Dure de comprendre les autres [Résolu]

POONSY 15 Messages postés mercredi 26 octobre 2016Date d'inscription 15 mai 2018 Dernière intervention - 13 nov. 2016 à 18:16 - Dernière réponse : begonie 90593 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention
- 13 nov. 2016 à 22:09
Bonjour, il y a plein de choses que je n'arrive pas à comprendre chez les personnes de mon âge... ( +/- 15 ans ).

Par exemple ils ont pour la plus part un idole ou quelqu'un qu'ils admire mais je ne comprend pas pourqoi. En fait je n'en vois pas l'utilite...
Récement une amie ma dit qu'elle allait aller à Bruxelle pour voir une personne qu'elle aime bien, elle m'a aussi demandé si j'y allais et elle a trouvé ça bizare que je n'y aille pas, que je n'ai pas "d'idole" alors qu'elle ( et beaucoup d'autres ) est capable de parcourir des kilomètres pour faire la file pendant des heures et avoir un gribouilli sur une photo...

Un autres exemple aussi une amie proche nous a annoncé qu'elle changait d'école.
Elle avait toutes l'air triste et dépitées alors j'ai fais de même mais je ne ressentait rien à ce moment là, ça ma fait ni chaud ni froid.

Tout des exemples comme ça, toujours devoir se voir pendant les vacances, être anthousiaste à l'idée de partir en voyage scolaire...

Tout ça et bien je ne le comprends pas! Ça m'échape.
Mais il y a aussi d'autre chose pour les quelles je ne ressent rien alors que beaucoup de personnes se sente touchée.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

begonie 90593 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par begonie le 13/11/2016 à 20:48
0
Merci
Bonjour.

Ne pas avoir d'idole ni avoir envie de se déplacer pour aller le voir en direct, ni avoir des émotions quand une amie quitte l'école pour continuer ailleurs, etc...... n'est pas un problème en soi. Tout dépend de l'importance que l'on porte à ces types d'expériences dans la vie.

Tout dépend de l'importance qu'on se donne aux faits, aux gens, aux situations.

Tu cites :
" Mais il y a aussi d'autre chose pour les quelles je ne ressent rien alors que beaucoup de personnes se sente touchée. ".
Cette autre chose c'est quoi concrètement ?

Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie 
Publi-information
POONSY 15 Messages postés mercredi 26 octobre 2016Date d'inscription 15 mai 2018 Dernière intervention - 13 nov. 2016 à 21:07
Ces autres choses je ne les aies encore dites à personnes parce que je sais qu'ils vont me regarder de travers mais ce sont les attentats, les migrands, les tramblements de terre, ...
Tout mon entourrage a l'air choqué et horrifié mais moi ça ne me fais rien.

Ce que je ne dis pas non plus parce que les personnes ne comprendrais pas c'est que la "personne" à qui je tiens le plus est en réalité mon cheval.
begonie 90593 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 13 nov. 2016 à 21:23
Peut-être s'agit-il de ta façon de te protéger émotionnellement en mettant les événements à distance et parce qu'ils ne te concernent pas personnellement.

Si ce vécu d'absence ou de manque d'émotions dans des circonstances ou contextes particuliers te préoccupent, arrange-toi pour en discuter avec un(e) professionnel(le) de la santé ... peut-être dans ton école. Je pense donc à un ou une psychologue.
POONSY 15 Messages postés mercredi 26 octobre 2016Date d'inscription 15 mai 2018 Dernière intervention - 13 nov. 2016 à 22:03
En sois cela ne me préocupent pas temps que ça c'est juste que je m'en suis rendu compte.

Merci :)
begonie 90593 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 13 nov. 2016 à 22:09
De rien.

Ce que je ne dis pas non plus parce que les personnes ne comprendrais pas c'est que la "personne" à qui je tiens le plus est en réalité mon cheval.

C'est tout-à-fait compréhensible.
Commenter la réponse de begonie
Publi-information