Mon fils de 4,5 and refuse d’aller aux toilettes

MamAudrey - 8 juil. 2018 à 22:10 - Dernière réponse : begonie 90664 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 19 juillet 2018 Dernière intervention
- 9 juil. 2018 à 05:21
Bonjour,
Je suis désemparée : mon fils de 4 ans et demi refuse d’aller faire la grosse commission... aller aux toilettes pour faire pipi, pas de soucis, même s’il attend toujours le dernier moment pour y aller !
Mais pour la grosse commission, c’est l’enfer !
Il fait systématiquement dans la couche, tous les soirs, entre 20h30 et 21h et me sort un « ça y est maman, j’ai fait caca, viens me changer ! »
On a tout essayé : le mettre sur le réducteur pendant 30 minutes sur ce créneau, cacher les couches et lui dire qu’il n’y en a plus, lui promettre des cadeaux, se fâcher, lui confisquer son jouet préféré en lui disant qu’il le récupérera après avoir fait aux toilettes, essayer de lui parler et de lui expliquer gentiment... il ne veut rien entendre et préfère, quand il n’y a pas de couche, se retenir pendant 3-4 jours, jusqu’à s’en faire mal et jusqu’à ce que nous craquions et lui redonnions une couche qu’il met seul et dans laquelle il fait en moins de 5 minutes !
Une amie m’a donné un conseil que je trouve un peu jusqu’au boutiste : lui mettre un suppositoire de glycérine à l’heure de l’envie et l’obliger à rester sur les toilettes pour ne pas qu’il ait le choix, mais j’aurai aimé que ça vienne de lui !
Quelqu’un a une idée ? Dois-je l’emmener voir un spécialiste ? Un pédopsychiatre ?
Merci de vos retours éventuels
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

begonie 90664 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 19 juillet 2018 Dernière intervention - 9 juil. 2018 à 05:21
0
Merci
Bonjour.

C'est plutôt une bonne idée d'accompagner ton jeune enfant chez son pédiatre qui, après l'avoir vu et entendu, peut te conseiller, éventuellement t'orienter vers un pédopsychiatre, s'il le considère comme utile de voir un spécialiste des problèmes psychologiques et émotionnels de ton enfant au lieu d'essayer de multiples comportements variés qui ne donnent lieu à aucune solution confortable aussi bien pour l'enfant que pour les parents.
Commenter la réponse de begonie
Publi-information