Odeur étrange... [Résolu]

suzanpaule - 4 juin 2015 à 09:38 - Dernière réponse :  suzanpaule
- 7 juin 2015 à 21:07
Bonjour,

Je m'aperçois en outre qu'une majorité de femme subit ce désagréable phénomène (à moins que les messieurs n'osent pas en parler) chacune à une odeur particulière : souvent de pourriture mais quelques une d'ail ou de poulet grillé, de pétrole ou de poisson plus ou moins frais...

Dans mon cas, l'odeur est arrivé après un grave traumatisme : je me suis fait chargée, piétinée, cabossée par un taureau. Je suis restée 24 heure prostrée chez moi avant que mon fils ne vienne et ne m'oblige à aller à l'hôpital. Quand j'ai été prise en charge par les urgences ils m'ont donné un sac plastique pour mettre mes vêtements déchiquetés dedans et j'ai eu l'impression que ce sac dégageait une forte odeur de plastique neuf désagréable. mais le sac parti, l'odeur est restée...

Je suis restée 4 jours à l'hôpital avec 5 côtes cassées et une perforation des poumons et avec mon odeur fantôme et l'ai ramenée à la maison !!! Elle est partie puis revenue et depuis je la sens encore... elle vient de temps à autre puis repart sans que je puisse savoir pourquoi (?)

Peut-être ces odeurs peuvent-elles être psychiques après un traumatisme comme celui que j'ai subit?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

DCI 64857 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 17 juillet 2018 Dernière intervention - 4 juin 2015 à 09:54
0
Merci
Bonjour,

"Peut-être ces odeurs peuvent-elles être psychiques après un traumatisme comme celui que j'ai subit?"

Effectivement, c'est très souvent le cas. On ne change pas d'odeur du jour au lendemain si l'on continue à respecter les mesures d'hygiènes habituelles.
Il est également possible que cette "dysosmie" soit secondaire à un possible trauma cranien lié à l'accident dont tu as été victime.
Je te remercie. effectivement je n'ai pas pensé à un trauma crânien et pourtant mon visage était assez abîmé. Donc il se peut que j'ai eu quelque chose aussi de ce côté...
Commenter la réponse de DCI
Publi-information