Perte d'appétit et problèmes de sommeil

- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
71158
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 juin 2019
- 24 mai 2019 à 08:23
Bonjour,

Je suis actuellement en prépa (bientôt la fin de la première année...) et je suis soumise à une pression assez importante. À cause de ça, j'ai commencé à avoir des crises de panique parfois assez violentes et des légères phases de déprime. Mais c'est quelque chose qui m'est déjà arrivé donc je sais que ça finira par passer.

Ce qui m'inquiète, c'est que depuis quelques mois, j'ai commencé à perdre TOTALEMENT l'appétit. J'ai passé jusqu'à 4 jours sans manger et je ne m'en suis même pas rendue compte (je vis seule). Je me force à manger parfois mais c'est devenu quelque chose de compliqué. Je n'ai vraiment pas l'impression de ressentir des symptômes de la faim, je me dis parfois que je pourrais ne pas manger tout un mois sans faire exprès.

D'autre part, je passe tout mon temps à dormir (réellement). Tous les week-ends, je passe 2 jours non stop à somnoler dans mon lit (donc sans manger) et c'est une épreuve pour en sortir. J'ai l'impression d'avoir constamment besoin de sommeil donc dès que je finis les cours, je dors au lieu de réviser (ce qui me fait me sentir coupable).


Voilà, je n'ose pas en parler à mes parents car je sais qu'ils paniqueraient et voudraient me faire arrêter la prepa (ce qui est idiot car ce n'est pas la prepa le problème, c'est la façon dont je le vis). Je m'inquiète par rapport à tout cela, donc si vous avez vécu des choses similaires ou si vous avez des explications/solutions, je vous serais très reconnaissante de m'en faire part.

Merci
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
71158
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 juin 2019
5659
0
Merci
Bonjour et bienvenue sur ce forum,

"donc si vous avez vécu des choses similaires"
Certainement, c'est possible mais dans le domaine de la santé,
le partage d'expérience n'est pas une bonne chose car chaque cas étant particulier, tu risques d'avoir souvent des réponses fantaisistes, et des "conseils" parfois absurdes et potentiellement dangereux. et la grande majorité des auto diagnostics faits à partir d'internet s 'avèrent faux...

"ou si vous avez des explications/solutions"
Compte tenu des symptômes décris, j’émets l'hypothèse d'un début d'état dépressif réactionnel à la pression de la prépa ( burn out ? )et la solution serait de faire le point en consultant un médecin psychiatre .
Tu peux t'adresser à la médecine préventive de ta fac ( SIMPPS = Service Interuniversitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé )

Tu peux aussi prendre RDV chez un psychiatre en libéral ( consultation de 46,70 € ) remboursée mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire en cas de psychothérapie, se renseigner avant
Tu peux aussi RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, aucune avance d'argent. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales, diététiciens(nes),ergothérapeutes, psychomotriciens et éducateurs spécialisés, mais les délais peuvent être longs .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: Les psychologues en libéral ne sont pas remboursés

Enfin, Je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 à 25 ans ) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t' aider.
C'est anonyme et gratuit, clique sur «  Trouver une MDA dans mon département «  :
http://www.anmda.fr/
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte
Publi-information
Commenter la réponse de Andy31200