Retrait de sonde JJ, mon témoignage

Fermé
Sonderosetta
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 19 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2014
- 19 nov. 2014 à 21:35
 Poissonrouge - 20 avril 2020 à 01:51
Bonjour à tous et toutes, ce message est à l'attention des malheureux qui, comme moi, ont une sonde JJ.

J'ai 30 ans, aucun antécédent familial de calcul ou autre problème renal. J'ai eu un calcul de 3mm de diamètre et 2 pyélonéphrites en même temps au début du mois d'octobre 14.
Si les différents étapes peuvent être contraignantes ( hospitalisation, sonde, perfusions à gogo, médicaments,tests d'urine, scanner, radio, écho etc...), les 5 semaines avec la sonde jj n'étaient vraiment pas de tout repos. Au début, beaucoup de difficulté à se déplacer, je suis restée lgtps allongée, du sang dans les urines (c'est normal et plutôt "bon signe", la sonde frotte le rein et la vessie, ça indique qu'elle fonctionne et n'est pas bouchée !), gêne dans le rein (on passe son temps à se masser), difficulté à supporter les vêtements trop serrés (vive le jogging) et évidemment séances pipi TRES régulières... Mais tout ça c'était avant car aujourd'hui, on m'a enfin enlevé la sonde ! C'est là que ça devient intéressant, le retrait de la sonde, comment ça se passe ? Tout d'abord, je ne suis pas médecin, chaque cas est différent comme l'a très justement souligné l'infirmière qui m'a préparée avant l'intervention. Après avoir simplement baissé collants et culotte, je me suis allongée sur la table afin que l'infirmière nettoie mon entrejambe et puisse appliquer un gel mi lubrifiant, mi anesthésiant. Elle l'applique autour et dans l'urètre, ceci afin que le chirurgien puisse aller chercher la sonde. Un ptit café plus tard (pour le chirurgien hein), l'intervention commence. A l'aide d'un tuyau au bout duquel est installée une mini caméra, le chirurgien insère le tuyau par l'urètre (c'est là que ça surprend, mais pas de douleur !! juste une gêne de 2 secondes) et hop, tout était fini ! En 2 secondes, le chirurgien repère l'extremité de la sonde dans la vessie, l'attrape avec la pince glissée dans le même tuyau-caméra et zou finito ! Aucune douleur, aucun stress à avoir !! Le plus important être bien détendu afin de ne pas contracter ses abdos inutilement, ce qui pourrait gêner la manoeuvre. Evidemment, on sort directement de l'hôpital et on marche !! Petit conseil intéressant à savoir, après 1H de marche, je me suis faite pipi dessus ! LA vessie va bien, c'est juste le gel posée par l'infirmière qui s'en va naturellement, je conseille donc d'avoir une serviette hygénique ou protège slip lors du rendez-vous ! Bon courage à toutes et tous en espérant que ce témoignage aura aidé.
A voir également:

3 réponses

morice1948
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 15 mars 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2015
94
15 mars 2015 à 22:20
bonjour j'ai eu la m'aime chose que vous sauf que je suis un homme et se n'est pas dut ou la même chose pour aller placer la sonde on ma endormi et que maintenant j'ai des problèmes d'érection je conseille aux homme de bien réfléchir avent de se laisser installer la sonde jj
97