Sensation d'aura et trouble anxieux

Signaler
-
Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
-
Bonjour à tous,

Je viens vers vous pour essayer de trouver une solution, car je suis à bout.
Je vais essayer de faire cours.

J'ai 29 ans.
À l'âge de 15 ans, j'ai eu une première crise d'angoisse dans un grand magasin. Peur de mourir, de faire un AVC etc... Une tendance hypocondriaque qui m'a lâché pendant pas mal d'années et qui est revenue l'année dernière.
En août grosse période d'anxiété. J'enchaîne les psys, pas d'amélioration mais un diagnostique de trouble d'anxiété généralisée posé.
Depuis Février, l'enfer. J'ai arrêté un de mes deux boulots (je bossais 7j/7j, en horaire décalé).
Peur de devenir fou, sensation que je vais exploser et j'en passe.
Depuis quelques temps je suis persuadé d'être bipolaire dû à des variations d'humeur que je suis le seul à avoir remarqué.
Je vais très mal avec des symptômes dépressifs, ou je suis normal. Pas de "hauts". Mais ces changements interviennent plusieurs fois par jour.
Mon médecin m'a prescrit des antidépresseurs mais je ne les ai pas pris. Comme tout bon hypocondriaque j'ai peur des effets et étant persuadé que je suis bipolaire, j'ai peur que cela me mène à une phase maniaque...
Ce qui m'inquiète, c'est que, aujourd'hui sous la douche, j'ai eu une sensation d'aura. Cette sensation de déjà vu d'un souvenir que je n'ai jamais vécu. La sensation m'a paru durer une éternité. Je pouvais saisir ce souvenir qui s'est évaporé petit à petit. S'en est suivi une énorme attaque de panique que je suis arrivé à contrôler tant bien que mal. Je suis resté dans le flou pendant quelques minutes avec une sensation de déréalisation. C'est la deuxième fois que j'ai cette sensation. La première en Février et maintenant ce coup ci.
Je suis à bout. Je n'en peux plus et personne ne trouve de solutions...
Avant le mois d'Août, j'avais une vie remplie. Je suis parti aux 4 coins du monde, je sortais souvent etc...

Aujourd'hui j'ai des idées noires. Je suis en bout de piste avec un sentiment d'impuissance extrême...

Y'a t- il des gens pour témoigner ou qui ont une idée de ce que j'ai?
Le trouble d'anxiété généralisée je veux bien. J'avais posé le diagnostique avant même que les psys ne le fassent. Mais ces sensations d'aura sont juste insoutenables...

Merci,

Cordialement,

Tetsuo

4 réponses

Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
24 093
Bonjour,
Quelqu soit le diagnostic , est tu suivi actuellement par un médecin psychiatre ?
Je dois avoir un contact avec l'un d'eux demain. Une amie psychiatre à mes parents (qui habite loin) m'a donné les coordonnées d'un de ses confrères. Je dois le rappeler demain. Les psychiatres dans ma région ne prennent plus de nouveaux patients ou on 6 mois de délai.
Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
24 093
C'est une très bonne chose, et il me semble , à la lecture de tes propos que tu souffre d'un état dépressif en lien avec tes troubles anxieux généralisés.
les anti dépresseurs actuels de la famille des IRSS ( Inhibiteurs de la Recapture Sélective de la Sérotinine ) sont d’excellents médicaments qui permettent d'avancer accompagnés bien sur d' une psychothérapie.
Il faudrait les accepter s'ils te sont proposés car non seulement ils agissent sur les symptômes dépressifs mais ils sont souvent indiqués pour traiter les TAG
Clique sur le lien en gras si tu veux
C'est même un trouble d'anxiété généralisée avec attaques de panique qui a été posé. Diagnostique avec lequel je suis totalement en adéquation et dont j'ai conscience. Ce qui m'inquiète, c'est cet espèce de flash horrible. Un flashback de rien du tout puisque je n'ai jamais vécu ce souvenir. Je suis suivi par deux psychologues. Un psychologue "général" et un spécialiste en TCC. Pour ce qui est des antidépresseurs, je les ai à la maison. Je les garde sous le coude si je n'ai plus le choix. Mais je commence à me poser des questions sur l'origine du problème et sur ce lien avec ces sensations d'aura...
Merci de prendre le temps de me répondre en tout cas.
Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
24 093
"Pour ce qui est des antidépresseurs, je les ai à la maison. Je les garde sous le coude si je n'ai plus le choix."
Il est évident que les anti dépresseurs ne règlent pas le problème mais en agissant sur les symptômes invalidants de la dépression mais aussi sur tes troubles anxieux généralisés., ils permettent d'avancer plus vite en psychothérapie et pour info, les anti dépresseurs de la famille des IRSS ne sont pas sédatifs, bien au contraire, ils agissent sur la levée de l'inhibition psycho motrice et l'aboulie, ensuite ils améliorent l'humeur.
Le souci c'est leur mode d'action qui est indirecte, ce n'est pas le médicament qui agit mais la sérotonine, neurotransmetteur naturel que nous produisons , ces médicaments permettent qu'il y ai plus de sérotonine en circulation mais cela prend du temps, entre une et cinq semaines avant d'avoir un début d'action...il faut donc être patient mais aussi trouver la bonne molécule en fonction de la personnalité du patient et sa dynamique neuronale. C'est le rôle d'un bon psychiatre de trouver le bon produit...
Ces médicaments n’entraînent pas de dépendance mais doivent être arrêté progressivement sous la supervision du prescripteur.
Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
24 093
NB : Désolé mais je dois me déconnecter pour ce soir, à plus tard...
>
Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021

Merci!
À plus tard!
D'autres idées ou témoignages?
Messages postés
123080
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
7 décembre 2021
24 093
Bonjour,
Tu disais :
"Y'a t- il des gens pour témoigner ou qui ont une idée de ce que j'ai?"
Dans le domaine de la santé, et surtout en ce qui concerne la psychiatrie/psychologie, le partage d'expérience n'est pas une bonne chose car chaque cas étant particulier, tu risques d'avoir des réponses complètement erronées