Accumulation

Torkanie Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 21 août 2015 Statut Membre Dernière intervention 21 août 2015 - 21 août 2015 à 12:22
 Torkanie - 3 sept. 2015 à 07:03
Bonjour,

Présentation rapide, je suis une jeune femme de 38 ans.

Depuis un accident(il y a 21 ans) j'ai une prothèse de hanche maintenant usée, il est prévu de la remplacer en octobre prochain. Mais ce n'est pas ce qui m'amène (pas directement)

Problèmes : depuis quelques mois, je perds du poids, sans raison apparente.
La prise de sang est normale (carence en fer c'est tout), l'analyse de selle aussi. Pas de sang RAS.
J'ai fait une mammo, RAS.

Vu mes antécédents familiaux, il a été décidé, au cas où, une coloscopie sous anesthésie, afin de retirer les lipomes potentiels.

En parallèle, hier j'ai fait un scanner thoras + abdominal : conclusion : il faut que je vois un gynéco, il y a des lésions sur l'utérus, et à cause de la prothèse de hanche ils ne voient pas correctement si c'est seulement des myomes utérens...ou des trucs plus grave.

Me voilà donc, en plus, avec un RDV gynéco et une possible hystérectomie en perspective.
Je vais donc devoir repousser l'opération de la hanche. Il paraît déraisonnable d'opérer aussi lourdement tant que le reste n'est pas oK.

J'en arrive à ce qui m'amène : au final, là dans les jours qui viennent des consultations et des interventions sont prévues, pour autant il n'est pas certain que tout ça servira vraiment à quelque chose.

Mon médecin traitant m'a laissé entendre que ma perte de poids était peut-être psychosomatique.

Est-il vraiment possible de perdre 12 kg (70 en décembre - 58 aujourd'hui) et que ce soit psycho machin ?

Je déteste les médecins, le personnel médical en général, les examens, et les hôpitaux.

Or là je frôle l'overdose, je suis à 2 doigts de tout annuler.

Merci à ceux qui auront eu la patience de tout lire. Et à ceux qui participeront.

3 réponses

Docteur Pierrick Hordé Messages postés 42113 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 1 avril 2024 28 049
21 août 2015 à 12:32
Il est vrai que ton dossier est assez complexe.
Perdre 12 kilos pour des raisons psy est possible mais assez surprenant
Il y a la piste " utérus" qui doit evidement etre explorée serieusement et tu le sais bien.
Maintenant il faut reprendre confiance dans la medecine et les professionnels de Santé. Sans confiance, tu vas perdre ton énergie et surtout risquer que tout se complique. Tu es dans une dynamique d'effet nocebo( l'inverse du placebo) qui ne t'aidera pas. Le corps humain est une machine complexe. Ce n'est pas de la faute des médecins que cette " machine" â ses difficultés. Courage et sois plus positive
Tiens nous au courant
Docteur Pierrick Hordé

Directeur éditorial de Santé Médecine et du Particulier Santé

3
Merci p.horde.

Très franchement, ce que j'ai pu voir de la médecine en générale ne m'incite pas à la confiance.
Mon médecin traitant est sans doute ce qui se fait de pire (désolée pour lui), mais je vis à la campagne et je n'ai pas vraiment le choix.

En réalité ce que je vis aujourd'hui (tous ces examens) est en partie de ma faute : quand j'ai un problème de santé quelconque, je me contente d'attendre de voir comment ça évolue. Si ça ne bouge pas et que ça ne me gène pas dans mon quotidien, alors ce n'est pas grave et je laisse couler.

Du coup là avec cette histoire de perte de poids "on" cherche à l'aveugle, et à chaque fois qu'on cherche quelque part on trouve quelque chose, ce qui engendre ensuite de nouveaux examens pour déterminer si oui ou non c'est grave.

L'exemple parfait : il y a 2 ans on me découvre par hasard (IRM du thorax j'avais des problèmes respiratoires) une tumeur mammaire. On m'a évidemment fortement conseillé de consulter pour voir ce que c'était.

Je n'ai rien fait, j'ai attendu pour voir si ça bougeait (ou grossissait ou...) et c'est tout.

Mais là bien sûr j'ai dû passer à la mammo, puis ensuite à l'échographie pour une meilleure vision du bidule.
Qui en réalité est juste un gentil adénofibrome.
Donc retour à la case départ.

Les examens gynécos, c'est quand même invasif, sans parler les nombreux kilomètres qui me séparent d'un spécialiste.
Alors.....forcément j'hésite.

Bon, je vais arrêter de pleurer sur mon sort pour ce soir, ça n'aide pas.
Mais j'avoue que ça fait du bien d'en parler, même sur un forum. Mon entourage (des phobiques du cancer qui consultent au moindre petit bouton un peu louche) a un peu de mal à comprendre.
0
Des news.....

Hier de devais subir une coloscopie et une gastroscopie (sous anesthésie générale).
J'avais convenu avec l'anesthésiste, en consultation, qu'il m'endorme au masque avant de mettre la perfusion.
Au bloc, c'était un autre anesthésiste, qui a refusé.
Donc j'ai refusé l'examen......
J'ai eu la trouille, cette nana qui me mentait ouvertement pour que je me laisse faire, et puis les autorisations qu'on m'a fait signer, et la réputation épouvantable de cet endroit...bref, j'ai flippé.

Le gynéco n'avait rien trouvé d'alarmant. Pour lui tout est OK.

Donc voilà, dans l'immédiat je vais faire une pause. Je vais attendre pour voir si je continue de perdre du poids.

ça parait sans doute pas très malin, enfin j'en sais rien...
0