La résistance à l'insuline peut augmenter à nouveau pour elle-même ?

- - Dernière réponse :  Jiro - 27 sept. 2019 à 17:07
Bonjour à tous ! Je présente ici le sujet que je voudrais aborder, pour connaître surtout vos opinions;

Tout d'abord, je suis une personne atteinte de diabète depuis 6 ans, mais je la contrôle depuis 3 ans grâce au sport et aux médicaments (je prends Vokanamet, pilule orale). Le fait est que le diabète m'a ramené à des niveaux adéquats de sucre pendant presque six mois maintenant.

Mais j'ai une question. Je suis actuellement mince et mon poids idéal. En fait, mon médecin m'a dit que je pouvais réduire les médicaments pour le diabète. Néanmoins, je continue de penser à la possibilité que ... pensez-vous que même si je maintiens mon poids idéal, avec un régime alimentaire sain et en faisant de l'exercice ... le diabète peut-il s'aggraver de nouveau, même avec de bonnes habitudes?
Parfois, c'est ce que je pense, le corps réduit la résistance à l'insuline pendant que vous perdez du poids, mais ensuite, lorsque vous maintenez le poids, le corps s'y habitue et la résistance à l'insuline augmente à nouveau.

Qu'est-ce que tu penses? Pensez-vous qu'il est possible que si une personne réduit ses niveaux de perte de poids, de régimes, etc., même si elle conserve son poids idéal, ne mange pas de sucre et a abaissé son taux de glucose, le corps peut faire repousser l'insuline résistance et glucose pour lui-même?

Merci de me lire !
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
70408
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 octobre 2019
14868
0
Merci
Bonjour,

" le diabète peut-il s'aggraver de nouveau, même avec de bonnes habitudes? " : malheureusement, oui ...

" le corps réduit la résistance à l'insuline pendant que vous perdez du poids, mais ensuite, lorsque vous maintenez le poids, le corps s'y habitue et la résistance à l'insuline augmente à nouveau." :
Chaque diabète évolue à sa façon et tous les scénarios sont possibles, aussi bien dans un sens positif que dans un sens négatif. Et il n'y a souvent aucune "logique" dans l'évolution de la maladie.

Le seul baromètre fiable est la surveillance régulière des glycémies capillaires, ce qui permet de vérifier l'évolution de la pathologie et d'adapter le traitement.
Publi-information
Commenter la réponse de DCI