Douleur de cheville inexplicable.

Messages postés
25
Date d'inscription
vendredi 3 février 2017
Dernière intervention
12 novembre 2018
- - Dernière réponse : Andy31200
Messages postés
58914
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
- 3 oct. 2018 à 11:45
Bonjour,

Il y a 2 ans j’ai eu deux entorses à répétitions qui n’ont pas de suite été prise en charge. Cheville droite, externe au dessus de la malléole. Après le « rétablissement » de la cheville, je ressentais toujours des douleurs. On m’a fait des examens supplémentaires qui n’ont rien indiquer j’ai vue diverses médecins et j’ai finis avec un médecins de là douleurs qui m’a soigner comme une algodystrophie. J’avais encore des douleurs mais c’était pas gênant, et au bout de 6 mois d’arrêt j’en pouvait plus.
A l’heure d’aujourd’hui plus rien ne va, j’avais quelque douleur de temps à autre surtout à l’effort mais je savais me modérer. Avec mon travail j’ai dû effectuer une formation qui était plutôt sportive. Après une longue marche ma cheville a recommencer à être vraiment douloureuse. J’ai décider de revoir quelque médecins et d’avoir des examens plus récents comme une scintigraphie qui n’indique rien et une écho qui n’indique rien et j’ai effectuée une infiltration pour le sinus du tarse où on m’a particulièrement plus parler de ça. A cette heure ci je me retrouve chez moi à ne pas bouger avec une douleur assez importante à la cheville droite, externe qui part du sinus du tarse jusqu’au dessus de la malléole (douleur +importante )qui est légèrement gonflé, je pratique des bains écossais, je prend de l’acupan et je marche avec une béquille mais sans qu’il est rien au examen. Comment vous dire que moralement c’est difficile, et que je n’en peux plus.
Alors si quelqu’un pourrait m’aider ou me conseiller s’il vous plaît je vous en serez reconnaissante.
Merci beaucoup d’avance de m’avoir lu.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
58914
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Sans pouvoir t'examiner, tu comprendras qu'on ne va pas pouvoir avancer sérieusement la moindre idée, ces symptômes peuvent avoir de multiples causes...mais si tous ces examens n'ont rien retrouvé, on pourrait évoquer une composante psychosomatique des symptômes.
Tu devrais prendre l'avis d'un médecin psychiatre qui pourra t'aider aussi au niveau de ton moral et te permettre de mieux vivre ces souffrances

Cliquer sur le lien bleu pour en savoir plus

Publi-information
Sammoi
Messages postés
25
Date d'inscription
vendredi 3 février 2017
Dernière intervention
12 novembre 2018
-
Oui je me doute bien , oui j’ai commencer je vais entamer ma deuxième séance.
Mais ce qui me chagrine le plus c’est qu’on voit un gonflement et qu’au toucher sa reste douloureux pourtant je suis pas une « chochotte »
Commenter la réponse de Andy31200
Messages postés
58914
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
0
Merci
", oui j’ai commencer je vais entamer ma deuxième séance"
Tu as donc vu un médecin psychiatre ?
"ce qui me chagrine le plus c’est qu’on voit un gonflement et qu’au toucher sa reste douloureux"
En psychosomatique, la douleur, les symptômes sont authentiquement ressentis par le patient, ce peut aller même jusqu' à des troubles de conversion...:
https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/contents/756-trouble-de-conversion-le-corps-n-obeit-plus

Publi-information
Andy31200
Messages postés
58914
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Mais non voyons, tu n'es absolument pas folle , ce dont tu souffre fait partie des troubles névrotiques dont nous sommes tous atteins, à des degrès différents et c'est lorsque le symptôme devient trop envahissant qu'il faut consulter.
"genre c’est mon cerveau qui veux que j’ai mal."
Notre psychisme peut nous jouer de sales tours et une souffrance psychique, souvent d'origine inconsciente peut alors se transformer en une souffrance physique et comme déjà dit, la souffrance est authentiquement ressentis par le patient, tu n'es donc pas une " chochotte "
Sammoi
Messages postés
25
Date d'inscription
vendredi 3 février 2017
Dernière intervention
12 novembre 2018
-
Oui mais comment justifier ça à son travail aussi, c’est assez particulier
Andy31200
Messages postés
58914
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Tu n'es pas obligée de rentrer dans les détails, c'est un secret médical
Sammoi
Messages postés
25
Date d'inscription
vendredi 3 février 2017
Dernière intervention
12 novembre 2018
-
Oui mais ce sont des médecins du travail qui me s’occupe de ma blessure et dans le milieu où j’en suis ça s’ebruite assez vite et eux à partir que c’est du moment ou c’est psychologique et non pas physique pour eux c’est de la simulation
Andy31200
Messages postés
58914
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Rien ne doit être ébruité, ce serait une grave faute professionnelle de la part de la médecine du travail, et tout médecin digne de ce nom est tenu de considérer une composante psychosomatique et ta souffrance qui est bien réelle, tu ne simules pas
Commenter la réponse de Andy31200
Publi-information