Perte d'appétit et manque d'énergie

kasa7 - 13 juin 2018 à 22:32 - Dernière réponse : joraline 31236 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 17 octobre 2018 Dernière intervention
- 14 juin 2018 à 15:09
Bonjour,

Je constate au fil du traitement après un an de letrozole, un grand manque d'énergie et un manque d'appétit. J'ai l'impression de ne plus pouvoir suivre le cours de la vie, comme gérer mes enfants, leur préparer ou faire/ manger un bon petit plat.
Faire une sortie en voiture, la distance m'épuise. J'ai des coups de barre, je voudrais mentalement faire pleins de choses au levé mais je constate à la nuit tombée, j'ai fait le tiers. Ça me fait peur..
Bien que j'ai confiance au traitement qui me sauve la vie, j'ai le sentiment de survivre au lieu de vivre. Je ne le montre pas à mon entourage, je refuse la pitié.
Je ne sais toujours pas si les métastases osseuses sont là, le scanner le dira. Le cancer est un long combat, moralement ça va mais mon corps physiquement ne suit pas c'est ça qui m'angoisse. Je m'épuise vite.
C'est normal cette perte d'énergie continuelle avec ce traitement ?
Je ne vois pas l'oncologue avant 2 mois d'où ma question. Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
Dr Pierrick HORDE 27213 Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 17 octobre 2018 Dernière intervention - 13 juin 2018 à 23:44
1
Merci
Tout à fait normal.. le traitement, la maladie...
Il faut que tu fasses du sport même si cela te paraît insurmontable et aussi un peu de relaxation pour t’aider à lâcher prise
Et te faire accompagner par un psy t’aidera aussi

Merci p.horde 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 7813 internautes ce mois-ci

Publi-information
Merci pour tous les bons conseils.
Le sport aide considérablement, j'en fais régulièrement mais quand la fatigue s'installe malheureusement la motivation n'y est pas et le plaisir de faire du sport n'y est plus. Le double effort par les moindres gestes épuisent. Je me répète c'est usant, c'est se sentir inutile qui tue au quotidien.
Pour le psy, j'ai contact avec 2 psys au point qu'elles se sont même poser la question :"comment je faisais ?".
La relaxation serait un bon moyen, merci. C'est vrai avec le stress du quotidien, ça aiderait beaucoup. Je déteste être dans le négatif, c'est un combat en soi même, toujours à se booster. La nature regorge d'énergie. Il m'est arrivé de m'allonger sur une pelouse. Cette petite chose n'est rien mais c'est un plaisir immense.. Ça aide de lire des bonnes paroles, j'en tiens compte.
Merci P.Horde.
Dr Pierrick HORDE 27213 Messages postés vendredi 21 décembre 2007Date d'inscriptionModérateurStatut 17 octobre 2018 Dernière intervention - 14 juin 2018 à 10:20
Tes réponses sont très positives et encourageantes
Continue le sport et comme le précise parfaitement Joraline, donnes toi des objectifs plus raisonnables et essaye vraiment la relaxation qui te sera d’une grande aide
Bon courage et donne des news
Commenter la réponse de Dr Pierrick HORDE
Meilleure réponse
joraline 31236 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 17 octobre 2018 Dernière intervention - 14 juin 2018 à 10:06
1
Merci
Bonjour,

Fixe toi des objectifs moins hauts et tu t'y tiens, tu verras c'est beaucoup moins stressant et dévalorisant que d'essayer d'en faire autant qu'avant, en tout cas ça marche pour moi.

Il faut se faire une raison, la force et la vitalité reviendront avec le temps, en attendant garde le moral ;-)

Merci joraline 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 7813 internautes ce mois-ci

Publi-information
Merci Joraline mais rassures moi tu n'as pas un traitement similaire ? Plus on avance dans l'âge, plus c'est un effort de se lever chaque matin, ça motive quand on a un programme chargé. Il faut y aller doucement mais c'est inadéquate avec le train de vie que l'on mène..
De plus j'ai ma fierté bien des professionnels m'ont proposer une aide à domicile mais j'ai refusé. Je sais au fond qu'un jour je n'aurai pas le choix. Je refuse d'être assister, d'être un poids.
C'est un traitement à vie le letrozole. Je ne manquerai pas dans l'espoir de meilleures nouvelles. Merci infiniment.
joraline 31236 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 17 octobre 2018 Dernière intervention - 14 juin 2018 à 11:51
Je suis sous Anastrozole avec aussi pas mal d'effets secondaires ajouté à d'autres médocs qui n'ont rien à voir avec le précédent, ça fait beaucoup.

Plus d'enfants à charge avec quelques années de plus... :-)

Faut rester positive et bien vivre chaque jour qui passe.
Vraiment bien du courage, tout à fait savourer chaque jour qui passe.
Le positif, il existe toujours un traitement et si coup de barre, faire une pause, un temps pour soi. Même si la vie tourne au ralenti avec ces traitements, ça donne du poil de la bête d'avoir pu échanger.
A te lire tu as une grande force de caractère, une vrai battante et moi qui me plains pfff..Merci pour ces paroles pleines d'encouragement, je renvoie l'appareil. Courage à nous !
joraline 31236 Messages postés dimanche 6 mai 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 17 octobre 2018 Dernière intervention - 14 juin 2018 à 15:09
Se plaindre fait du bien, c'est nous alléger d'un poids qui nous tient la tête sous l'eau, et nous fait remonter à la surface prendre un grand bol d'air. :-)

Bon courage à toi aussi.
Commenter la réponse de joraline
Publi-information