Mon monde s’écroule à 15 ans

LadySecret - 11 août 2018 à 00:20 - Dernière réponse : begonie 94271 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 13 octobre 2018 Dernière intervention
- 11 août 2018 à 08:02
Bonjour,
Cette année, je vais sur mes quinze ans. La plus belle période de la vie, d’apres mes parents...
À vrai dire, je suis totalement désespéré. Je sais que ce que je vais dire est égoïste mais je souhaite simplement mourrir. Cela fait des prêts de trois ans que plus rien ne va. Je sais que des gens malades se battent pour vivre et que ce que je veux est mal-venu, mais ce ńest pas de ma faute. Chaque fois que je fais de mon mieux pour être heureuse, le vide que j’ai en moi me tire de nouveau vers le fond. Je me sens seule, incomprise, encolère mais surtout terriblement mal. Je n’en peux plus, cela fait déjà trop longtemps que la vie est devenue un fardeau pour moi. D’apres ma mère, je fais une dépression, mais c’est pa pour ça que quelqu’un vient m’aider ! J’ai vécue des choses que les gens ne devrait jamais connaître et je ressuye beaucoup plus de malheur que de moment heureux. Pendant un temps, je suis tombée dans l’anorexie et la je crois rentrée en phase de boulimie même s’il se peux que j’en retombe en anorexie. Je me suis plongée dans le travail avant que mes notes ne tombent en chute libre. Je me suis coupée du monde extérieur et je suis même tombé un peu de l’alcoolisme (Dieu merci c’est fini et je suis-Je pas fiere cette périodes ) j’ai envoyé de nombreux signaux pour qu’un M’aide, en vain.En novembre dernier, j’ai tenté de me suicidée par overdose, mais les secours sont malheureusement intervenu trop rapidement. La seule chose qui a inquiéter mon père c’est mes études, pour mon BREVET. Quand à ma mère qui a déménagé sur une île, elle n’a même pas prit la peine de venir me voir sous les conseils de se foutu psy de l’hopital même pas capable de m’aider. A part ma grand mère et ma grande sœur, personne n’est venu où n’a prit de mes nouvelles (sauf ma prof de maths) Quand je suis rentrée, mon père a été prévenant le premierjournée puis tout a repris son cour normal et tout le monde a oublié.... tout le monde sauf moi. Y’a quelques jours, j’ai Envoyé un texto clair à mon père où j’ai dis que j’en pouvais plus de vivre, ceux par quoi il m’a répondu que
j´avais l’air de faire un « petit coup de déprime ». Pourquoi est ce que je ńarrive pas à être heureuse ? Pourquoi n’ai je pas le droit d’y être comme les autres ? Pourquoi je me déteste autant et pourquoi je suis toujours seule même quand je suis entouree ? je sais que je ne fais que me plaindre et qu’il y a des cas pires que moi, mais je souffre tellement de l’interieur.
Qu’est ce que j’en dois faire ? Fuguée pour vivre seule en forêt et recommence ma vie ou bien m’oter la vie et retrouvé la
sérénités ?
Merci à ceux qui ont prit la peine de tout lire.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

begonie 94271 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 13 octobre 2018 Dernière intervention - Modifié par begonie le 11/08/2018 à 08:06
0
Merci
Bonjour

Sur ta question : " Qu’est ce que j’en dois faire ? "

La réponse est : Accepter de te soigner et ceci avec l'aide d'un(e) Pédopsychiatre (psychiatre pour enfants et adolescents). Avec ce type de professionnel(le), neutre et bienveillant(e) tu pourras aussi abordé ceci : " J’ai vécue des choses que les gens ne devrait jamais connaître "

Les ami(e)s , la famille ne peuvent pas t'offrir cette aide par le seul fait que ce ne sont pas des professionnel(le)s de la santé. Ils et elles ne peuvent donc pas comprendre ce qui se passe au fond de toi-même.

Tu cites aussi : " j’ai tenté de me suicidée par overdose, mais les secours sont malheureusement intervenu trop rapidement. "
Et par rapport à cet événement douloureux, n'as-tu pas eu le bénéfice d'un accompagnement psychologique avec un ou une psy ?

Merci de nous répondre.

..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 
Publi-information
Commenter la réponse de begonie
Publi-information