Mauvais état de santé générale sans explications

Signaler
-
Messages postés
37997
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
4 décembre 2021
-
Bonjour,

Qui pourra jamais m'expliquer la cause de mon mauvais état général ? Je ressens très souvent des sensations multiples : céphalées bien que traitées par "Ixprim 37,5mg/325mg" et "Doliprane" si besoin. AVC ischémique en 2010 (traitement actuel : Kardegic 160 mg); HTA diastolique traité par "Bipreterax 10mg/2,5mg", "Amlor 5 mg" (1x2/jour) (avec aussi ce régime alimentaire : aliments cuisinés avec "XAL, sel désodé sans sodium mais autirisé à manger du pain de mie). Extrasystoles traitées par "Sotalex 80mg". Problèmes gastriques traités par "Gelox suspension buvable " et "Rocgel 1,2mg suspension sachet 10ml".

J'ai été opéré d'un anévrysme de l'aorte abdominale ave pose d'un endoprothèse (octobre 2013) et traitement de l'hépatite entre août/Novembre 2014 (actuellemnt guérrie et l'hépatologue fait les 2 derniers contrôles pour confirmation de la guérison).

Traité en avril 2014 après une fibroscopie révélant un "hélicibacter pylori", je suis de nouveau sujet à divers malaises inquiétants malgré l'absence de ce microbe dans la fibro d'il y a 2 mois suivie d'un hélikit négatif. Ces douleurs avec angoisse au niveau de la région du coeur semblent n'être atténuées qu'avec des prises importantes de "Gelox" et "Rocgel". Tous les examens cardio-vasculaires sont négatifs (scintigraphie, tests d'effort, coronarographie...).

Mais pourquoi tous ces malaises survenat à tous moments : veritges, affaiblissements, sensations d'effondrement ou anormal endormissement, fatigue, insomnie, sensatios de manquer d'air comme si ma respiration va s'arrêtrer, sensation d'allègement dans le crâne,

Je prends souvent 1/4 de lexomi quand je n'en peux plus (sur avis d'urgentiste appelé dans la nuit sui est un moment d'accroissement de ces malaises et je me sens comme sur le point de mourrir !). Comment expliquer ces malaises inconfortables annonciateurs de je ne sais quel terrible maladie qui échappen aux médecins que je consulte ?

Ma question est malheureusemment très longue cart je ne sais plus quoi faire alors que j'ai l'impression que ma vie est menacée.

Merci de m'aider à rechercher les causes de ce mauvais état général de ma santé.
A voir également:

3 réponses

Messages postés
37997
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
4 décembre 2021
27 183
Le stress et l'angoisse semblent accompagner tous ces problèmes médicaux assez sérieux.
Il va falloir apprendre à gérer ce stress: relaxation, yoga, sport autorisé par le médecin, marche..... et peut être consulter un psy, ça pourrait aider aussi
Merci de vous être intéressé à ma question. A 61 ans, j'ai le plaisir de vous informer que j'ai - pour ma part - parfaitement conscience du succès des traitements curatifs de mes maladies que la médecine a traité avec succès : l'opération de AAA a été une réussite; l'hépatite c'est guérrie. l'AVC, l'HTA diastolique et les extrasystoles sont sous traitements au long cours sous le contrôle des spécialistes (cardiologue et le neurologue notamment prescripteur de "Ixprim" après m'avoir longtemps suivi pour épilepsie postraumatique jusqu'au sevrage fait en 2010). CES RESULTATS M'AVAIENT REDONNE CONFIANCE EN LA VIE ET CONDUITS A ME REMETTRE A LA RECHERCHE D'UN NOUVEL EMPLOI. Mais n'est-il donc plus possible d'envisager des traitements médicaux curatifs pour guérrir aussi de ses douleurs et gênes persistantes (plus encore dans la nuit POUR LA PLUPART) quelquefois soulagées par "Rocgel" et "Gelox" au motif que j'ai un RGO (causées par un reflux gastro-oesophagien d'après mon médecin traitant) , il n'existerait donc pas un traitement plus efficace pour dissiper ces malaises qui ont résisté aux "Pariet, Inexium, etc..." prescrit depuis longtemps déjà par lui ?
Messages postés
37997
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
4 décembre 2021
27 183
Nous ne vous donnerons bien sur pas de nom de médicaments sur ce forum surtout avec vos antécédents. Il ny â qu'un medecin qui vous examinerz qui pourra le faire
Maintenant, j'insiste sur les conseils que je vous ai donné...très important d'apprendre a se detendre et â moins stresser. L'activité physique et le sport sont d'ailleurs consideres comme de vrais médicaments!
Quant au psy.. Il faut etre prêt pour ça..
Une équipe du samu est passé ce matin à mon domicile et m'a fait passé tout une batterie d'examens aux résultats tous avantageux car ne révélant aucune atteinte organique. Ils m'ont declaré avec évidente satisfaction que je leur apparaissais être en parfait état de récuprération comparé à toutes les maladies exposées. J'ai même l'impression que leurs avis se rapprochent des votres.
Hélas je vais avoir du mal à pouvoir organiser par moi-même ces conseils que vous me faites (je suis travailleur handicapé pour des douleurs articulaires permanentes avec port de ceinture lombaire, collier cerical, déplacement avec une canne ou une béquille suite à une mauvaise décision d'intervention chirurgicale pour hallux valgus en 1997 faite par un chirurgrin-orhtopédiste peu scrupuleux alors que je souffrais tout banalement de cors et durillons (dixit les rhumatologues consultés à la suite de cette opération chirurgicale ratée).

Je suis assez déçu que mon médecin traitant qui me connait depuis plus d'une vingtaine d'années n'ait pas envisagé tout ce que vous me conseillé de faire - comme aussi les urgentistes - et se contente de m'envoyer à chaque fois chez le kiné qui ne peux agir que sur mes douleurs articulaires permanentes !

Je vous remercie de votre intervention tellement encouragente mais hélas, je suis incapable par moi-même d'organiser les modalités pratique de mise en exécution de vos précieux et sages conseils.
Parler - ou faire lire notre échange de messages - ne pourra que susciter la désapprobation courante des médecins dans des cas similaires.

Castello06
Messages postés
37997
Date d'inscription
vendredi 21 décembre 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
4 décembre 2021
27 183
Merci pour votre reponse.
Il y a quand même certains choses que vous pourriez faire comme la relaxation.. La méditation semble être également une méthode qui peut aider.. Et consulter un psy quelques séances.. Il faut aller de l'avant et bien comprendre que votre cerveau et votre état psychologique ont un influence importante.. Dans un sens comme dans l'autre...