Hopital

Anonymous - 8 mars 2018 à 18:08 - Dernière réponse : begonie 89971 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 juin 2018 Dernière intervention
- 8 mars 2018 à 19:05
Bonjour,
Jai une envie complete faller a lhopital et dy rester quelque temps je ne veux pas mourir mais juste y aller je me sens pas super bien dans ma peau je ne vlis plus mes meilleures amies elles sont trop loin jai des histoures avk pleins de gens voila merco de me donner des idees
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
begonie 89971 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 juin 2018 Dernière intervention - Modifié par begonie le 8/03/2018 à 18:21
1
Merci
Bonjour.

Cette envie de quitter un peu le train train de la vie courante cela arrive.

Quand il y a, en plus, des difficultés qui donnent l'impression de devenir ingérables il y a tendance à vouloir les fuir.

Un autre moyen aussi confortable c'est quand-même de chercher à résoudre ces problèmes et, selon le cas et le type de préoccupations en plus de la faiblesse ou de l'absence des ressources que ce soit externes ou internes, tout cela nécessite souvent une rencontre avec un ou une professionnel(le) de la santé pour y bénéficier d'un accompagnement vers la compréhension de ce qui arrive et surtout d'y trouver de l'aide au comment résoudre ce qui devient lourd à porter.

Tu as quel âge ?


..................................................................................................
Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 

Merci begonie 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 15379 internautes ce mois-ci

Publi-information
begonie 89971 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 22 juin 2018 Dernière intervention - 8 mars 2018 à 19:05
Dans ce cas permet-toi d'en discuter déjà avec tes parents et demande qu'ils prennent rendez-vous avec toi dans un CMP Centre Médico Psychologique (section adolescents) car ces pensées tristes nécessitent ce rencontre avec un(e) psy, peut-être un ou une pédopsychiatre (psychiatre pour enfants et adolescents). Tu pourras y discuter en tête-à-tête avec le ou la psy autour de ce qui ne vas pas.
Tes parents ne seront pas présents mais doivent juste donner leur accord pour une prise en charge.

Qu'est-ce que tu en penses de cette idée ?
Commenter la réponse de begonie
Publi-information