Diabète gestationnel ? [Résolu]

Voisininquiet 64 Messages postés vendredi 8 août 2014Date d'inscription 27 mars 2017 Dernière intervention - 14 août 2014 à 18:41 - Dernière réponse : Voisininquiet 64 Messages postés vendredi 8 août 2014Date d'inscription 27 mars 2017 Dernière intervention
- 16 août 2014 à 18:00
Bonjour à tous,

Je suis embêtée face aux contradictions des médecins face à mon cas, et anxieuse bien sûr car il s'agit de la santé de mon bébé.

Je suis enceinte de 17 SA. J'ai 30 ans. Je suis de corpulence normale.

J'ai une glycémie à jeûn qui tourne autour de 1,03 depuis toujours (c'est à dire depuis les plus anciennes analyses que je possède, c'est à dire depuis plus de 6 ans). Mon hémoglobine glyquée est par contre tout à fait normale (5,3%). Je n'aime pas le sucre, je mange très équilibré, beaucoup de légumes, un peu de fruits, céréales complètes ou semi-complètes exclusivement, viande modérément, pas d'alcool, pas de pâtisseries, yaourts nature, très peu de sel, pas de plats tout prêts.

L'endocrino qui me suit me dit qu'il faut surveiller cette glycémie, ce que je fais en faisant une glycémie à jeûn par mois qui reste toujours stable. Elle me dit que l'hémoglobine glyquée est rassurante, et que comme dans ma famille nous sommes tous à ce taux, et que j'ai apparemment toujours été à ce taux là, j'ai certainement un "équilibre glycémique" plus haut que la moyenne.

Mais voilà qu'aujourd'hui je vais voir une gynécologue de la maternité pour mon suivi de grossesse. Malgré le taux stable et ma dernière glycémie à jeûn, faite avant-hier, qui n'a jamais été aussi basse (0,96), et malgré l'avis "rassurant" de mon endocrino face à mon hémoglobine glyquée, elle est alarmée est m'a demandé si j'avais de l'insuline et un régime strict. Ce qui n'est pas le cas.
Elle organise donc un suivi échographique rapproché et m'a dit qu'elle allait contacter un diabétologue (je cite) "qui a l'habitude de travailler avec des femmes enceintes" alors que c'est déjà le cas de la mienne puisqu'elle m'a été conseillée par... la maternité, qui m'a dit qu'ils avaient l'habitude de travailler avec elle ! Elle me dit qu'elle n'a jamais vu un tel taux en dehors de cas de diabète gestationnel, et qu'il est loin d'être "pas trop élevé"... Entre dire cela et accuser mon endocrino d'incompétence, il n'y a qu'un pas...

Bref, je ne sais plus qui croire. Entre mon endocrino qui se dit rassurée par mon hémoglobine glyquée et qui organise simplement un contrôle régulier en me disant que parfois on ne rentre pas dans les "cases" sans que ce soit inquiétant, et la gynéco très alarmiste qui me parle de diabète gestationnel, d'insuline et de régime strict, je ne sais plus qui croire.

Est-ce un diabète gestationnel, alors que mon taux a toujours été le même avant et pendant la grossesse ?
A partir de quel taux prescrit-on l'insuline et/ou un régime strict ?
D'avance un grand merci pour votre aide, et peut-être vos mots rassurants !
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

DCI 64245 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 10 juin 2018 Dernière intervention - 14 août 2014 à 18:46
Publi-information
Commenter la réponse de DCI
Voisininquiet 64 Messages postés vendredi 8 août 2014Date d'inscription 27 mars 2017 Dernière intervention - 15 août 2014 à 22:05
0
Merci
Personne pour donner un avis ?
Publi-information
Commenter la réponse de Voisininquiet
Voisininquiet 64 Messages postés vendredi 8 août 2014Date d'inscription 27 mars 2017 Dernière intervention - Modifié par Voisininquiet le 16/08/2014 à 16:15
0
Merci
Je vais compléter par une question très banale :

avec une glycémie à jeûn stable depuis de nombreuses années autour de 1,03g/l et une HbA1c à 5,3% (donc normale), peut-on parler de situation de diabète gestationnel quand, malgré des chiffres inchangés, une grossesse se déclare ? (puisque le taux "seuil" de dépistage du diabète est alors abaissé, en cas de grossesse, à 0,92g/l ?)
Commenter la réponse de Voisininquiet
Voisininquiet 64 Messages postés vendredi 8 août 2014Date d'inscription 27 mars 2017 Dernière intervention - 14 août 2014 à 19:01
-1
Merci
Merci.

Cependant, vous me donnez l'article qui rappelle les "cases" habituelles (glycémie à jeûn devant être inférieure à 0,9). Or je n'ai jamais été dans ce cas même hors grossesse, ma glycémie ayant toujours été supérieure à 0,9. Cela hélas ne répond donc pas à mes questions.

Ma question est donc : sachant que mon taux a toujours été stable, peut-on parler de diabète gestationnel tout de même ? Et surtout quels sont les taux "paliers" pour être traitée par insuline et/ou régime strict ?
Commenter la réponse de Voisininquiet
DCI 64245 Messages postés mercredi 30 avril 2008Date d'inscriptionModérateurStatut 10 juin 2018 Dernière intervention - Modifié par DCI le 16/08/2014 à 17:44
-1
Merci
La glycémie à jeun étant supérieure au "taux d'alerte", il est compréhensible que la gynécologue ou sage-femme fasse intervenir la notion de risque de diabète gestationnel.
Ce qui permet d'anticiper certaines mesures de surveillance et dépistage avant d'être confronté à l'installation d'un DG.
Voire, pour certains souhaitant respecter à la lettre les "Recommandations Officielles", ce qui semble être le cas ici, le classement d'emblée en DG et l'instauration d'une insulinothérapie.
On ne peut pas le leur reprocher. Même si le diabétologue ne conclut pas de la même façon. Son point de vue est avant tout "diabétologique" alors que l'attitude de la gynécologue est beaucoup plus orientée vers le risque obstétrical aussi bien pour la mère que pour l'enfant à naitre.

"Trop de modération tue la consommation..."
Voisininquiet 64 Messages postés vendredi 8 août 2014Date d'inscription 27 mars 2017 Dernière intervention - 16 août 2014 à 18:00
Merci beaucoup DCI pour ta réponse qui me semble très juste. Elle rappelle bien par quel "bout de la lorgnette" ils interprètent ces taux. La prise en compte du risque obstétrical me semble effectivement une (très bonne) raison qu'on ne peut pas reprocher au gynéco.
Pour ma 1ère grossesse je ne savais pas que ma glycémie à jeûn était supérieure au taux d'alerte, du coup je n'ai pas été suivie. Heureusement mon bébé est né sans macrosomie ou malformation et sans hypo.
Encore merci.
Commenter la réponse de DCI
Publi-information