Mon chirurgien me lâche en cours de protocole

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 janvier 2019
-
Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
-
Bonjour,
Suite a un ligamentoplastie il y a eu certaines erreur de la part du chirurgien sur le suivi et j' ai donc fait par de mon mécontentement a la direction de l établissement hospitalier ou je me suis fait opérer vu que le chirurgien en question ne me rappellais pas maigres mes demandes pour éclaircir ces erreurs
Je l ai donc revu 1 mois après l intervention pour la première consultation de suivi ( sachant qu il y en a une a 1 mois , une a 3 mois , une a 6 mois , une a 1 an)et là il m a annoncé qu il avait été informé de mon courrier de mécontentement et qu il n' assurerai plus le suivi de mon opération en m indiquant les noms de 3 autres chirurgien mais sans me garantir qu ils accepterons de reprendre le suivi de son travail
Je trouve cela aberrant quand on pense la somme qu il m a pris pour m opérer mais mon soucis est surtout de savoir si un autre chirurgien acceptera de reprendre la suite de son travail
Quelqu un pourrai me dire si ça va poser problème a un autre chirurgien ou pas?
Je ne peux me retrouver sans suivi quand même imaginons qu il y ai des complication...
Merci pour vos réponses
A voir également:

3 réponses

Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
34 250
Bonjour,

Un autre chirurgien pourra assurer le suivi. Mais avec une prise de responsabilité plus ou moins limitée car l'acte chirurgical initial a été réalisé par un confrère.
Reste à savoir s'il y a eu effectivement faute et erreur de la part du premier chirurgien et quelle est la nature exacte de l'erreur ou des erreurs commises.
Et reste à savoir si une intervention supplémentaire sera à envisager. Si oui, le chirurgien qui acceptera d'intervenir risque d'émettre quelques réserves quant aux résultats de son geste opératoire s'il doit intervenir sur une ligamentoplastie plus ou moins ratée au départ.
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 janvier 2019

Merci pour votre réponse cela me rassure un peu
L erreur du chirurgien est qu il m a mis sous héparine sans vérifier l état de mes plaquettes sanguines ni avant ni les jours suivant l intervention et résultats je me suis retrouvé avec des plaquettes hautes ( 700000) sans avoir de référence pour comprendre d ou cela pouvais venir
Un contrôle plaquettaire est pourtant la base lors de prise d anti coagulant...
Bref du coup j' ai du arrêter l héparine et marcher plus régulièrement pour éviter tout risque de phlébite mais cela a j+10 de l opération m a été très compliqué et a généré une inflammation récurrente bloquant le processus de rééducation...
Sans parler du fait qu on m a laissé repartir par mes propres moyens sans me trouver une ambulance pour me ramener a mon domicile...
Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
34 250
Donc, a priori, pas d'erreur chirurgicale au sens vrai du terme. L'absence de surveillance plaquettaire étant le seul reproche que l'on puisse souligner.
L'élévation des plaquettes ne peut avoir eu de conséquences sur le résultat opératoire. Et "l'inflammation" qui est venue compliquer les suites opératoires ne peut être imputable au chirurgien.

Avant de lancer une démarche au niveau de l'établissement hospitalier il aurait été préférable de mettre les choses au point avec le chirurgien, ce qui aurait pu être fait lors de la première consultation post-op.

Sans porter aucun jugement de valeur sur qui que ce soit, on peut comprendre que le chirurgien ait pris la décision de "couper les ponts" dans ce contexte précis.
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 17 octobre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 janvier 2019

C est bien ce que j' ai essayé de faire mais je n' ai pas eu l honneur d avoir eu droit a son appel
Alors évidemment le chirurgien fait une erreur et le patient en est responsable
On est là juste pour payer des sommes exorbitantes et supporter leur ego démesuré dès lors qu on les interpellé
Si le chirurgien avant correctement fais son suivi biologique j' aurai pu continuer l héparine durant 21 jours comme il me l avais prescrit des le départ sans avoir à faire d effort supplémentaire en marchant davantage suite a l arrêt de l héparine a 10 jours pour éviter tout risque de phlébite donc oui en ce sens l inflammation lui incombe
D autre part il n' est pas déontologique de laisser un patient en cours comme il l a fait
Vous me dite que j' aurai pu lui faire part de mes remarques lors de la première consultation post opératoire mais il aurai également pu d excuser de son erreur et tenter d'être davantage attentionné par la suite plutôt que d agir comme il l a fait
Ce qui ne restera pas sans conséquence je pense quand le conseil de l ordre des médecins en aura pris connaissance
Nous sommes des êtres humains et non du bétails
Sans patients il n' y a pas de médecin et a 3000 euro l intervention en ambulatoire j estime avoir droit a un minimum de respect
Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
34 250
Je n'ai rien d'autre à ajouter n'ayant aucun regard possible sur le dossier médico-chirurgical complet.