Démangeaisons et oribles brûlures peut plus dormir

pierrotletourneur - 23 mai 2015 à 04:01
bianca30 Messages postés 36 Date d'inscription jeudi 14 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 28 juin 2015 - 24 mai 2015 à 05:12
Bonjour, Je dois constater que malheureusement je ne suis pas le seul a souffrir. Mais je ne comprend pas qu'en 2015, avec tous les progrès, machines et autre qui sont a leur disposition, les médecins n'arrivent pas a régler ce problème, ca me fait souvent réfléchir! 6 mois que nous ne dormons plus, alors combien de temps allons nous tenir ? Là il est tout juste 4h00 du matin, et parce que je dort pas, je cherche sur internet des solutions.
A voir également:

2 réponses

begonie Messages postés 80307 Date d'inscription mardi 13 avril 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 27 novembre 2022 9 747
23 mai 2015 à 05:09
Bonjour.

Je viens de lire ta plainte de ne pas avoir trouver une solution à ton ou (vos) problème(s) .... que tu cites d'une façon générale ....

Et si tu commençais par décrire en quelques mots les maux qui t'empêchent de dormir depuis 6 mois ...

Jusqu'à maintenant tu as été voir quel type de professionnel de la santé ?
Jusqu'à ce jour, tu as eu quel traitement .... pour quel diagnostic ?

Rien ne permet dans ta question de comprendre ce qui t'arrive.
Qui sont les " nous " quand tu cites :
" 6 mois que nous ne dormons plus " ?

Merci donc de compléter un peu la question.


0
pierrotletourneur
23 mai 2015 à 12:00
Ben nous, c'est mois, et mon épouse, qui vit et dort avec mois, qui est presque aussi concernée que mois. En éffet, j'ai été greffé d'un rein au mois de septembre 2014, et depuis, c'est intenable! J'ai vu une dermato, c'est tout pour l'instant qu'on ma donné comme spécialiste.J'ai l'impression qu'ils n'attachent pas beaucoup d'attention, car ils disent que se serait a on médecin traitant de s'occuper, lui dit le contraire, ça ne pourra marcher comme ça! En attendant je souffre énormément! démangeaisons très prononcées, avec brûlures sous les pieds, ne pouvant par moments plus me déplacer. Je serais très reconnaissant si quelqu'un m'écouterais déja, et m'aiderais en plus, mon épouse commence a souffrir en me voyant dans mes états, et mois je perd le moral a vitesse formule 1. Chic d'une réponse de votre part, en plus si elle pourrait m'aider. Pierre
0
bianca30 Messages postés 36 Date d'inscription jeudi 14 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 28 juin 2015 41 > pierrotletourneur
23 mai 2015 à 15:54
Rebonjour,je comprend qu'effectivement votre femme vit et partage votre problème,chez nous,c'est la même chose,mon mari subit mes douleurs,et mes troubles du sommeil,allant jusqu'à gémir dans mon sommeil.,il ne dors pas plus que moi finalement.Et notre entourage se sent si impuissant.
Retournez voir votre médecin généraliste,et demandez lui de vous faire un courrier pour vous adresser à un centre anti-douleur,la prise de ce genre de rendez-vous n'est pas tjrs simple car selon le centre dans lequel vous allez prendre le rendez-vous,on vous demandera d'envoyer et de joindre au courrier de votre médecin,un courrier de votre part,expliquant votre atteinte,ou vos troubles.Personnellement je suis suivie sur Montpellier,et dès le 1er RV,je me suis sentie écoutée,et encouragée dans mes démarches.Si vous allez jusqu'au bout de cette démarche,sachez que le médecin qui vous recevra,peut vous orienter en parallèle vers un psy du centre,car parfois,le fait de souffrir entame le moral sans même le ressentir.Cela n'a pas été mon cas,mais ma mère,elle aussi suivie par le même centre,a dû rencontrer le psy du centre anti-douleur,mais elle ne l'a pas mal vécu,bien au contraire,puisque les médecins travaillent ensemble pour traiter la douleur.Il va de soit,qu'il faudra bien penser à prendre tous les examens et comptes rendus opératoires avec vous.
Je vous souhaite beaucoup de courage,même s'il nous arrive de nous sentir abandonnés et oubliés par le milieu médical,avec autant de persévérence que de convictions,on finit par tomber sur le médecin,qui se sent concerné,s'impliquer au de là du possible, tant qu'un diagnostic et qu'un traitement n'ont pas été trouvés.
Salutations et encore bon courage à vous et votre femme.
0
pierrotletourneur
23 mai 2015 à 12:06
Ben les nous, c'est mon épouse et mois, j'ai pas de maitresse, pour les traitements reçut a se jour, ce n'étais que des somnifères , calmants et similairs, qui me rendent malade les lendemains!
0
bianca30 Messages postés 36 Date d'inscription jeudi 14 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 28 juin 2015 41
23 mai 2015 à 05:23
Bonjour,de quoi souffrez-vous si ce n'est pas indiscret ? à moins que vous ne sachiez pas encore à quoi sont liées vos brûlures et démangeaisons.Peur-être en êtes-vous au stade des explorations,il faut garder espoir,la médecine avance malgré tout,même si on a parfois l'impression que dans notre propre cas,c'est pas gagné.Car on se sent seul dans la souffrance,et on craint tjrs qu'il n'y ait pas de solution. Je comprend votre désarroi,et la colère que vous pouvez ressentir,on a pas la même pathologie,mais les mêmes conséquences,la douleur qui ronge et nous réveille.Accrochez-vous,mon calvaire aura été long,mais je suis au bout,il y a des maladies pour lesquelles,le tps moyen pour les déceler peut être de 7 ans.Et cela aura été mon cas.D'autres,heureusement sont beaucoup plus rapides à diagnostiquer,mais suffit-il que le médecin trouve la bonne piste à explorer,c'est vrai qu'on a du mal à comprendre que l'on puisse laisser souffrir des gens dans leur coin alors qu'on prêche la prise en charge de la douleur dans les milieux hospitaliers,où j'ai fréquemment entendu dire qu'on ne laisse plus souffrir les gens de nos jours,et pourtant ! avez-vous tenté de consulter un centre anti-douleurs ? En attendant que l'on trouve votre mal et que l'on vous soigne,cela pourrait vous aider.
Je vous souhaite beaucoup de courage,et ne perdez pas espoir
salutations
0
bianca30 Messages postés 36 Date d'inscription jeudi 14 mai 2015 Statut Membre Dernière intervention 28 juin 2015 41
24 mai 2015 à 05:12
Bonjour, je viens juste de me rappeler ce que m'a dit récemment,mon médecin traitant..Il y a quelques mois,mon état s'est aggravé subitement,nouveaux symptomes,fièvre et bilan sanguin inquiétant,à cause desquels j'ai été hospitalisée en urgence.Je suis sortie de clinique 5 jours plus tard,sans savoir ce que j'avais.
Quinze jours après,devant un nouveau bilan sanguin,quasi identique au précédent,mon docteur a décidé de m'adresser à un interniste en milieu hospitalier,afin de faire de nouvelles explorations..Dans votre cas,cela pourrait être la solution,ne sachant pas pour quelles raisons,vous avez ces symptomes et ces douleurs,qui semblent liées à votre greffe.Cela peut s'effectuer en parallèle du centre anti-douleurs,qui parviendra certainement à vous soulager en attendant que l'on trouve ce que vous avez et par conséquent,le traitement adéquat.
En résumé,vous pourriez demander à votre généraliste de vous adresser à un centre anti-douleur,mais aussi à un interniste.
Cette fois,je n'ai rien oublié et ne peux que vous souhaiter bon courage pour la suite.
Salutations
0