Problème vulvaire

Signaler
-
Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
-
Bonjour,
Cela fait maintenant plus de 2 ans que j'ai un "problème". 2 mois après ma première relation, j'ai contracté de grandes démangeaisons au niveau de la vulve. Je pouvais observer "du relief" partout sur mes petites lèvres, des excroissances de quelques millimètres. Cela me réveillait la nuit, me brulait, démangeait... Deux ans plus tard rien n'est totalement partie. Les excroissances sont toujours là et reprennent du volume par cycle ainsi que les douleurs casi permanentes qui m'empêche d'avoir de vrais rapports. Cependant les douleurs sont moins vives qu'aux début. J'aimerai savoir à quoi c'est symptômes sont associés, je pense personnellement a un virus mais lequel? Des condilomes? (Je suis toujours avec le même partenaire qui lui ne présente rien).
Merci de votre aide.
A voir également:

2 réponses

Messages postés
122664
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
23 859
Bonjour,
Sans pouvoir t'examiner, tu comprendra qu' il va nous être difficile d'avoir sérieusement la moindre idée...ces symptômes peuvent avoir de multiples causes effectivement IST ?condylomes ? autre chose ?
Ton médecin est donc mieux placé que nous derrière nos écrans, il va donc falloir consulter ...désolé mais tient nous au courant.
Clique sur le lien bleu

Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
34 252
Bonjour,

Depuis plus de deux ans, aucune consultation à ce sujet ? Que ce soit chez ton médecin ttraitant ou chez ton gynécologue ?
Si j'ai eu plusieurs consultations et on m'a dit que mes muqueuses étaient juste trop sensibles, ou alors que c'était peut être un papilloma virus mais que ça partirait...
Messages postés
79264
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 novembre 2021
34 252 > Olivine
OK
Donc n'hésite pas à revoir ton médecin ou ton gynécologue pour refaire le point.