La dépression me transforme en démon

- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
74765
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2019
- 15 août 2019 à 16:16
Bonjour,
Ça fait 2 ans que je suis dépressif (je vais pas détailler les raisons je veux surtout parler de maintenant), j’ai seulement 17 ans. Je pleurais beaucoup, je fumais déjà des joints, je me mutilais, j’avais déjà des idées de suicide. De base j’etais quelqu’un de gentil qui souffrait trop à cause de son cœur qui déborde. J’ai des antidépresseurs et des neuroleptiques.
Mais il m’est arrivé beaucoup de choses en très peu de temps, des trahisons de la part de gens que j’aime, la mort d’un de mes meilleurs amis et bien sûr la personne dont j’etais amoureux m’a blessé et ne veut plus me voir.
Depuis quelques temps ma dépression à changée je ne pleure plus, en fait j’ai l’impression d’etre un robot, juste je m’enerve à un point, je hurle pour rien, ça m’enerve rien que de devoir écouter les gens parler, le tout petit effort de concentration là il me fait péter des câbles, je prends de l’heroine, je ne fumes plus de joints parce que je suis devenu tellement irritable et flemmard que rouler m’enerve. Sinon je me mutile les jambes (pour pas qu’on puisse le voir). En fait je dois soit prendre de l’heroine, soit me mutiler, soit écouter des musiques sataniques (c’est l’opposé de ce que j’ecoutais quand j’etais plus jeune) sinon je vais pas bien je hurle je frappe dans les murs... Au moment ou j’ecris c’est mots je suis défoncé alors je ne sais pas si c’est bien expliqué.
Quand j’essaye de ressentir des choses possitives comme l’amour, ça me fait penser à mon ami mort, aux trahisons, ça me fait tellement mal, c’est la seule chose qui me fait pleurer actuellement, rien que d’en parler là j’ai une boule dans la gorge. Ça me donne une douleur qu’aucun couteau ne pourra jamais me faire. Bref ducoup je dois m’enfermer dans la haine pour ne pas souffrir. Surtout auprès de mes parents, je les pousses à bout. J’ai l’impression que je veux que tout le monde souffre comme moi. De l’exterieur j’ai juste l’air d’un petit con pourri gâté drogué et tout ce que vous voulez. En fait j’en vien au sujet je deviens un monstre. Je n’ai plus peur de la mort, je me hais mais je me hais vous ne pouvez pas imaginer à quel point. Je veux me tuer pour epargner d’autres souffrances à mon entourage, pour m’eparger des souffrances à moi. Pour rejoindre mon ami mort, pour faire culpabiliser ceux qui m’ont trahis.
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
74765
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2019
6508
0
Merci
Bonjour,
Rassure nous, tu bénéficie d'un suivie avec un médecin psychiatre ou un psychologue ?

J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200
0
Merci
Oui j’ai dis que j’avais antidépresseurs et neuroleptiques donc j’ai un psychiatre et j’ai un psychologue également.
Publi-information
Commenter la réponse de Nits
Messages postés
74765
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 août 2019
6508
0
Merci
L’héroïne ne doit pas arranger les choses...

Tu n'es pas un monstre, tu es en souffrance

Tu vis actuellement des moments très difficile et je comprend que tu en ai marre de la vie et il est logique que tu pense au suicide, je ne te critique pas et ne te juge pas.
Mais je vais ajouter tu en a marre de la vie que tu mène, là , actuellement mais pas de la vie en général et ta souffrance t' empêche de réaliser que ta vie future peut t' amener plein de moments de bonheur, ( pas maintenant bien sur, dans quelques temps ) cette souffrance te fait aussi penser que rien ni personne ne peut t' aider, ce n'est pas de ta faute mais tu te trompes, tu peux passer ce cap, mais il est impératif de poursuivre les soins et essayer d'arrêter l'héro

Si tu es demandeur de soin, partie prenante dans celui ci, dans l'alliance thérapeutique et en confiance, et aussi, si tu as vraiment envie d'avancer et d'aller mieux, cela sera efficace mais il faut savoir que les soins type psychothérapie peuvent mettre du temps avant d'améliorer les symptômes, patience donc et courage...;)
Commenter la réponse de Andy31200