J'ai l'impression de vivre dans le vide

Erwinos - 22 juin 2018 à 18:11
 Simca - 21 nov. 2022 à 22:42
Bonjour,
J'ai 18 ans, je suis en bonne santé, tout à l'air de bien aller pour moi et je dis ça à tous mes rares amis, mais pourtant j'ai l'impression que je vis uniquement parce que j'ose pas me suicider.
Mon plus gros problème est que j'ai toujours le regard tourné vers mon passé. Je me souviens toujours des moments où j'étais idiot, et où j'ai fais du mal aux autres, mais je retiens jamais les moments où j'aide les autres et où je passe de bons moments. Je me vois toujours comme un problème pour tout le monde.
Par exemple quand j'étais en 4ème j'ai harcelé une fille sans motif. Pendant 2 ans je lui ai pourrie sa vie. Et cette année j'ai revu cette même fille et j'en suis tombé amoureux, je sais même pas pourquoi. Elle m'a pardonné pour ce que je lui ai fais mais je n'arrive pas à me pardonner moi-même. Au final il n'y a jamais eu de concret, et depuis ce moment je me dis que quoi que je fasse toutes mes erreurs me rattrapperont. C'était la première fois que j'avais connu ce genre de sentiment pour une fille, et je n'arrive pas à tourner la page.
Peut-être que je me sens comme ça à cause du chagrin d'amour, mais ça fait 2 mois maintenant.
De plus, vu que je passe de la terminale à la fac, je perds mes 2 seuls amis qui vont en internat. Et sachant que je ne suis pas social j'ai l'impression que je suis condamné à la solitude.
Je suis désolé de poster ce message ici mais je n'ai personne à qui me confier. Je me sens seul, et mais je ne sais pas quoi faire.

2 réponses

Andy31200 Messages postés 136649 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 24 novembre 2022 26 540
22 juin 2018 à 18:34
Bonjour et bienvenue sur le forum,

Ce sentiment de vide, ces culpabilités diverses, cette solitude, impression d'être asocial me font penser à un début d'état dépressif surtout si l'on considère une légère velléité suicidaire.
Tu as grandement besoin de parler mais pas à n'importe qui , n'importe comment et n'importe où, il te faudrait consulter un professionnel neutre, bienveillant et lié au secret professionnel, qu'en pense tu ?
2
Merci de votre réponse. J'ai déjà pris quelques séances de sophrologie où je me confiais mais je n'avais pas senti de grands changements. Cependant je n'ai jamais pris le temps de chercher à voir des psychologues. Je ferai quelques recherches pour trouver un psychologue qui me convient.
Merci encore, ça fait du bien de parler à quelqu'un.
0
Simca > Erwinos
21 nov. 2022 à 22:42

Bonjour, est-ce que tu vas mieux depuis ? As tu fait ton propre chemin à la fac ? 

0