Suicide à venir

Barnsley Messages postés 3 Date d'inscription mardi 2 mai 2017 Statut Membre Dernière intervention 2 mai 2017 - 2 mai 2017 à 13:18
lekabilien Messages postés 16179 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 - 3 mai 2017 à 09:36
J'ai toujours eu des idées noires et je suis plus proche de la mort que de la vie, je viens vers vous car je suis de plus en plus motivé pour partir, pourtant cela reste incertain pour moi je ne sait pas ce que je veux, de jours en jours l accumulation de mauvaise émotions ou pensées font que je psychote un peu trop. Je suis Las d'être la, migraine chronique et problème intestinaux pour ma santé, dépité de l être humain ( ce qui fait, ce qui pensent) une incompréhension totale de notre époque, aucune envie dans la vie pas d enrichissement ni travail ni amour juste envie de ne pas être la ou de ne pas avoir conscience de la bêtise collective. Depuis que j ai 11 ans je pense au suicide mais mes convictions me l on empêcher car il me reste ma mère et je voulais pas partir avant elle mais le temps passer sa me saoul d attendre j ai maintenant 32 ans et même si je me suis toujours dit qu un jour de plus 3t un jour de moins à vivre sa commence à être long. Que me conseillez vous en premier lieux merci à vous
A voir également:

5 réponses

lekabilien Messages postés 16179 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 175
2 mai 2017 à 14:16
Bonjour Barnsley
Tu dis que depuis l'âge de 11 ans le suicide te trotte dans la tête, pourquoi ? qu'as tu fait jusqu'ici pour ne plus avoir cela dans la tête ?
As-tu un jour pensé a te faire aider par des personnes compétentes dans le domaine médical ?
Qu'elle est-elle ta vie donc pour ne pas trouvé un minimum d'équilibre en général dans ta vie ?
Peux-tu en dire un peu plus ?
0
Barnsley Messages postés 3 Date d'inscription mardi 2 mai 2017 Statut Membre Dernière intervention 2 mai 2017
Modifié le 2 mai 2017 à 17:08
Depuis tout jeune je n'es aucune envie ou besoin et mes problèmes médical ont toujours été la, mon mal être es arriver justement vers mes 11 ans ( peut être le fais de prendre vraiment conscience de ma condition) sinon il n y a pas d élément déclencheur autour de cet âge je n es pas subit de trouble ou autre ( de ce que je me rappel) . Ensuite cette idée ne m'a jamais quitter j y pense tous les jours sans exception, déjà bizarrement dans n'importe quel situation quand je vais me coucher c est la première chose qui me viens al esprit. J'ai déjà vu des spécialistes, n'ayant aucun problème à discuter de ceci on en parle autour de moi et même dans ma famille mais personne n arrive a trouver lés mots qui feront déclic chez moi.Je pense à retourner voir quelqu un mais mon dossier psy es tellement complexe qu il fera plusieurs années à démêler tous sa et niveau patiente j'ai atteint ma limite. Ensuite ma vie ( pas simple lol) issu de classe ouvrière, Benjamin de 4 garçon, père décédé lors de mon 3 ème anniversaire, j ai grandi dans la jungle du 93, échec scolaire et absentéisme, je suis parti de chez moi quand j avait 16 ans et j ai travailler de suite pendant les 5 ans qui suivirent j'ai fais de la coloc et travailler à droite à gauche mais j'avais toujours ce mal être mais toujours envie de rien et me laisse aller pourtant il c est rien passer de particulier. La sa fait prêt de 10 ans que je ne veux même pas travailler que je suis dans la merde mais rien ne se passe heureusement que j'ai ma famille et qu'ils sont en or car il es sur que j'aurai été mal lotis je seraipartis depuis bien longtemps ( je suis perdu mais ne cherche pas mon chemin)
0
lekabilien Messages postés 16179 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 175
2 mai 2017 à 17:46
Puisque tu as été suivi par un psy c'est vers cela qu'il faut te réorienter de nouveau, mais comme j'ai tendance a le dire souvent, si toi même tu ne fais pas d'efforts importants pour t'en sortir, un ne fera que te maintenir la tête hors de l'eau, il ne t'apprendra pas a nager.
Il faut que tu trouves un intérêt a ta vie, un but a attenudre, un chemin a prendre. A 32 ans le but c'est créer une famille, car je crois comprendre que tu n'es pas en couple. Le couple n'est pas nécessairement, obligatoirement une priorité, le but, l'objectif, seul toi peux savoir après réflexion le ce que tu pourrais placer comme priorité, mais il faut avoir un but dans la vie.
Tu as une famille formidable tant mieux, mais avoir la tienne, avoir la responsabilité des tiens est un moyen d'être motiver dans ta vie, te sentir utile vraiment, aimer et être aimer.
As-tu des amis, (ies,) ? Il faut vivre et te fondre dans ce monde tel qu'il est. Tu as besoin de soins fais ce qu'il faut pour ça en y mettant tout ton être. Tu as besoin de considération de toi même, c'est en te trouvant, ayant un objectif pour avancer et ainsi va la vie.
La vie peut ne pas être facile a un moment de notre vie, j'en connait un petit bout, mais lorsqu'on se donne les moyens qu'on soit tenace, qu'on veuille vraiment avoir des jours meilleurs alors on y arrive, a petits pas mais les choses s'éclaircissent et l'envie d'avancer reprend le dessus sur l'envie de tout arrêter.

0
Barnsley Messages postés 3 Date d'inscription mardi 2 mai 2017 Statut Membre Dernière intervention 2 mai 2017
Modifié le 2 mai 2017 à 23:55
Je suis d'accord sur le fait de revoir un professionnel mais il faudrait que je trouve quelqu un qui par intérêt moral ou pour la compréhension des différentes variantes psychologique, fait son métier et non pour un intérêt financier ou de ce style car j ai eu ce soucis et c est ce qu'il me reste comme trace de mon passage chez un psychologue j'ai peut être pas eu la chance d en trouver un. Et tu as mis un doigt sur mon véritable soucis. C'est de ne pas avoir de but il es possible qu'une femme me fasse voir les choses d une autre manière mais je suis complètement fermer à sa depuis près de 10 ans même niveau rapport sexuel près de 10ans sans rien et jeprefere laisse mon sexe dans mon slip plutôt que de le donner à n'importe qui et je suis catégorique sur le fait de fonder une famille c est mort je ne pourrai pas me faire à l'idée de faire un enfant à notre époque. Petite parenthèse je suis sociopathe même si c'est pas vraiment le mot je vais vous expliquer, depuis mon enfance en revenant au précédent topic vers mes 11 ans, j'ai toujours détester les humains dans son ensemble et à travers son histoire si j'en avait le pouvoir je guerirai cette terre de ce poison. Donc vous comprendrez mon non 3nvie de fonder une famille c est pas dans ma logique de base je vais arrêter de vous embêter car en fait c est compliquer via le net je vais donc poser la question qui me parais plus une priorité car en attendant que je me decide sur le chemin à prendre pour retrouver la route de mon destin. Connaissez vous l existence d un médicament qui me permette de limiter ou obstruer les pensées pour que je puissent dormir mieux car je met toujours 2 heure à M endormir à force de psychoter
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
lekabilien Messages postés 16179 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 175
3 mai 2017 à 09:36
Bonjour
Tu as un mal-être profond qui t'empêche de voir la vie devant toi. Bien sus que tu peux construire une vie de famille comme tout le monde, il faut t'ouvrir a tout, vivre dans notre société et faire son trou. Qui veut peut, a toi de vouloir et de sortir de ce monde dans lequel tu t'enfermes.
Tu as besoin d'un psy pour cela, aies confiance, le psy est la pour gagner sa vie comme tout le monde mais dire que seul l'argent l'intéresse non.
Trouves un autre si tu n'as pas confiance en l'ancien, mais il faudrait bien que tu aies confiance pour faire un travail vraiment nécessaire avec lui.
Quand a quoi prendre pour dormir, il vaut mieux que tu passes par voir et discuter d'abord avec un médecin ou psychiatre.
0