Symptômes étranges

jeanne32 - 25 janv. 2018 à 14:37
 jeanne32 - 20 août 2018 à 14:55
Bonjour à tous !

Je vais tenter de décrire mon cas en détail et ne rien oublier

Je suis une jeune fille de 19 ans, dynamique, qui fait plein de choses mais voilà maintenant environ 8 mois que plus rien ne va dans mon corps

Cela a commencé par une "crise" de grande fatigue, difficultés à respirer et courbatures

Puis cela a évolué avec des genres de fourmillements et picotements dans TOUT le corps, des petites douleurs très légères mais non expliquées
Et toujours de la fatigue

J'ai fait divers examens : bcp de prises de sang pour évaluer toutes les carences possibles, la thyroïde, les sérologies, les effets de la pilule... rien d'anormal
La seule chose détectée : j'aurais eu une mononucléose aux alentours du mois de mai-juin (également la période où j'ai contracté une gingivite qui peut être attrapée à cause de ce virus) , or je ne m'en suis jamais rendue compte et ne me souviens pas avoir vraiment toussé.. bref

Ça allait mieux malgré quelques fourmillements de temps à autres

Puis un jour je me suis trouvé une boule dans la gorge, comme un ganglion gonflé du côté droit alors que je n'avais apparemment pas d'infection pour justifier sa présence, j'ai donc consulté mon médecin qui a remarqué que j'avais également perdu 6kg en 6 mois (je ne me pèse jamais et n'ai donc rien remarqué) ... Donc gros stress : prise de sang + échographie gorge et thyroïde + scanner du coup au bassin : RAS

Sauf que depuis cet épisode (à Noël, donc il y a un mois) c'est mon côté droit qui me gène (celui du ganglion) : tous les jours je ressens une gène dans le bras et la jambe droite (fourmillements ou douleurs musculaires) ainsi qu'une petite gène à l'oeil et quelques picotements à différents endroits de la partie droite de mon crâne

Mais ce qui m'inquiète c'est que depuis 3 jours, c'est surtout ma tête qui me pourrie la vie. Ma petite gène à l'oeil s'est amplifiée et j'avais l'impression de voir flou, que mon champ visuel était réduit, et qu'il y avait une très grande pression dans mon oeil qui allait jusqu'à mon nez et mon front. Je suis donc allée en urgence ophtalmo : test visuel, fond de l'oeil, champ visu et PEV : RAS aussi, apparemment je vois très bien, les médecins m'ont laissée partir
Les symptômes ne partent pas, j'ai toujours cet impression de pression du côté droit à la fois dans mon oeil mais aussi dans mon crâne, or l'examen du fond de l'oeil n'a révélé aucune hypertension oculaire
La douleur n'est jamais forte mais elle est gênante et me fatigue beaucoup

J'attends aujourd'hui début février pour passer une IRM cérébrale et médullaire afin d'être enfin fixée car je suis en train de me monter la tête... J'ai peur d'avoir une tumeur cérébrale en train de se développer, d'avoir la SEP...

Il faut savoir que je suis une grande angoissée et que je fais régulièrement des crises de panique ou d'hyperventilation, je pense donc clairement être spasmophile... Mais est-ce que cela peut-il expliquer autant de troubles?
Je ne sais plus quoi faire, tout ça me gâche la vie et je n'arrive pas à penser à autre chose qu'à ma potentielle grave maladie...

Quelqu'un pourrait-il me conseiller?

5 réponses

Andy31200 Messages postés 135425 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 4 octobre 2022 26 355
25 janv. 2018 à 17:00
Bonjour,
Lorsque tu auras terminé tous ces examens et si rien n'est retrouvé, il faudra penser à une origine psychosomatique de ces symptômes et prendre l'avis d'un médecin psychiatre car il y a un terrain chez toi ( "je suis une grande angoissée et que je fais régulièrement des crises de panique ou d'hyperventilation, je pense donc clairement être spasmophile..")
Qu'en pense tu , clique sur le lien bleu

1
DCI Messages postés 82699 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 4 octobre 2022 36 129
25 janv. 2018 à 17:09
Tout à fait !
Mais cela n'empêche pas d'envisager dès maintenant un petit test thérapeutique avec un anxiolytique.
0
DCI Messages postés 82699 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 4 octobre 2022 36 129
26 janv. 2018 à 13:48
Sans aller jusqu'aux anti-dépresseurs, on peut essayer le petit test cité plus haut.
Les résultats sont parfois très surprenants.
1
DCI Messages postés 82699 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 4 octobre 2022 36 129
25 janv. 2018 à 16:56
Bonjour,

"Il faut savoir que je suis une grande angoissée et que je fais régulièrement des crises de panique ou d'hyperventilation, je pense donc clairement être spasmophile... Mais est-ce que cela peut-il expliquer autant de troubles? "

C'est possible mais il faut en priorité écarter toute autre étiologie (cause). Donc attendre les résultats de l'IRM programmée.
En attendant, il serait intéressant de faire un test très simple : pendant une dizaine de jours, prendre quotidiennement un anxiolytique faiblement dosé et voir si cela entraine une sédation notable de tous tes symptômes et manifestations anormales actuelles, ce qui confirmerait l'hypothèse psycho-somatique. Parles en à ton médecin. Ce test ne présente aucun danger et ne compromettrait en rien les résultats d'autres examens, notamment de l'IRM.

Merci de revenir nous tenir au courant de l'évolution et des suites !

0
Anthony14100
26 janv. 2018 à 13:43
Bonjour Jeanne,

Je viens répondre à ton sujet car j'ai traversé une période avec des symptômes similaires aux tiens (picotements, fourmillements, vue trouble, fatigue, mais aussi des crampes, des fasciculations, de la toux persistante, des tics, les articulations qui craquent...). Je suis quelqu'un de très anxieux également. Les personnes qui ont répondu précédemment à ton sujet m'ont grandement aidé (merci encore) et je me suis tout comme toi monté la tête en commençant par penser que j'avais la Sclérose en plaque. J'ai donc fait un electromyogramme et le neurologue m'a affirmé que je n'avais absolument rien. Ensuite, je me suis trouvé d'autres maladies et ça allait de plus en plus mal et mes symptômes s'intensifiaient. J'ai vu une psychiatre (que je vois toujours de temps en temps) qui m'a prescrit un anti depresseur, que je n'ai pas voulu continuer de prendre car je voulais absolument m'en sortir sans ces produits. J'ai fais tous les examens et prises de sang possibles afin de voir que je n'avais pas de maladie et cela m'a grandement rassuré. Aujourd'hui je me sens beaucoup mieux, même si j'ai encore quelques symptômes mais on m'a dit qu' il fallait être patient. Je ne suis pas médecin ni psychologue mais je pense que mon avis pourrait t'aider, et surtout, ne cherches surtout pas à comprendre tes symptômes via internet, car tu trouveras forcément de tout et pourrais te faire un mauvais diagnostic (c'est ce que j'ai fais pendant des mois).
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Bonjour à tous

Je reviens vers vous assez tard mais il me semblait important de vous faire part de l'évolution positive de mon problème :

mes IRM étaient tout à fait normales et j'ai par la suite vu un neurologue, qui m'a dit être quasi certain que mon problème était lié à la mononucléose contractée avant. Il pense que celle-ci s'était attaquée à mes nerfs, ce qui arrive rarement, mais est gênant pendant un moment

Je me sens bien mieux depuis quelques temps

Bonne continuation à tous
0