Aidez_moi, MA FILLE EST EN DANGER

esperance2016 Messages postés 1 Date d'inscription dimanche 13 novembre 2016 Statut Membre Dernière intervention 13 novembre 2016 - 13 nov. 2016 à 14:11
 esperance2016 - 13 nov. 2016 à 16:01
Bonjour,

JE SUIS UNE DAME D'ALGER, MA FILLE DE 19 ANS EST ENCEINTE DE 4 MOIS, SI SON PÈRE L'APPRENDRA, IL LA TUERA

AIDEZ-NOUS POUR FAIRE UN AVORTEMENT, DONNEZ MOI SVP UN NOM DE CLINIQUE OU GYNECOLOGUE A ALGER

C TRES TRES URGENT
MERCI

2 réponses

Utilisateur anonyme
13 nov. 2016 à 14:39
Bonjour,

Je doute qu'à son stade, ce soit possible de plus l'IVG est interdit en Algérie.
Demandez à cet organisme ce qu'il est possible de faire :
http://www.aapf-dz.org/?path=contenu.contact
Est ce que votre fille souhaite ce bébé ou pas ? Elle est majeure, reste à la placé en sécurité auprès de la famille, de la belle famille, quelqu'un de confiance. Pour une question de déshonneur, son père n'a pas à lever la main sur elle. Bonne chance !
0
joraline Messages postés 42692 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 10 436
Modifié par joraline le 13/11/2016 à 15:03
Bonjour,

En Algérie elle n'est pas majeure :

Majorité civile en Algérie depuis le 22 mai 2014 : 19 ans (hommes) et 20 ans (femmes)

Auparavant elle était à 18 ans.
0
esperance2016 > joraline Messages postés 42692 Date d'inscription dimanche 6 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023
13 nov. 2016 à 16:01
Merci pour votre reponse

oui, avant octobre, elle avait 18ans
0
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 184
13 nov. 2016 à 15:48
Bonjour
Pourquoi ne pas discuter avec le garçon, peut être qu'il ne serait pas contre le mariage, sinon malheureusement le mieux c'est d'en parler en famille, il y aura des colères mais pas de quoi commettre un meurtre. Parles a ton mari est protège ta fille en même temps, la solution se trouvera en famille et éventuellement avec la famille du garçon.
Bon courage il en faudra.
0