Syndrome de Korsakoff

Wiwi - 6 août 2016 à 23:57
DCI Messages postés 82703 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 - 7 août 2016 à 09:47
Bonsoir

Je m'amène à vous car je souhaiterai avoir des précisions , solutions alternatives , avis différents , autres perspectives.

Mon père est à l'hopital depuis plus d'un mois pour troubles neurologies / confusion mentales. , selon le neurologue de l'hopital mon père aurait un syndrome de Korsakoff , nous avons eu l'occasion d'avoir un rendez vous à la Salpétrière à Paris pour voir un Neurologue , aucune précisions / conclusions malheureusement tant que des analyses ne seront pas faite labas (dans 1 mois). Existe t'il des médecins alternatives , des choses à expérimenter sur lui directement sans lui nuire ? Je n'ai pas l'impression que son état s'améliore , je n'ai pas réussi à avoir un test Urinaire en Vitamine B12 (Test AAM (acide methylmalonique)) qui est le test plus le cohérent car j'ai eu face à moi le mur médical.. Je suis persuader que son problème est neurologique (je n'ai pas préciser mais il à une atrophie du Cerveau selon les analyses , ils ont dit qu'il avait une Encephalito-carencielle si je ne me trompe pas) , j'aurai tout de même souhaiter être certain du côté de la B12 de manière assez net étant donner son passé/présent alcoolique et les dégats sur le corps (et que la B12 est pas à prendre la légère et à une importance incroyable sachant que son foie à été beaucoup endommager).

Que puis je faire ? Vers qui puis je me tourner et qui serai assez expérimenter et qui aurai une vision globale , donc pas limitative ?

Actuellement il à 60 ans et il est sous Poly-vitamines à l'hopital comme je vous l'ai dis.

Merci à vous

1 réponse

DCI Messages postés 82703 Date d'inscription mercredi 30 avril 2008 Statut Modérateur Dernière intervention 5 octobre 2022 36 130
Modifié par DCI le 7/08/2016 à 09:47
Bonjour,

S'agissant d'atteintes neurologiques lésionnelles malheureusement irréversibles, il n'y a aucun choix thérapeutiques pouvant faire espérer une régression de ces lésions. Les apports en vit B1 et l'arrêt strict de l'alcoolisation associé au rétablissement d'une nutrition équilibrée permettront uniquement d'éviter une aggravation des lésions.

" On retrouve beaucoup plus de vieux ivrognes que de vieux médecins"      
0