Dépression

Signaler
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 16 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2014
-
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 16 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2014
-
Bonjour à tous,
Alors voilà j'aurais besoin de conseille car je sens que je suis en train de retomber dans une nouvelle dépression.
J'ai 17 ans et je vais rentrer en terminale L. Il y a trois ans quand j'étais en 3eme mon oncle s'est suicidé et c'est à partir de cet épisode que j'ai commencé ma dépression. Je ne m'en suis jamais remise. En plus de cela au collège je me faisais harceler et insulter ce qui n'a pas arrangé les choses. Mais je suis vraiment tombé dans ma dépression lorsque mon chat est mort. A la base je ne suis pas très sociable et je préfère la compagnie des animaux à celle des humains. Même si je sais qu'il y a des gens qui m'aiment et que j'aime aussi, tout s'est effondré autour de moi j'ai eu l'impression que l'on m'enlevait la seule personne ( oui je considère mon chat comme une personne à part entière ) qui m'aimait et que j'aimais. Cette période a été tellement dure que j'ai faillis me suicider pour le rejoindre tellement je me sentais seule. C'est à ce moment que j'ai commencé à développer de l'hypersensibilité et de l'hyperémotivité qui n'ont fait qu'aggraver les choses et qui me suivent encore aujourd'hui.
C'est seulement à ma rentrée en seconde que j'ai commencé à aller mieux. J'ai coupé les ponts avec toutes les personnes de mon collège pour pouvoir entamer une nouvelle vie, tourner la page, dans un nouvel établissement avec de nouvelles personnes. J'ai réussi à faire le deuil de mon oncle en parlant avec ma maman qui m'a expliqué les raisons qui ont poussé mon oncle à faire cela. Mais le deuil de mon chat je n'ai jamais pu le faire et je sais que je ne pourrai jamais. J'essaye juste de faire avec et de me dire qu'il ne souffre plus ( il avait le sida du chat ).
Aujourd'hui je suis sortie de ma dépression, je déprime de temps en temps en pensant à mon chat mais ce n'est rien de très affolant. J'ai même enfin pu passer le pas et acheté un nouvel animal de compagnie, une petite lapine, car je me sentais vraiment trop seule.
Mais depuis quelques semaines je sens que ça ne va pas très fort. Cela fait quelques mois que j'ai ma lapine et je mis suis vraiment bien attachée, de ce fait j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose et là je sais que je ne m'en remettrais pas. De plus ma dernière grand-mère ( le seul grand-parent que j'ai connu ) commence à être très vielle et je sais qu'elle n'a plus toute sa vue devant elle. Ensuite au lycée deux de mes amies que j'ai connu en seconde et qui m'ont aidé à m'en sortir ne me parlent plus et ont coupé tout les liens avec moi sans explications. A rajouter à cela il y a toujours mon hyperémotivité et hypersensibilité qui sont présentes et j'ai l'impression qu'elles augmentent jour après jour, c'est-à-dire que je pleure devant un film ( même une comédie ou un dessin animé ), lorsque j'écoute une musique... je pleure pour un rien et cela me fais repenser à mon chat et à la souffrance que j'ai vécu.
Des fois dès que j'ai un coup de déprime je me dis que sur terre il y a des personnes qui souffrent mille fois plus que moi et que je ne devrais pas me plaindre... ce qui me déprime encore plus.
Personne ne s'est jamais rendu compte de ma première dépression, même pas mes parents, car je l'ai toujours caché derrière des sourires et des blagues ( on m'appelle même Miss sourire :/ ) et je l'ai toujours gardé pour moi ( je suis très solitaire et j'aime tout garder pour moi ). Là j'ai comme une impression de déjà vu et je me sens de nouveau mal comme avant. J'aurais vraiment besoin de conseil car je ne veux absolument pas revivre ce que j'ai vécu en 3eme, j'ai vraiment trop souffert.
Je n'ai pas envie de parler de mes problèmes à mes deux seules amies ( oui je n'ai que deux amies, les autres sont juste des copains ou même des camarades de classes avec qui je parle de temps à autres ) et encore moins à mes parents qui m'engueulent dès que j'ai une larme qui coule. J'ai déjà pensé à aller voir la psychologue de mon lycée mais ça va être les grandes vacances donc je verrai l'année prochaine.
Si quelqu'un pouvait me donner des conseils pour vaincre mon hyperémotivité et mon hypersensibilité ce serrait vraiment bien.

Voici déjà quelques petites choses qui m'aident:

- J'écris déjà dans un journal intime ce qui me permet un peu de canaliser mes émotions et je préfère écrire ce que je ressens plutôt que de parler à quelqu'un.
- Les voyages, car ils me permettent de m'évader de ne plus penser aux problèmes.
- Le sport qui me vide la tête.

Par contre je ne veux pas de conseils du genre: fais toi des nouveaux amis.
Je suis de nature solitaire, c'est mon caractère et j'ai été élevée toute seule. Ce n'est pas cette solitude qui est à l'origine de mes déprimes car j'aime être toute seule. Mais cela ne veut pas dire que je suis asocial, je parle même très bien avec des personnes qui je sais que je ne reverrai jamais mais avec les personnes que je côtoie tout les jours je ne peux pas. J'aime les gens quand je les connais pas mais dès que je les connais un peu mieux il y a quelque chose qui se bloque dans ma tête et je ne les supporte plus, sauf si l'on partage pratiquement tout au niveau des points communs comme avec mes deux amies. Après vous aller me dire que j'en ai besoin pour ma future vie professionnelle mais pas nécessairement car pour le métier que je veux exercer, on ne travail jamais avec la même équipe et on ne rencontre jamais les même gens. Je voudrais être hôtesse de l'air.

Bref j'aimerais avoir d'autres conseils qui me permettrais d'éviter de retomber dans une nouvelle dépression car je ne la supporterais pas. Ou si quelqu'un vie le même genre de situation que la mienne, j'aimerais vraiment avoir vos conseils.
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire ce message, désolé c'est assez long mais il fallait que je vous explique tout en détails pour bien saisir mes intentions.
Merci encore et à bientôt.

1 réponse

Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 15 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2014

Salut !
Désolé si je ne te répond pas dans le même ordre que ce que tu as écrit.
Pour ma part, je pense être quelqu'un de solitaire, mais c'est justement mes comportements de solitaire qui me sépare encore plus des gens, ce qui me met dans une solitude plus grande que celle dont j'ai besoin, d'où ma souffrance.

D'après ce que j'ai pu lire de toi, ce n'est pas vraiment de ça dont tu souffre, quoi que peut être que oui d'un certain côté car tu dit avoir pris un lapin car tu te sentais trop seule. Bien que tu dis aussi préférer les animaux au gens.

Est ce que tu pense ressentir plus d'affection pour les animaux que pour les gens ? Je dis bien "ressentir" et non pas "accorder". Car moi j'accorde plus d'affection aux animaux bien que j'en ressente + envers les gens sauf que j'arrive pas à le leur montrer...et oui ça se fait différemment.

Concernant le fait qu'il y a des gens dans le monde qui souffre beaucoup plus c'est effectivement le cas, mais tu as tout à fait le droit de te plaindre de tes souffrances, c'est justement la manière la plus naturelle pour s'en libérer, à mon sens, bien que moi même j'ai du mal à le faire comme ça. Mais il faut toute fois savoir relativiser. La manière dont tu exprime ta plainte dans ton entourage a son importance.

Après yaura toujours des gens plus bêtes que d'autres. Tu peux pas te plaindre avec n'importe qui et n'importe comment, au risque de te sentir rejetée...

Concernant ton hyperémotivité et hypersensibilité, si tu pleure devant un film ou en écoutant une musique, là n'est pas le problème. C'est plutôt le fait d'associer quelques chose à un évènement douloureux, qui pause problème.
Pour ça, je n'ai pas de recettes miracle malheureusement, mon conseil ça serai de puiser dans des réflexions philosophiques. S'entrainer à "lacher prise", aller de l'avant et à taton, parce que moi je sais pas faire autrement^^
Messages postés
7
Date d'inscription
lundi 16 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2014

Salut, merci pour ta réponse.
Franchement je ne sais pas si je "ressens" plus d'affection pour les animaux mais une chose est sur c'est sue j'en "accorde" plus. Quand je dis que je me sentais trop seule, c'est au niveau compagnie animal, parce que même si je suis solitaire j'ai besoin de petite compagnie animal.
Concernant mon hyperémotivité et hypersensibilité je pense que je vais aller voir un psychologue pour qu'il m'aide à me renforcer mentalement. C'est bien d'être sensible mais quand ça deviens maladif comme moi ce n'est pas très sain et c'est elles qui me rendent le plus mal. Et je vais suivre ton conseil pour lâcher prise. Merci beaucoup pour ton message.