Que faire pour dépasser ce mal de vivre?

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 18 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
19 décembre 2017
-
Messages postés
27
Date d'inscription
lundi 7 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017
-
Bonsoir à tous et à toutes;
Je ne sais pas si c'est vraiment une bonne idée d'écrire ce que je ressens dans un forum, c'est la première fois que je le fais. Ce soir j'écris ces mots, ces mots qui me hantent et qui tourmentent dans ma tête et qui me font mal au coeur toute la journée depuis un long moment maintenant, afin d'extérioriser mes sentiments. Chacun d'entre nous, même les moins expressifs ont des sentiments,des sentiments d'amour, de joie ou encore de rancoeur, de rage, de peine et de tristesse, notre corps les expérimentent, s'en est impressionnant et même terrifiant car on les ressent tous les jours de notre vie jusqu'à notre dernier souffle. Souvent, j'imagine ce dernier souffle, des centaines de questions me traversent l'esprit, sera-t-il douloureux? Serai-je plus heureuse une fois ce dernier souffle sorti ? Où irais-je après cela? C'est marrant, mais parfois j'en rêve de ce dernier souffle et je suis pressée de le vivre, malgré cette peur qui me hante, car oui j'ai envie de vivre et j'ai l'espoir que tout ira mieux, mais plus le temps passe et plus je suis encore plus pressée qu'il arrive. Il me terrifie mais j'ai à la fois cette envie pressante de le vivre ou en d'autres termes mourir. Est-ce vraiment une solution? Oui, je me pose aussi cette question. c'est sans aucun doute paradoxal tout ce que je raconte là, mais, les épreuves, malgré le fait qu'on dise que ça nous rend plus fort, que ça nous forge, cela n'est pas vrai, j'en ai traversé des épreuves dans ma vie, agressée sexuellement, insulte sur mon physique et bien sûre cela mène à la solitude, cette solitude que tant redoute, une fois qu'on la vit, elle nous achève, elle m'a détruite et démoli, je ne sais comment me reconstruire, j'essaie jour après jour de me reconstruire, de faire de ce passeé douloureux un mirage, mais cela est impossible, on dit que le temps efface les erreurs, je dis que le temps ne fait que passer, le temps est le temps et ne peut effacer rien du tout. La vie continue à être dure avec moi et ce passé pleins d'épreuves ne fait que s'accentuer dans le temps. Que faire lorsqu'on a ce mal de vivre? Lorsque personne ne vous comprend? Lorsque la seule solution qu'il y a devant vous n'est que de disparaître? Oui, ces questions je mets les pose aussi comme encore pleins d'autres. Du fait de mes croyances en enfer, je n'ai pas franchi le pas et ne compte pas le faire, mais l'envie est omniprésente.
La méchanceté ne résout rien, la cruauté envers autrui ne fait que le détruire, la haine envers l'humain, qui qu'il soit, peut importe sa couleur, sa religion ou son sexe, fini par le démolir entiérement. Où est passé l'amour dans ce monde si cruel? Je ne vois que la haine et que des horreurs partout. L'amour est le seul remède à ce mal de vivre, nous en avons tous besoin, on a besoin de se sentir aimer; j'en reviens aux sentiments car malheureusement on ne peut vivre sans. Mais ce sentiment d'amour a disparu, perdu espoir de la vivre un jour.

3 réponses

Je ne te connais pas, mais je me connais et je te dis ce qui fonctionne pour moi : dirige ton regard vers ce qui te plaît. Il y a partout du bon et du mauvais. Il est normal de saturer dans la douleur à force de trop voir le mal. Cherche des petites choses, des petites choses que tu aimes. Prends de la distance pour éviter le mal. On ne peut tout supporter. Ne te culpabilise pas. Personne n’est parfait. Pardonne-toi tes fautes. Et repose-toi de la douleur. Vivre, respirer, c’est déjà un grand bonheur. Cherche ce que tu aimes. Je reprends des paroles qui ne sont pas de moi : « Soyez doux envers vous-même, vous êtes un enfant de l’univers, et ne valez pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d’être ici-bas... »
Courage, ne désespèrez pas, l’espoir reviendra et avec lui la lumière.
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
1 206
Bonjour eli1417
Quel âge tu as ? J'imagine que tu es une jeune femme.
Dans ton long résumé tu ne dis pas spécialement la, les causes que tu penses être la cause de ton mal-être, pas clair en tout cas, ce serait la "vie en générale.
Bien sur il y a ce viol qui peut parfaitement être la cause de tout, mais tu sembles l'englober dans un ensemble, un tout.
A quel âge tu as subi ce viol ?
Par qui, le connais-tu ?
En as-tu parlé a quelqu'un ? Quelle suite y' a eu ?
Enfin, as-tu bénéficié d'un suivi psychologique.
Lorsque l'on a vécu un épisode traumatisant dans notre vie et que tout se soit "arrangé" tout seul avec le temps mais que ce traumatisme n'est jamais sortie de notre bouche pour l'evacuer, en faite il ne fait que sommeiller, il dort, et dès que la moindre difficulté se présente devant toi dans ta vie, il revient pour t'achever, il se réveil et devient la cause possible de tes difficultés présent sans en avoir conscience.
Tu dis beaucoup de chose sans precisions, seulement que la vie ne t'épargne pas depuis longtemps, et si c'était ça ?
Messages postés
27
Date d'inscription
lundi 7 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2017
3
Bonjour, tous d'abord je félicite ton courage car tu as écrit à coeur ouvert et c'est important. J'ose imaginer que rien que le faite d'avoir écrit ce texte t'a permit de pouvoir prendre du recul sur ta situation et sur la nature de tes questions. Ton envie de voir se qui ce passe après le dernier souffle est légitime, beaucoup de personnes y compris moi, pensons a ce moment. L'être humain est un animal intelligent et curieux, et cette question est la question "ultime" car personne ne peux en parler, personne ne sait se qui se passe, se qui laisse place à toutes les hypothèses possible et inimaginable.

Après, Tu as écrit : "les épreuves, malgré le fait qu'on dise que ça nous rend plus fort, que ça nous forge, cela n'est pas vrai"
Je suis à moitié d'accord, certes les épreuves peuvent te rendre plus forte et te forger, mais seulement si elle ne ton pas heurté, blessé, de manière définitive. Comment une épée plantée dans ton coeur peut te rendre plus fort ? maintenant imagine que tu réussisses à retirer l'épée sans mourir. Tu en garde une cicatrice mais la douleurs n'est plus présente. Tu n'oublies pas tu te rappelles ce qui a pu se passer mais tu sais aussi que tu as survécu et que tu as vaincu le "mal".
Après, tu parles de l'amour, tu as raison, on a tous besoin d'amour. L'amour est l'énergie nécessaire à la vie, pour le trouver, il ne faut pas obligatoirement le chercher, en tous cas pas de manière forcé. Tu es une pièce de puzzle a qui y un manque l'autre moitié. Si tu as besoin d'amour, demande toi de quel amour tu parles, un amour parental, l'amour entre deux personnes, ou simplement des liens amicaux. Essaie de le faire, cela serai déjà un grands pas pour commencer à retirer l'épée de ton coeur.
Je m'arrête ici, en attente de ta réponse si tu souhaite répondre.
Amicalement,