HOMME - LIBIDO - COMPARATIFS

Fermé
Innocent911
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 7 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 juin 2015
- 8 avril 2015 à 22:11
joraline
Messages postés
42047
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juillet 2022
- 8 avril 2015 à 22:13
Bonjour,

J'ai 29 ans et j'aimerais avoir des COMPARATIFS d'hommes sur leur libido. La mienne a beaucoup baissée depuis deux ans et je veux savoir si c'est simplement normal avec l'âge que je traverse présentement ou si c'est à cause du finastéride que je consomme depuis 5 ans. Prière de ne pas essayer de chercher une solution en me posant des questions sur mon attirance envers ma partenaire ou quoi que ce soit d'autre. Je ne cherche que des COMPARATIFS. Par exemple, à quoi ressemble votre libido actuellement? Si vous êtes plus vieux, vous rappelez-vous avoir vécu un tel changement? Consommateurs de finastéride OU NON, vos COMPARATIFS sont les bienvenues.

- Mes érections matinales ne sont plus quotidiennes. Lorsque j'en ai, elles sont moins dures et c'est aussitôt réalisé lors de mon éveil qu'elles s'estompent. Disons que je n'ai plus le problème de devoir aller uriner avec une érections matinale; elles ne se rendent plus à la toilette, jamais.

- Suite à un rapport sexuel, c'est game over. Il n'y aura pas de rappel dans les minutes qui suivent, voir même les heures. Même le lendemain, ça ne me tente pas vraiment plus.

- Je ne me masturbe plus quotidiennement. Deux jours d'affilée, ça n'arrive environ qu'une fois/semaine, parfois deux si je prend off les trois autres jours de la semaine. Me masturber trois jours d'affilée, c'est rendu plutôt rare. Lorsque ça arrive, mes érections sont bien moins dures et mes orgasmes sont beaucoup moins intenses l'un par rapport au précédent.

Il me semble qu'il n'y a pas si longtemps, ce n'était pas comme ça. On dirait que ça s'est estompé à petit feu, alors je n'ai pas vraiment réagi. Mais là, je trouve que j'en ai perdu beaucoup et me demande si ça ne va pas encore empirer. Si cette même cadence se maintient, j'ai peur de devenir totalement impuissant avant 35 ans, sans exagérer. Et je tiens à souligner que ce n'est pas mon intérêt envers le sexe opposé qui disparaît, c'est ma capacité de jouir de cet intérêt qui est désormais déficiente.

Merci.

1 réponse

joraline
Messages postés
42047
Date d'inscription
dimanche 6 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
1 juillet 2022
10 611
8 avril 2015 à 22:13
Bonjour,
La vocation du forum est d'apporter des réponses simples et si possibles pratiques aux questions relatives à des problèmes de santé, mais ce n'est pas la vocation de Santé-Médecine d'offrir des espaces de type blog, témoignages, cette discussion va donc se fermer.

0