J'aurai bientôt 35 ans, problème de fertilité [Résolu]

Galatea - 29 sept. 2018 à 16:16 - Dernière réponse :  Galatea
- 29 sept. 2018 à 17:12
Salut les filles,
Voilà, moi et mon copain, nous essayons d'avoir un bébé, ça fait déjà 10 mois et pas de nouvelles. Comme je suis avancée en âge, j'ai commencé à faire mon bilan d'infértilité déjà 4 mois plus tard pour m'avancer dans mes recherches. Tout va bien, sauf, j'avais le TSH augmenté que je traite et qui s'est remis au dosage normal. Je me suis fait une hysterographie: les trompes sont bien perméables, d'après les tests d'ovulation, j'ovule à chaque cycle, le spermogramme de mon copain est parfait, j'ai une réserve ovarienne riche, mais, rien ne marche. Des fois je pense que c'est lié avec l'âge....mon gynéco me dit que c'est à cause du stress et de la psychologie ( mais, il y a des femmes qu'on viole et elles tombent enceintes malgré leur stress etc. Les femmes tombent enceintes en pleine guerre aussi, donc cet argument est inadmissible pour moi). Donc, je voudrais savoir vos expérience . Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Dr Pierrick Hordé 27273 Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 23 octobre 2018 Dernière intervention - 29 sept. 2018 à 16:20
1
Merci
Tes comparaisons sont un peu limites
Dans le même genre , Il y a aussi des fumeurs qui n’ont pas de cancer des poumons et heureusement
Détend toi un peu, fait du sport et du yoga
Et ne vous mettez pas la pression
Le stress est un des facteurs d’échec de conception ... et ton gynécologue a raison de te le dire

Merci p.horde 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 7217 internautes ce mois-ci

Publi-information
Moi, je pense qu'on parle du stress là où l'on ne peut faire de bons diagnostics. Alors, comment le stress empêche-t-il la fertilité? Il bloque le passage aux spermatos??? Il peut bloquer le passage aux virus et bactéries aussi alors, mais on tombe quand même malade.
Commenter la réponse de Dr Pierrick Hordé
Publi-information