Diagnose

CHAKERSAIGHI Messages postés 1 Date d'inscription mardi 21 octobre 2014 Statut Membre Dernière intervention 21 octobre 2014 - 21 oct. 2014 à 22:07
Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40569 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 8 décembre 2022 - 21 oct. 2014 à 22:35
je viens respectueusement par la présente de vous faire part de ma vive douleur suite à une lésion qui a touché ma femme récemment au niveau naso-pharynx ,cette lésion a été détecté après avoir consulter un O R L qui nous a demandé de faire un I R M du CAVUM auprès de centre d'imagerie médicale youghourta trouvant à alger centre.
en date du 24/09/2014 on a procédé au test aupres de centre d'imagerie dont :
-l'appareillage utilisé:
I R M GE SIGNA HDXT 1.5T mis en service en février 2012.
protocole de d'examen:
coupes axiales et coronales en pondération T2, coupes axiales en FLAIR, associées à des coupes axiales et coronales pondération T1, pratiquées avant et après injection de gadolinium.
Contexte clinique :Sans ATCD pathologique,présente une masse bourgeonnante du naso-pharynx obstruant les choanes avec une masse
de la paroi latérale gauche de l'oropharynx étendue au pilier postérieur . Aire ganglionnaire pour I R M du cavum et cervicale.
RESULTAT :
la lésion est volumineuse tumorale comblant la lumière du naso-pharynx étendue à la portion buccale sur la face inférieure sans anomalie apparente de la base du crane ,elle mesure 56,2 mm pour un diamètre antéro-postérieur d'environ 20,8 mm .
la jonction cervico-occipitale est sans anomalie avec les plans musculaires du pharynx qui semblent indemnes.
le voile du palais est refoulé vers l'avant, l'orifice postérieur des fosses nasales est comblé.
l'endocrane est indemne.
Sur les séquences en acquisition transversale , la lésion apparaît médiane avec un développement plus prononcé à droite comblant l'orifice postérieur de la fosse nasale sur le versant antérieur, sa structure est homogène.
les muscles droits sont indemnes en pré-vertébral.
Au niveau para-pharyngien, on note par contre des masses circonscrites avec nécrose polaire postérieur de configuration ovalaire comblant le fascia graisseux pré et rétro-stylien, elle mesure 25,9 mm et répondent à des adénomégalies; il se surajoute à l'étage cervical de multiples adénomégalies paravertèbrales et jugulo-carotidiennes gauches.
Les glandes sous-maxillaires sont indemnes avec les glandes parotides.
Les sinus caverneux restent symétriques et les fosses temporales sur les versant endocrânien libres.
la lésion est volumineuse tumorale comblant la lumière du naso-pharynx étendue à la portion buccale sur la face inférieure sans anomalie apparente de la base du crane ,elle mesure 56,2 mm pour un diamètre antéro-postérieur d'environ 20,8 mm .
la jonction cervico-occipitale est sans anomalie avec les plans musculaires du pharynx qui semblent indemnes.
le voile du palais est refoulé vers l'avant, l'orifice postérieur des fosses nasales est comblé.
l'endocrane est indemne.
Sur les séquences en acquisition transversale , la lésion apparaît médiane avec un développement plus prononcé à droite comblant l'orifice postérieur de la fosse nasale sur le versant antérieur, sa structure est homogène.
les muscles droits sont indemnes en pré-vertébral.
Au niveau para-pharyngien, on note par contre des masses circonscrites avec nécrose polaire postérieur de configuration ovalaire comblant le fascia graisseux pré et rétro-stylien, elle mesure 25,9 mm et répondent à des adénomégalies; il se surajoute à l'étage cervical de multiples adénomégalies paravertèbrales et jugulo-carotidiennes gauches.
Les glandes sous-maxillaires sont indemnes avec les glandes parotides.
Les sinus caverneux restent symétriques et les fosses temporales sur les versant endocrânien libres.
la lésion est volumineuse tumorale comblant la lumière du naso-pharynx étendue à la portion buccale sur la face inférieure sans anomalie apparente de la base du crane ,elle mesure 56,2 mm pour un diamètre antéro-postérieur d'environ 20,8 mm .
la jonction cervico-occipitale est sans anomalie avec les plans musculaires du pharynx qui semblent indemnes.
le voile du palais est refoulé vers l'avant, l'orifice postérieur des fosses nasales est comblé.
l'endocrane est indemne.
Sur les séquences en acquisition transversale , la lésion apparaît médiane avec un développement plus prononcé à droite comblant l'orifice postérieur de la fosse nasale sur le versant antérieur, sa structure est homogène.
les muscles droits sont indemnes en pré-vertébral.
Au niveau para-pharyngien, on note par contre des masses circonscrites avec nécrose polaire postérieur de configuration ovalaire comblant le fascia graisseux pré et rétro-stylien, elle mesure 25,9 mm et répondent à des adénomégalies; il se surajoute à l'étage cervical de multiples adénomégalies paravertèbrales et jugulo-carotidiennes gauches.
Les glandes sous-maxillaires sont indemnes avec les glandes parotides.
Les sinus caverneux restent symétriques et les fosses temporales sur les versant endocrânien libres.
l'injection du produit de contraste entraîne un renforcement des masses ganglionnaires et un renforcement du processus lésionnel qui semble localisé au plan muqueux comblant la lumière du pharynx dans ses deux compartiments; buccal et nasal.Le sinus sphénoïdal reste libre.
La fosse cérébrale postérieur est sans anomalie.
Pas de particularité sur le versant endocrânien et orbitaire.
conclusion:
Adénomégalies multiples latéralisées à gauche, para-pharyngiennes, para-vertébrales et jugulo-carotidiennes avec volumineuse lésion tumorale du pharynx localisée au plan muqueux du naso et oro-pharynx sans envahissement des plans profonds et sans anomalie de la base du crane et/ou de l'endocrane : Carcinome.
Et Au regard du conclusion, notre médecin traitant nous a demandé de faire une BIOPSIE DU CAVUM et celle DE LA FOSSE NASALE GAUCHE à laboratoire d'anatomie et de cytologie pathologiques dont voici le résultat de la BIOPSIE :
1- BIOPSIE DU CAVUM:

Cette biopsie a été réalisée en zone ulcérée
Le chorion est remanié par une infiltration
tumorale maligne de cellules épithéliales
indifférenciée renfermant un noyau atypique nucléole.
Le stroma est infiltré de lymphocytes.

CONCLUSION: Carcinome indifférenciée.

cette muqueuse est tapissée d'un revêtement
épithélial pseudo stratifié à cellules cylindriques
ciliées.
Le chorion est oedémateux congestif infiltré
de cellule inflammatoires lympho plasmocytaires.


CONCLUSION: inflammation subaique réactionnelle très
marquée sans processus tumorale malin
dans les limites de cet examen.



Nous vous informons messieurs qu'après ces examens on a procédé à un bilan demandé par le service oncologie , un bilan marquée par des résultats normaux sans aucune anomalie signalée ( TDM , radio sténographie osseuse ......).
ces résultats affirmés par le service oncologie qui a procédé à un traitement de trois séances de chimiothérapie comme suite( la 1ere le 15/10/2014, la 2eme le 04/11/2014 et la 3 eme le 26/11/2014). ainsi 33 séances de radiothérapie pendant (07) sept semaines .


bonjour,
Je vous informe messieurs que récemment la Carcinome indifférenciée a été ré-examiner par l'équipe d'oncologie et il s'avère qu'elle était classées dans le stade T1n1m0 est non pas T2 comme était prévu,à cet effet l'information me fait ravi. Sur ??cette base, je vous demande de bien vouloir estimer le taux de réussite pour l'éradication de la tumeur maligne englobant quelques 03 séances de chimiothérapies et 33 autres de radiothérapie comme étaient déjà prévues .
Sachant que mon épouse a fait l'avortement ce soir le 20/10/2014 avec succès ce qu'il fait que les Rdvs de chimiothérapies et radiothérapies ont été reportées à une date ultérieur donc je n'ai pas encore obtenu le type des deux traitements , alors que mon désarroi multiplié plus en plus .
A voir également:

1 réponse

Docteur Pierrick Hordé Messages postés 40569 Date d'inscription vendredi 21 décembre 2007 Statut Webmaster Dernière intervention 8 décembre 2022 28 190
21 oct. 2014 à 22:35
Désolé mais nous ne pouvons pas vous répondre sérieusement. Cela nécessite une expertise qui ne peut se faire qu'au cours d'une consultation d'un oncologue suivie d'une réunion de concertation multidisciplinaire( RCP)
Bon courage
0