Premier jour de lycée

-
Bonsoir,
Aujourd’hui était le premier jour dans mon lycée j'étais un peu stressée à l’idee de savoir dans quel classe je serais avec des amies ou non et heureusement je suis tombée sur une des amies avec qui je suis la plus proche.
Tout se passe bien, je suis contente je ris.
Et quand je rentre chez moi je ne sais pas mais le monde s’écroule et je pleure.
Pourquoi? Moi même je ne sais pas. Peut être le stress ou la fatigue étant donnée que je me suis couchée à 21h30 mais que je n’ai réussis qu’a m’endormir vers minuit et que je dois me lever à 5h. Je commence à en avoir marre et je pleure.
Le problème c’est que je suis discrète voir timide. J’ai des amies mais je sais que qu’ils ne me portent pas beaucoup dans leurs cœurs. Comment dire ça on est amies mais... c’est pas une amitié que j’avais avec la personne la plus proche dans mon collège je pouvais tout lui dire je n’etais jamais gêné ou autre avec elle et maintenant elle n’est pas dans le même lycée que moi on se voit on s’apelle beaucoup mais je ne sais pas je me sens seule perdu. De plus je me suis disputée avec ma mère cela fait mainetant plus de 4 mois qu’on ne se « parle plus ». Je viens encore de pleurer je n’arrive pas à comprendre pourquoi je ne m’en sens pas bien. En plus g honte d’aller en cours de faire des oraux, exposée. J’ai aussi de l’eczema ( plaque rouge ) sur mon visage partout mais surtout autour de la bouche dont j’ai honte. Pour finir j’avais pensée à me suicider j’ai déjà fait plusieurs tentatives mais... pour une fille qui veut se sucider mais qui a peur de la mort c compliquée, je suis vraiment bête et idiote.
Merci d’avoir lus jusque là je vous en remercie sincèrement.
Si vous avez des conseils ou autres merci je vais maintenant allé me coucher. Merci
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
100010
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 septembre 2019
3498
0
Merci
Bonjour

Ce que tu décris exprime beaucoup de souffrances qui ont peut-être un lien avec ton niveau d'estime de toi-même ainsi que la confiance en toi. Il y a nécessité d'agir.

Ces pleurs sont probablement liées à cette peur, ces tensions et ce stress +++ avant d'entrer dans le lycée.
C'était une réaction plutôt confortable car il fallait évacuer cette énergie négative.

Le fait de ne plus parler avec ta maman, qui vit donc sous le même toit, représente également un stress inutile. Cela s'appelle le di-stress ou mauvais stress.

C'est donc peut-être le moment de soigner ce mal-être avec une aide professionnelle comme par exemple en contactant une MDA (Maison des Adolescents).
Voilà un lien pour ton information et des adresses selon les régions en France : http://www.filsantejeunes.com/ : https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

Reprendre le contact avec ta maman est aussi à envisager et sans attendre plus longtemps.
..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie
Publi-information
merci beaucoup pour ta réponses. Mais je ne veux pas prendre contact avec une MDA je n’en ai jamais parler à mes parents et à vrai dire j’ai honte de moi de ma personnalité de tout. Aujourd’hui au lycée ce fus le deuxième jour, je vais mieux, je n’ai pas pleurée. Mais je sens une grande tristesse en moi que je ne peux exprimer. I Mes amies arrivent à aller vers les personnes leur parler. Mais moi je n’y arrive pas, je n’arrive pas à m’incruster dans leurs conversations je me sens rejeter. Aujourd’hui nous mangions et mes copines se parlaient entre elles et ne m’en calculaient même pas, a chaque fois je dis quelque chose tout le monde m’ignore comme ci ce que je disais n’avais pas d’importance. Je suis timide, pas populaire, pas beaucoup d’amies voir pas d’ « amies ». Je n’arrive pas à sortir de sujet de discussions. Enfaite je me sens rejeter. Je garde tout pour moi. Avant même que ce sois le lycée, je pleurais chaque nuits mais ça personne le savait. G fini par le dire à ma cousine qui m’a réconforter mais cela n’a pas servie. Plus tard je sens que je n’aurais pas d’amies que je resterais seule.
begonie
Messages postés
100010
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 septembre 2019
3498 -
La timidité se soigne et tu n'es pas la seule jeune fille qui est timide.

Tu peux aller seule, même sans en informer tes parents.
Les consultations y sont confidentielles et gratuites et s'adressent aux jeunes de 12 à 25 ans.

Tu peux aussi t'inscrire sur ce site dont j'ai mis le lien. Cela t'aidera aussi à discuter et partager sur les forums, le chat, et même appeler un ou une des professionnel(le)s par téléphone.

C'est aussi un bon moyen de sortir de cette timidité.

N'hésite pas d'utiliser ces moyens à ta disposition.
Merci beaucoup, je te remercie sincèrement je vais aller tester.
Merci pour tout
Je te remercie encore grâce à toi j’ai pus me confier sans que personne ne m’ignore, je suis vraiment heureuse, à l’instant même je pleure mais ce ne sont pas des larmes de tristesse mais de joie merci je te remercie pour tout.
begonie
Messages postés
100010
Date d'inscription
mardi 13 avril 2010
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 septembre 2019
3498 -
Contente de ton retour.

Il paraît que les larmes de tristesse contiennent des substances toxiques alors que les larmes de joie ne contiennent que du NaCl.

Bonne continuation.
:)
Commenter la réponse de begonie