avion, ascenseur ou salle de classe. Je me suis rendue à l'évidence et ma famille a été honnête avec moi sur le sujet. À partir de là j'ai vu 2 gastro-enté, fais tous les régimes d'exclusion (glucides, lait, oignons, fibres insolubles) , pris tous les charbons prescrits et en libre accès, j'ai régularisé mon transit pour voir si c'était la cause en vain, pratiqué diverses formes de jeune... Mais rien n'y fait : j'ai des gaz intempestifs et incontrôlables qui ne partent jamais. Le pire est que j'ai radicalement changé de personnalité, d'approche avec les gens, je me suis renfermée, enchaînée des dépressions depuis. J'ai échoué ma deuxième année de droit alors que mes études me tiennent vraiment à cœur, parce que je ne pouvais pas me résoudre à aller en cours et gêner tout le monde en plus de me sentir comme une merde. J'étais tellement désespérée que j'ai acheté des sous vêtements filtrants au charbon très chers malgré mon budget étudiant, les effets ne durent même pas 1 mois. A l'aide ! Je suis à deux doigts de craquer je n'en peux plus.

3 réponses

Messages postés
31731
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2020
9 737
Il serait peut être temps de consulter un psychologue ou même un psychiatre pour t’aider car tu ne vas pas bien. Tu es même tres probablement en dépression qui nécessiterait un traitement
J’ai l’impression que tu en as fait une véritable obsession sur laquelle tu dois travailler avec un professionnel ( psychologue ou psychiatre)
Il faudrait aussi penser à d’autres thérapies comme par exemple la relaxation ou la méditation accompagnées de 2 à 3 séances de sport par semaine
Publi-information

Bonjour,
Merci pour ces conseils mais je vois déjà mon psychologue universitaire pour au moins vider mon sac. Et les dépressions ça me connaît également, mais que faire quand je pensais vivre les meilleures années de ma vie, me faire pleins d'amis et m'impliquer dans les associations universitaires... Je suis juste bloquée et mon éducation fait je prend très a cœur les jugements des autres, les malaises des autres provoqués par moi etc... Je sais que je peut paraître obsessionnelle mais chaque moment de ma journée me refait face à ce problème alors que j'adorerais l'oublier. Au niveau de la médiation je suis contente de l'avoir découverte cette année et je gère mieux mon anxiété et les crises de paniques que je fais. Je ne peux pourtant pas m'empêcher de penser que si je me retrouve guérie de ce problème, la peur de me retrouver avec les autres et tout ce qui en découle disparaîtra.
Publi-information
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
31731
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2020
9 737
Quelle était la conclusion des 2 gastro-entérologues?
As tu vu un psychiatre?
Vois tu régulièrement le psychologue?
> Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
31731
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2020

Le premier m'a dit que j'avais un simple syndrome du colon irritable (je suis aussi constipée et souvent mal au ventre) mais nous ne sommes pas allés plus loin vu qu'il a arrêté de travailler au CHU où je vais, c'est pour ça qu'en novembre de cette année j'ai commencé à en voir un second qui ne prend pas mes symptômes au sérieux au point de faire un examen lourd comme la coloscopie (comme j'ai eu ni saignement, ni perte de poids inexpliquée etc...) du coup je dois faire certaines analyses de sang, fécales etc... Au labo avant notre rendez vous du 3 février, je vais les faire dans la semaine. Au niveau psy oui je prend rendez vous à peu près une fois par mois mais vu que c'est le psychologue étudiant il n'y a jamais beaucoup de disponibilités. Merci de vos réponses.
Docteur Pierrick Hordé
Messages postés
31731
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2020
9 737
Psychologue étudiant ?

Oui dans ma fac il y a un service psychologique avec des séances de 30 mn sur rendez vous.