Ma copine ne veux plus vivre. Que faire ? [Résolu]

JujuBube 1 Messages postés dimanche 20 septembre 2015Date d'inscription 20 septembre 2015 Dernière intervention - 20 sept. 2015 à 10:08 - Dernière réponse :  JujuBube
- 20 sept. 2015 à 23:22
Bonjours à tous ! Voilà j'ai 15 ans, je vie dans le Sud à Toulon, j'ai une petite amie depuis peu, elle a 17 ans et elle habite maintenant à Paris. j'ai appris qu'elle a perdu son père quand elle était jeune, cela fait d'elle une fille très sensible donc j'ai toujours été bien veillant vis à vis d'elle.

Cette semaine, alors que je rentrais des cours, j'ai appris qu'elle s'était fait violée par son professeur (je précise qu'elle était encore vierge).
Le soir même, elle m'annonce qu'elle est fatiguée de vivre... Elle me fait comprendre que je ne la reverrai plus le lendemain. Par tout les moyens j'ai essayé de l'en empêcher. Mais elle est loin de moi et je peux vous dire qu'au téléphone, c'est très difficile de convaincre quelqu'un de continuer à vivre. Elle était vraiment décidée à le faire mais j'ai réussis à lui faire prendre du recule en l'amenant à la réflexion. Elle m'a avoué qu'elle ne pouvait pas me faire cela.
J'avais passé toute ma nuit pour y parvenir et il le fallait. On s'est dit "à demain"

Le lendemain je suis rentré d'une d'une journée de cours la plus longue et la plus fatigante. J'avais passé tout mon temps, à l'écart de mes potes, je ne voulait parler à personne. Je pensais à la santé de ma copine et rien d'autre. Et au fond de moi je sentais quelque chose qui me tracassait maigres qu'elle soit en vie..
Le soir, ma copine m'annonce la même nouvelle : elle veut en finir pour de bon. Elle me dit que c'est son choix mais qu'elle ne veut surtout pas me faire de mal. J'ai compris qu'au fond d'elle, quelque chose la rongeaise. Elle souffrait si profondément que même mon amour n'avait plus d'influence sur sa décision. J'étais dans un horrible état : ma copine m'annonçais en directe qu'elle allait se sucider dans les heures qui suivaient, et moi je ne pouvais rien pour l'empêcher.
Apres de longs échanges par messages, elle a finis par me promettre ne pas faire de bétises. Je lui en voyé un "à demain je compte sur toi" sans réponse. Je me souviendrais toute ma vie de cette nuit infinissable à regarder pas plus loin que le plafond de ma chambre. Il m'était impossible de m'endormir avec sérénité. J'étais très inquiet, j'avais tellement peur que je faisais des crises d'angoisses, je pleurais. Je n'avais jamais étais aussi sensible et touché.
Vers 8h du matin, toujours éveillé, je reçois un message de sa meilleur amie : "elle est à l'hôpital". Je m'effondre dans ma tête. C'étaient trop de graves nouvelles en 2 jours. Sa meilleure amie me précise qu'elle s'était taillée les veines, elle ajoute qu'elle était dans le comas. Je ne saurais pas vous décrire dans quel état j'étais. Je n'arrivais pas à pleurer, même si à l'intérieur de moi je ressentais une intense tristesse. J'avais l'impression que ma vie faisais une pause comme elle. Mon esprit était vide... J'exprimais aucune émotions, pourtant j'étais très mal.
Ma vie a "continuer" quand son amie m'envoie :"elle est réveillée" (je ne vais pas tout vous décrire mon état car ce n'est pas le sujet) j'ai pus enfin parler avec elle par l'intermédiaire de sa mère qui lui lisais les textos. Le premier message que j'ai reçus est : "je te demande pardon". j'étais tellement émus de pouvoir lui parler, de savoir qu'elle était vivante. J'étais triste et heureux à la fois, les larmes aux yeux... Elle me dis que je suis sa seule envie de vivre, qu'elle regrette énormément de me faire souffrir ainsi, mais elle me fais comprendre que la vie est toujours aussi triste pour elle.
Donc en ce moment elle est dans cet état d'esprit. Elle ne vit que pour moi, donc je fais très attention à elle car la moindre gaffe qui l'a toucherais pourrais débouler sur une dispute, elle m'en voudrais et donc pour elle "plus d'entente=plus de vie".

Je ne sais pas si vous arrivez à cerner mon problemes. Je veux rendre heureuse cette fille, je veux l'aider à reprendre goût à la vie. Je ne sais pas tellement comment m'y prendre pour parler à une fille aussi sensible. Je ne veux surtout pas la laisser tomber. Je ferais tout pour l'aider à s'en sortir car je tient tellement à elle. J'aimerais savoir comment la rassurer lui faire comprendre à quel point je l'aime et que j'ai prévus de vivre plein de choses avec elle.

J'attends vos réponses avec impatiente et surtout merci de votre écoute ! (même si c'est un message écrit)

Amicalement
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

Meilleure réponse
begonie 91860 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 15 août 2018 Dernière intervention - Modifié par begonie le 20/09/2015 à 10:25
1
Merci
Bonjour.

Pour l'instant cette jeune femme se trouve donc à l'hôpital et elle sera prise en charge par des professionnels de la santé.

Toi, tu ne peux rien faire pour cette personne, malgré ta bonne volonté.

Tu es très jeune pour assumer déjà maintenant une situation aussi lourde et pour gérer une telle charge émotionnelle que tu voudrais t'imposer.

Cette fille est-ce que tu l'as déjà vu pour de vrai ou est-ce une amie à distance, trouvé sur le Net ?


Bonne journée, bonne soirée ou bonne nuit !
begonie

Merci begonie 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

journal des femmes avec santé médecine a aidé 12518 internautes ce mois-ci

Oui je l'ai dejà rencontré, j'ai fait des soirée avec elle. On s'est perdus de vus mais on a repris contacte par Facebook, puis Skype, ensuite on s'est vus pendant les vacances et on est tombé amoureux.
Pour répondre à ta première question, je sais que des psychologues la suives, ils ont en effet une meilleur maîtrise que moi. Mais on m'a dit que pour l'aider elle avait besoin de quelqu'un de proche pour la soutenir. C'est ce que j'ai essayé de faire.
Pour info : elle va maintenant beaucoup mieux, elle m'a dit qu'elle avait reffléchis toute la nuit. Elle elle m'a fait part de ses sentiments pour moi en m'annonçais qu'elle voulait plus jamais me faire autant de mal. Elle a réfléchis à beaucoup de questions et elle a finis par me dire : "je veux continuer à vivre avec toi" (et tout ce qu'il en suit).
Me voilà rassurer, bien-sûr tout ne s'efface pas, des traces restent au fond de moi.

En tout cas je te remercie d'avoir prété attention à mes problèmes ! Bonne soirée !

Amicalement.
begonie 91860 Messages postés mardi 13 avril 2010Date d'inscriptionModérateurStatut 15 août 2018 Dernière intervention - 20 sept. 2015 à 20:01
Tant mieux alors qu'elle est suivie par des psychologues.

Bonne continuation :)
Oui elle a également un garde du corps maintenant.

Merci encore
Commenter la réponse de begonie
Utilisateur anonyme - 20 sept. 2015 à 10:25
0
Merci
Pourquoi etes-vous maintenant si séparés géographiquement (Paris/Toulon) ? Avez-vous déjà eu des "disputes" entre vous ? Comment va-t-elle aujourd'hui ? C'est une bonne chose que tu prennes soin d'elle. Si pour elle, tu es pour l'instant, sa seule raison de vivre, il faut que vous communiquiez le plus souvent possible et aussi surtout, que vous vous réunissiez, si possible.

En attendant ta réponse.
En effet la distance est difficile dans un couple. Cela nous pose pas de problemes pour l'instant car on est sensé ce voir régulièrement pendant les week-end. En réponse à ta question : je l'ai rencontré à Toulon mais elle est partis à Paris, on s'est revus cette été donc on a accroché.
Comme je l'ai dis dans le commentaire précédent, je me suis porté très attentif à elle. Elle me confiait tout ses soucis... Apres toute une nuit de méditation, elle a pris conscience que je l'aimais énormément. Puis elle m'a assuré qu'elle ne ferait plus de bétises. Apparemment elle ne voulait même pas imaginer me refaire du mal.
Elle a pris sur elle en s'excusant de tout. Elle a compris la gravité de ses actes, elle ne le refera plus jamais et je lui fait confiance car je l'aime. Et amour = confiance.

Merci à toi pour ta réponse ! Vous êtes tous de bon conseils, donc je vous remercie encore une fois ! Bonne soirée.
Utilisateur anonyme > JujuBube - 20 sept. 2015 à 19:57
C'est cool ! Merci, bonne continuation ! ;)
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Publi-information