Mourir sans souffrir

froussin Messages postés 5 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2015 - 23 mai 2015 à 11:32
Andy31200 Messages postés 136894 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 - 24 mai 2015 à 13:11
Bonjour,comment peut on vivre dans un monde où tt le monde triche, ment et parle sur le dos des autres?ou tt le monde juge ce que fait son voisin et ne se regarde pas lui même? J'ai deux jeunes enfant et je ne désire plus être celui qui leur montrerà l'horreur de nos vies...aujourd'hui je sais que mon père n'est pas mon père biologique,et que je suis le fruit d'un viol...ma femme a porter plaint contre son pere pour viol de 7 à 19 ans,à 12 ans j'ai surpris mon gd père pendu dans sa cave,c ma gd mère qui l'a découvert mais j'ai pas compris à travers ses larmes ce qu'elle voulait le dire,et j'ai vu...et jai rien dit a personne...quand j'ai rencontré ma femme,son cousin est passé dans toute ma famille pour raconter à quel point ct une traîné,lui qui l'appelait ma couze préférée....bref,j'ai découvert que la mère de ma femme savait pour son mari et sa fille et elle couvre ce dernier...aujourd'hui je ne vois plus de rémission dans mon couple,on a plus de sexualité depuis bien trop longtemps,j'ai 50000euros de dettes,et il faudrait que j'avance en sachant qu un jour mes enfants apprendront à quel point la vie est cruelle,bien plus que réjouissante...bref je veux partir,mourir,et ne plus être entouré de tt ces monstres,ma femme refera sa vie et mes enfants auront peut être un père de substitution qui connaît plus le bonheur que moi car je ne sais plus ce que c'est...j'ai rien demandé de tt ça,alors j'aimerais partir sans souffrir encore une fois...je préfère être un souvenir douloureux pour ceux qui m'aime plutôt qu'un boulet pour mon entourage merci de m'avoir ecouter

7 réponses

Fidelia11 Messages postés 4 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 23 mai 2015
23 mai 2015 à 12:41
je comprends votre peine. mais ca ne sera jamais une bonne raison de mourir ! Il y a tellement de belles choses dans la vie dont il faut en profiter. Dites vous que malgrès ce qui s'est passé avec vous et avec votre femme, vous avez continuez à vivre. Vous vous etes aimez, vous avez fondé une famille. Vos enfants constituent votre bonheur. Ignorez les gens qui essayent de vous faire du mal. essayez de régler vos dettes petit à petit. Regardez grandir vos enfants. Personne ne pourra jamais vous remplacer. Ayez de l'espoir pour l'avenir. On est tous passés par des périodes difficiles mais on a pu les surmonter. Vous avez de la chance d'avoir une famille qui vous aime, une femme qui vous comprend, des enfants qui vous adorent. Vous n'etes pas seul dans tout ça ! parlez avec votre femme, essayez de trouver des solutions a vos problèmes. J'espère que je vous ai convaincu de changer d'avis.
0
froussin Messages postés 5 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2015
23 mai 2015 à 13:06
Bonjour merci à vous,je sais déjà tt ça mais combien de fois devrais je faire face à ce genre de situaton?et si un jour mes enfants me perçoive comme je perçois les gens?et si c'est eux qui subissait ce genre de chose?ils ont 2 et 4 ans?on leur dira quoi pour les parent de ma femme?si on leur dit pas et qu'ils l'Apprenne?je serait à mon tour ce menteur que je haï tellement..je ne vois pas tellement d'issue...mentir pour protéger et risquer de tt perdre par ce même mensonge par omission..quand il nous arrive de voir la lumière au bout du tunnel,on est aussitôt retirer vers le bas,on est pas tous fait pur le bonheur,l'avenir me fait plus peur que le passé...cest déjà pas terrible,je n'ai plus goût à rien,et j'ai pas envie d'être un acteur pour le monde futur,parfois la fin justifie les moyen,et je l'ai appris souvent à mes dépend. ..merci pour votre message mais sachez qu'il y a longtemps que je ne vivrai plus si je savais comment m'y prendre...c pas les solutions qui manque mais toute sont difficile,je rêve d'avoir un accident pour qu'on ne m'en veuille pas d'être parti,j'ai le cerveau en feu et j'ai hâte que tt s'arrête avant que ça s'empire.
...
0
Fidelia11 Messages postés 4 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 23 mai 2015
23 mai 2015 à 13:26
C'est difficile d'etre parent. On se trouve parfois confronté à des choix difficiles ou des situations insupportables. Vos enfants sont encore jeunes. Quand ils grandiront, vous pouvez leur dire la vérité et ils apprécieront votre honnêteté et votre courage. D'içi là, il faut que vous vous battez pour eux. Evitez de penser à ces idées noires et focalisez vous plutot sur ce qu'il ya de bien dans votre vie. Vous vous sentez perdu et c'est logique. Consultez un psy , il pourra vous aidez à surmonter ça. SVP ne perdez pas espoir, ce sont vos enfants qui souffriront toute leur vie de votre absence. Ne soyez pas égoiste
0
Andy31200 Messages postés 136894 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 26 587
Modifié par Andy31200 le 23/05/2015 à 13:31
Bonjour
A la lecture de tout ceci, je me demande s'il n'y aurait pas chez toi un état dépressif, ce qui ne serait pas étonnant compte tenu de ce que tu a vécu et ce que tu vis actuellement. Je ne te critique pas ni te juge, loin de là, vouloir mourir en vivant ce que tu vis est logique, tu ne supporte plus la vie que tu mène , là actuellementet tu as raison mais là où tu te trompe c'est que ne veut pas en fait quitter la vie en général qui risque de t'apporter bien de bonnes surprises.
"l'avenir me fait plus peur que le passé"
Le passé, ce passé si douloureux, tu le connais très bien mais tu n'as aucune idée de l'avenir, tu te trompe là aussi enfin ce n'est pas toi qui te trompe mais cette dépression qui fausse tes pensées et te fais voir tout en noir.
"je n'ai plus goût à rien" un symptôme qui s'appelle l'aboulie.
".je ne vois pas tellement d'issue..." un autre qui s'appelle le sentiment d'incurabilité, l'impression qu'on ne s'en sortira jamais.
"ce menteur que je haï tellement" encore un symptôme qui s'appelle sentiment d'indignité.
Il faudrait te faire aider, ne pas rester seul avec tout ça.

J'appelle un chat un chat...
0
froussin Messages postés 5 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2015
24 mai 2015 à 11:31
Bonjour,je sais que je suis en dépression,et je sais aussi que je suis encore la...je voyait un psy jusqu'à il y a peu de temps,mais je n'arrive pas à exprimer ce que je ressent,j'ose pas me plaindre par rapport à ma femme,et même d'autre,ce n'est pas simple de se dire que demain sera mieux,et j'y crois plus à vrai dire,plus j'avance dans ce monde et plus les vérité et les mensonges sont violents!je ne crois plus que l'avenir sera plus facile quand ce seront mes enfants qui y feront face...il faut faire semblant d'aller bien pour tt le monde mais rien ne va,j'ai souvent envie de vomir face à certaines situation...c la première fois que je parle autant,c plus facile à l'écrit car j'ai toujours cette boule dans la gorgé qui m'empêche de parler,le cerveau en feu prêt à exploser,c'est une souffrance qui ne passe pas et j'ai peur de souffrir encore plus demain!alors me dire que c'est lâche pour mes proches je le sait déjà,et c pour ça que je suis toujours là. ..faut il que je me mente à moi même en me disant que tt ira bien,en sachant que la loyauté,l'honnêteté,la simplicité, tt ça n'est qu une illusion?et je doit aussi faire croire ça a mes loulous?je suis pas mieux qu'un autre?mais j'ai du mal à vivre ac ce concept,j'aimerais aller mieux d'un coup de baguette magique,que ma femme aille mieux,de tte façon je suis incapable de prendre des décisions capable de me satisfaire..merci pour vos comentaires et désolé d afficher ma peine comme ça un peu à l'arrache mais j'avoue que ça ma permi de souffler un peu..
0
Andy31200 Messages postés 136894 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 26 587 > froussin Messages postés 5 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2015
24 mai 2015 à 11:37
Merci d'être repassé, si tu ne te sentait pas à l'aise avec ce psy, il faudrait en rencontrer un autre. Un traitement t'as t il été proposé ?
"me dire que c'est lâche pour mes proches je le sait déjà" mais personne ici ne dit que tu es lâche, je te trouve au contraire très courageux.
Si t'exprimer ici te fais du bien, ne te gène surtout pas.
0
bianca30 Messages postés 36 Date d'inscription jeudi 14 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 28 juin 2015 41
24 mai 2015 à 05:34
Bonjour,je suis désolée de vous dire ça,même si j'entend à quel point vous souffrez,mais vos enfants sont-ils responsables de toutes vos souffrances et de celles de leur maman ?et de votre passé à l'un ou à l'autre ? et vous vous rassurez en disant que ce serait mieux pour eux que vous disparaissiez ? Ni un père ni une mère n'est remplaçable,vous choisissez la facilité et c'est une forme de lâcheté.C'est plus dur de se battre et de prendre des décisions pour avancer,et vivre au présent et au futur.Vous vivez dans le passé,ce qui veut dire qu'il y a de nombreuses choses à régler et à digérér,alors pourquoi ne pas décider et essayer de vous faire aider par un psy,si vous ne le faites pas pour vous,faites le pour vos enfants,vous n'avez pas le droit de les faire souffrir à vie,en disparaissant.Vous leur devez de vous battre et de leur offrir ce qu'il y a de plus beau. Mon mari à vécu une sale histoire,étant adolescent,puis adulte à connu une séparation horrible avec humiliations terribles,il est pourtant bien vivant,et nos enfants respectifs sont notre raison de vivre,tous adultes maintenant,ils réclament des pique-niques et balades en famille,comme quand ils étaient enfants,parfois,on aimerait même respirer car ils sont grands,mais ils nous lâchent pas,et c'est le retour dont on est fiers,car qu'on aille bien ou mal,avec ou sans argent,on a tjrs fait de nombreuses activités avec eux,passé des soirées autour de la table à discuter(famille recomposée de 6 enfants),des randos,journées au bord de l'eau?à tel point,que maintenant,avec leurs conjoints respectifs,ils nous réclament encore des journées comme auparavant lorsqu'ils étaient enfants.
Et vous êtes prêts à priver vos enfants de tout ça ? Peut-être aussi qu'en faisant un peu le point,et en pratiquant de si belles activités en famille,votre femme et vous,parviendraient à vous rapprocher. Et peut-être que vous avez aussi le droit d'être heureux,alors pourquoi vous l'interdire,c'est votre punission ?
Vous avez la santé ? si oui,savourez,sinon,battez vous quand même. Mais ce que vous ne faites pas pour vous,faites le pour vos enfants,avec ou sans votre femme.On divorce pas de ses enfants,et on a pas le droit de choisir de les abandonner. Et c'est votre rôle de les protéger.
Je vous souhaite beaucoup de courage,si vous voulez,vous pouvez.
A bientôt peut-être
Salutations
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
froussin Messages postés 5 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2015
24 mai 2015 à 12:24
A vrai dire si,d'autre commentaire évoque la lâcheté du geste (sucide),et je suis d'accord,c'est plus simple quand ça s'arrête mais c lâche...Le psy que je vois est très bien c pas le souci,c que je minimise mon ressenti,je me vois pas dire de front à quelqun que j ai envie de partir de ce monde...je suis pas très bavard de nature,j'ai peur aussi kon m'enferme ou de ne plus avoir les même capacités intellectuelles ac des médicaments..en fait j'ai l'impression d'être rendu au bout du chemin et qu'il n'y a rien après,c'est déstabilisant, les seules question qui me hantent c ou je vais maintenant?je suis paumé,et faire marche arrière est impossible,alors si je prend le mauvais chemin encore une fois,suis je condamné à vivre avec ce mal de chien que j'ai dans les tripes?je sais bien qu'on aura pas la réponse à ma place mais la je n'ai que peu d'alternative,et même si je fait le choix d'avancer, qui me dit qu'au prochain obstacle je ne serait pas encore confronter à ce même choix?et la je me dirait encore que j'ai souffert pour rien...alors finalement ça serait pas plus simple d'arrêter maintenant?c'est une véritable torture de vivre ainsi...je suis pas croyant mais pourtant j'ai la sensation de vivre un enfer ou du moins le purgatoire...moi ce que je veux c'est me sentir bien c pas grand chose jan même,et pourtant c'est si compliqué. ..
0
Andy31200 Messages postés 136894 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 26 587
24 mai 2015 à 12:43
" je minimise mon ressenti,je me vois pas dire de front à quelqun que j ai envie de partir de ce monde"
Tu sais, les psy sont habitués, ils en entendent d'autres pires que toi...
"j'ai peur aussi kon m'enferme ou de ne plus avoir les même capacités intellectuelles ac des médicaments"
Tu sais , on n'enferme plu en France, on hospitalise, et dans ton cas cela ne peut se faire sans ton accord. La dépression altère tes capacités intellectuelles, les anti dépresseurs vont à l'inverse de ce que tu pense, en agissant sur la dépression, ils te libèrent .
Tu continue donc à voir ce "psy" mais tu ne m'as pas répondu au sujet d'un traitement et es ce un médecin psychiatre ou un psychologue ?
0
froussin Messages postés 5 Date d'inscription samedi 23 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 24 mai 2015
24 mai 2015 à 13:03
C'est une psychologue,et je me rend compte que je ne suis pas assez sincère ac elle lors de mes consultations.je dit pas que j'ai les idées noires et ça empire ces derniers temps,je peux pas expliquer tt ce qui c'est passé jour après jour,il y a trop de choses,je me sens brisé et lorsque les morceaux se récolent,tt revole en eclat...javoue aussi que j'ai du mal à me dire qu un médicament puisse changer quelque chose à tt ce que je ressent,mais si j'avais tort ça serait peut être bien de ma part d'essayer...Je reste quand même sceptique sur le fait que si je vais mieux ,les horreurs ou les erreurs commises par les autres auront toujours autant d'impact sur moi ou ma famille,j'ai peur d'être dans un cercle vicieux et sans fin,j'espère avoir tort,vraiment..
0
Andy31200 Messages postés 136894 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 7 décembre 2022 26 587
24 mai 2015 à 13:11
" j'ai du mal à me dire qu un médicament puisse changer quelque chose à tt ce que je ressent"
Le traitement ne va certainement pas changer ce que tu ressent ni régler tes soucis mais il va permettre à ton psychisme de mieux fonctionner afin de te sortir de cette spirale infernale que tu vis, ce cercle vicieux.
Ce que je peux te conseiller vivement c'est de consulter un médecin psychiatre qui pourra te proposer éventuellement un traitement, ta psychologue n'étant pas médecin. Ce n'est pas incompatible avec ta prise en charge actuelle, le psychiatre s'occupe des symptômes et prescrit , et c'est aussi bien qu'il reste à l'écart de la psychothérapie où il va te falloir effectivement faire un effort , c'est pour toi.
Tu peux contacter un psychiatre privé ( risque de dépassement d'honoraires, se renseigner avant la consult ) soit prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de chez toi ( service public,gratuité des soins aucune avance d'argent )
0